samedi 19 juillet 2014

Nous sommes partis depuis déjà quelques jours

... nous mettre les pieds dans l'eau.


Nous suivons les péripéties de Séraphine dont la queue a été "déplumée" et celles de l'amoureux qui se fait marcher dessus... non mais dis donc que ne fait-on pas au nom d'une séance de Iokai Shiatsu!!! Et le fiston y va aussi!

Des billets sporadiques suivront tout de même tout l'été, du thé et des livres surtout.


vendredi 11 juillet 2014

Hors programme scolaire en mathématiques

Avant de partir, nous avons fini les séances de mathématiques prévues dans la Méthode de Singapour. Les sujets sont hors programme pour le CE1! Oui je sais. Je n'avais pas suivi tout le programme de CP. Mais cette année je trouve que la présentation est si accessible et qu'il est bien plus facile après de prévoir des applications plus complexes.

Soustraire des euros et des centimes:
1 euro - 35 centimes


payer un objet 3, 45 euros en donnant un billet de 5 euros:
deux solutions possibles


Ce qui permet aussi d'entrevoir les difficultés de la virgule sans même en parler...

Ou une petite partie de géométrie facile avec la présentation de l'aire en unité carré (et demi-unité carré).

Je tente de faire un bilan sous peu.

mercredi 9 juillet 2014

Du thé pourtant inspirant...

© "Au temps de Christophe Colomb" de Thierry DELAHAYE et Marie de MONTI/ Flammarion (livre dont je parle là)

Le thé coule toujours dans mes veines mais je ne prends pas le temps de l'accompagner. Des lectures oui mais beaucoup de précipitations...

mercredi 2 juillet 2014

Une histoire de la vie

Cela faisait tellement longtemps que j'en rêvais... présenter la naissance de la vie. Il s'agit d'un mystère (presque élucidé) qui m'a tenu en haleine longtemps petite. J'aurais adoré que l'on me présente cette grande leçon Montessori (rappel, les 5 grandes leçons sont: La naissance de l'Univers et de la Terre (1), la naissance de la vie (2), la naissance de l'homme (3), la naissance de l'écriture (4) et la naissance des nombres et des mathématiques (5)).
Alors j'avais préparé mes cartes, superbes, colorées, me demandant un investissement personnel conséquent. Et nous y voici.


Pour présenter la leçon, je lui ai lu la première partie du livre "La vie, à petits pas" de Jean-Benoît DURAND et illustré par Robin GINDRE, dont je parle iciainsi que les premiers mammifères présentés en seconde partie. Cela nous a permis de reprendre la naissance de la Terre et l'apparition des premiers grains de vie. Minuscules dans l'eau puis plus importants et même avec un squelette. Et l'arrivée sur terre.

*timeline

Nous avons alors pris la frise de vie Montessori, timeline proposée par Moteaco il fut un temps, je l'ai retrouvée ici mais je peux vous fournir le document sur demande.
- la remettre à une taille raisonnable


- regarder ce qu'il faut trouver sur la carte des présences vivantes: le nom de la bestiole ou plante au recto

et au verso le nom de la période, le retrouver écrit en anglais sur cette frise (avant de faire la notre).


Puis prendre toutes les cartes et retrouver leur période... sauf protérozoïque et quaternaire pas présentés dans la frise.


Juste les regarder, les repérer sur la frise donnée, les nommer et se faire juste une idée des périodes géologiques aux différents noms et qui se suivent.


Puis nous avons essayé de repérer les formes vues dans le livre "Alpha... direction" de Jens HARDER, dont je parle un tout petit peu là, livre que vous voyez depuis un certain temps sur ma table au fil de ce blog.


Et dessiner certains "animaux" ou décalquer... Nous n'avons vu que le protérozoïque et le cambrien...


Je n'ai volontairement pas présenté les êtres vivants et leur classification (règne et embranchement), pourtant inscrite au verso des cartes. Cela viendra avec une étude plus poussée en zoologie.

mardi 1 juillet 2014

Reprenons le fingering au Soroban

La programme de mathématiques était bien chargé et j'ai laissé de côté, un peu, le Soroban. Nous avions toute de même fini le livre 1ère année (référence Rummy). Mais je n'y trouvais pas tout à fait mon compte... enfin presque.
Et puis nous le faisions en application. Cela permettait d'avoir au choix toutes les aides: les couleurs sur le boulier des unaires ou quinaires à activer, le calcul (faire appel au petit copain, au grand copain ou les tables de multiplication ou encore les flèches de mouvement et d'ordre d'exécution). Mais il manquait tout de même les gestes, le "fingering" comme il s'appelle.


Et puis j'attendais toujours LE manuel, celui qui serait parfait. Cet hiver, j'ai cru le trouver... "Le boulier facile en 10 leçons" de Jean-Eric PACAUD, Président de l'AFSA (Association Française de Soroban et autres Abaques). Cela semblait parfait: mon courriel sur des manuels disponibles ou des cours pour enfants était resté lettre morte mais il préparait ce qu'il me fallait.
Bon, pas si sûr! La proposition contenue dans la boite est un très bel abaque japonais, Soroban à 13 branches ou tringles. Superbe pour les enfants et qui semble solide et offrir le bon son: de belles perles biseautées de toutes les couleurs, des points unités sur la barre horizontale permettant de bien répartir les unités, dizaines, centaines, puis dixièmes, centièmes et aussi les différents éléments pour la multiplication et la division. Puis deux livres, un livre de leçons et un livre d'applications (mais pas de DVD comme l'indiquent certains sites marchands).


Le dernier est une multitude d'exercices qui vous permettrons de vous faire une idée des passages de grades en Soroban, de 10 Kuy aux Dans. Très bien pour les amateurs éclairés et les entrainés voire experts.


Mes attentes portaient sur le premier livret: les 10 leçons allant de la présentation à la racine carrée, en passant par l'addition, la soustraction, la multiplication et la division.
Il est parfait pour bien comprendre la pratique et vous permettra de bien vous exercez. Il va, en plus, vers des exercices très complexes et permettant de l'utiliser même adolescent ou adulte.
Mais il me manquait cette déclinaison imagée et très évolutive que j'avais vu sur le feu site Mathabaccus et leurs manuels non envoyés... Rummy proposait un peu de cela sans aller aussi loin. Mince, je devrais encore créer les fiches de soutien pour le chenapan...
Cependant le coffret est très intéressant: un atout complet pour débuter avec les enfants mais vraiment avec un guide ou praticien de Soroban au départ, soit les deux premières années de primaire scolaires au Japon ou à Singapour.

Et puis comme à chaque fois qu'un boulier est de sortie, le loupiot demande des manipulations, en voici:
- des exemples de combinaisons utilisant le "petit copain" indiqués par l'application: nous les faisons en même temps: des additions et des soustractions.


Nous avons un  peu oublié la gestuelle...

Et dire qu'il préfère le Soroban blanc moins bien fabriqué mais avec le petit mécanisme pour remettre à zéro.
Nous reviendrons avec d'autres manipulations cet été!

vendredi 27 juin 2014

En suivant l'espionnage d'Hermès et ses premières prises de position

Nous continuons à découvrir en détail la mythologie grecque. En suivant le livre "Le feuilleton d'Hermès" de Murielle SZAC et les fiches de Bruce  DEMAUGE-BOST, nous allons plus loin dans cette référence cultuelle mais aussi dans de nombreux domaines. Reconnaître Héraklès... oui mais pas que...


Bien-sûr le français, cette langue si riche, est mis à l'honneur avec les homonymes, antonymes, synonymes et les mots de la même famille. Ce sont aussi les premières aptitudes de passage à l'écrit.

Mais aussi au fil des épisodes, c'est encore plus que les mythes que nous abordons mais bien une focale sur tous les domaines.
Nous ouvrons le dictionnaire pour l'écriture de définition, les livres d'art (où la page image d'internet) mais aussi l'Atlas. L'enfant se familiarise avec un peu de géographie, autour de la Grèce bien-sûr, la mer Ionnienne ici, envisage quelques plantes ou animaux différemment, Artémis devenant un laurier,

la roue du paon dû au monstre Argus (ou Argos... tiens tiens: et quel rapport avec les argonautes?).


Quelque fois même moi je ne comprend pas tout par exemple ce papillon, le paon de jour Io, en rapport avec ces ocelles (yeux) : mais pourquoi pas "Argus" même si c'est un "paon"?

Et puis les réflexions fusent. Pas forcément de débats mais des prises de position, des remises dans la réalité (un enfant ne nait pas d'une cuisse ni d'un crâne).
Et avec les dessins faits à chaque fois c'est aussi l'aspect créatif personnel, subjectif, que nous regardons à chaque fois: très différent des références picturales proposées, tout en nuances, en mouvement...

jeudi 26 juin 2014

Cul par-dessus tête

Pas moyen de canaliser mon énergie sur un thème plus d'une heure. Et pourtant tellement de choses intéressantes à lire, à découvrir, à préparer, à construire, à écrire, à dessiner, à faire sien...


Je trouve des astuces pour reprendre souffle... des tous petits 1/4 d'heure à part. Juste de quoi vous présenter ma "Black noiraude", ma petite théière de Londres, revenue dans les bagages d'une autre, d'une chérie. L'accompagner d'une tasse ressortie, fêlée, mais tellement britannique. Petit ours jardinier sur belle porcelaine blanche pour un thé quotidien mais bu comme en dillétante.


Un livre ouvert pour son fabuleux contenu, "Alpha... " de Jens HARDER, que je grignote au trait peu à peu.


Juste passer sur les lignes, juste s'en servir comme d'une relaxation, pas en rond méditatif comme un mandala mais en fluidité si possible.


Reprendre un coup de main en même temps.


Se dessiner un végétal stylisé sur la main, tatouage éphémère.


Dès que le regard s'y pose: "Yououou", faire une pause.
Le dos droit, le haut du crâne tiré comme par un fil vers le soleil, marionnettiste de mon ombre, les jambes détendues, les pieds bien à plat sur le plancher.
Prendre conscience des points d'appui du corps, des zones de contact.
Reprendre la respiration sans la changer: inspiration, expiration, inspiration, expiration.
Et reprendre le quotidien où je l'ai laissé.
Soit 1 à 2 minutes pris au temps d'une journée et ce 4 ou 5 fois.

Et puis vous offrir le cul par-dessus tête!

mercredi 25 juin 2014

Les vacances approchent

... pour certains c'est le début du lâcher-prise scolaire. De mon côté, c'est un regain d'énergie. Préparer les révisions de ces grandes vacances (pas trop mais un tout petit peu tout de même) et état des lieux des apprentissages et de mes exigences non tenues.


- Faire le bilan de la Méthode de Singapour utilisée pour la seconde année de primaire et reprise pour l'année suivante. (un prochain billet) Allier révisions et séances non complètes sur des débordements du programme (additionner et soustraire des euros et des centimes d'euros, les fractions)
- Relire le chapitre sur l'heure de "L'enfant et le temps" de Bernadette GUERITTE-HESS (dont je parle là) et ce dire que oui, ce serait "criminel" de ne pas  offrir d'"heure inoubliable" au chenapan (la 1 et la 2... ou seulement la 2, je vous en parlerais quand nous la/les ferons)
- Lire "Les maths à toutes les sauces" de Bernadette GUERITTE-HESS, Isabelle CAUSSE-MERGUI et Marie-Céline ROMIER et se dire que, tout de même, il faut que j'achète des apéricubes, des pailles et des allumettes pour expliquer le système numérique, Junior, décimal... (à suivre aussi)

- Reprendre le "Manuel d'étude du français" de la Librairie des écoles, démarche explicite et systématique, et redécouvrir toutes les leçons orthographiques non faites, préparer les révisions.

- Et relire en diagonale "Tout est là, juste là" de Jeanne SIAUD-FACCHIN. Se dire que décidément je voulais inclure ces moments de présence à soi avec le crapouillot, lui offrir plus que des méditations sous forme de relaxation (un peu comme je le lui proposais, peu régulièrement c'est vrai mais tout de même, avec la grenouille). Après lecture de ce très complet livre, je voulais proposer une structure faite de séances réelles avec multitude d'astuces et de pratiques pour construire un pan de sérénité différente à chaque fois.

Voici une partie du boulot à finir avant les vacances (plus qu'une semaine et quelques...)

Rajout du 29/06: je vous parle du livre "Les maths à toutes les sauces".

vendredi 20 juin 2014

De la capitale dans les pattes

Une semaine à crapahuter, sans homme ni enfant mais pas seule, dans les rues de Paris, autour de la Seine,


 ... à s'arrêter devant les vitrines mais aussi à s'en vouloir de ne pas avoir pris nos calepins de dessins, se faire prendre au jeu de croquis d'architecture (ce n'était pas la peine de lutter, ma tante artiste ne m'a pas laissé le choix, merci à elle!).

Se faire quelques expositions aux musées (j'en reparlerais peut-être)
... ethniques, culturelles...

s'en vouloir d'avoir laissé passer Carl Larsson et Gustave Doré...


Faire un petit tour pour le stock de tabi (j'en mets tous les jours, tous les jours donc vous imaginez)... désespérer que Muji n'en propose plus, se retourner vers des tabis avec talons formés pour une meilleure résistance à l'usure de la grande marcheuse que je suis, se dire que je vais tenter les "chères", sait-on jamais, elles durent peut-être plus longtemps, donc Tabio et chez Ikat


Ne pas oublier d'aller vers les bonnes adresses gourmandes... L'arbre à sel, Le Pays du sourire, un salon de thé George Cannon
avec un magnifique Tie Guan Yin et un Milky Oolong épatant la tantine.

Offrir des cadeaux de partage, recevoir des cadeaux, parler de famille et de soi. Revenir vannée et faire une pause, devant la statue d' Alphonse-Amédée Cordonnier qui me parle toujours autant, lecture et guimauves faites excellence de chez Gérard Mulot.

Aujourd'hui repos.

mercredi 4 juin 2014

Lapbook autour de Londres

Nous avons profité de notre court séjour à Londres (ici par exemple) pour se remémorer certains éléments... sur plusieurs mercredis après-midi. De quoi commencer à s'informer de manière plus construite et retrouver des informations avec des lapbook.
Cela faisait déjà quelques années que je les avais vus arriver sur les blogs et ce avec beaucoup d'intérêt. Ce sont des représentations visuelles d'un exposé. Sur des feuilles cartonnées sont collés des éléments, découpés, dessinés, des données sont renseignées. Pour plus de divertissement, certains lapbook ont des tirettes, des feuilles à rabats ou des pochettes... et puis des couleurs et de beaux dessins.
Certains sites proposent des tutoriels très bien faits, voir même les documents associés à un thème. Pour notre part, nous nous sommes servis des documents géographiques offerts par Le bonheur en famille.

Là il s'agit de notre premier. Et pour lui et pour moi. Les autres seront mieux.

J'ai répartis le lapbook et préparer les feuilles:
deux feuilles doubles cartonnées:
avec sur la page de garde la géographie et les renseignements nationaux

- Le Royaume-Uni comprend l'Ecosse, l'Uster, le Pays de Galle et l'Angleterre.


- En Angleterre: la capitale (qu'est-ce donc?), le drapeau, la langue, la monnaie

Une autre page avec le plan de la ville de Londres, les parcs, les monuments et le fleuve


Puis la langue anglaise, encore avec les documents du Bonheur en famille:


- les mots concernant la famille (parents, grands-parents, enfants) (la prochaine fois je mettrais dans une pochette)
- les phrases de politesse (bonjour, au revoir, merci, et comment allez-vous avec les dessins des émotions) (dans une pochette aussi)


- le premier rabat propose des personnages ciblés de la culture britannique... ici Robin des Bois, Harry Potter et le dragon du pays d'Alice aux merveilles (version Tim Burton)... nous avons aussi Peter Pan, Mr Bean, Charlie Chaplin.


Et au verso la carte d'Angleterre avec la culture gastronomique, littéraire, artistique et autre... repris le magnifique livre "Cartes, voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde" d'Aleksandra MIZIELINSKA et Daniel MIZIELINSKI dont je parle là 

et l'arbre généalogique de la royauté.