mercredi 22 octobre 2008

Yuja cha... un thé dans un bocal

Par cette saison, le thé est une boisson encore plus courante dans notre logis… encore plus, mais comment faire plus ? Et bien si un chouilla plus. Et le matin j’aime nous faire un yuja cha. Oui, oui, pour toute la famille, le petit lutin de 2 ans y compris. Un thé traditionnel coréen bien particulier. Le connaissant sans avoir été vraiment présentés, lui et moi, j’avais cru mal lire en reprenant un bocal (un thé dans un bocal ?! Vous voyez déjà… ?!). Mais ici point de Camellia Sinensis, le thé traditionnel coréen dont il est question est une infusion à base de yuja (yuzu en japonais ou you zi en chinois).


*source récolte de yuja. Et si vous voulez le préparer chez vous après récolte, c’est en coréen ( ?!)

Cette gelée d’écorce de yuja, mêlée à de la mélasse et du miel, se dilue dans de l’eau chaude et donne une infusion pleine de vitamine C revigorante pour les temps hivernaux : elle aide à lutter contre les maux de gorge, les toux, les rhumes, à renforcer la beauté de l’épiderme et aide l’organisme à lutter contre la fatigue ou le surmenage. En résumé, la médecine coréenne vous propose plusieurs « thés » en hiver et c’est ici. J’ai cru comprendre aussi que cette base en gelée pouvait aussi servir de boisson froide en été, un hwachae.



Alors, je sors mes tisanières coréennes en céladon. En espérant plus tard leur proposer un thé, de celui du camellia, pour qu’elles se patinent, se gorgent les pores… en attendant, pour pas être laissées seules inusitées sur l’étagère, elles prennent le chaud, deviennent douces et arrondissent les angles d’une saison où le soleil et sa lumière nous manqueront. Un thé en gelée de yuja redonne de la couleur dans la tasse, au moins.
Je m’imagine rentrer dans une maison de thé coréenne et être envahie des effluves de thé mais aussi d’agrumes, de jujubes, de gingembre etc… il parait que dans ces lieux le thé n’est pas forcément la boisson la plus proposée.

J’ai pensé à Francine et ce billet qui devait être pour dans quelques jours trouve une nouvelle saveur en considérant le matcha au yuzu dont elle nous parle… il faut oser ! Et cette « infusion de thé », Francine : te tente-t’elle ?

9 commentaires:

Francine a dit…

Et comment! Si je connais bien la boisson, je n'ai jamais goûté la gelée, et j'adore ces tisanières, je vais me renseigner pour voir su je peux trouver tout cela à Bruxelles (éventuellement en passant par un reto coréen). Merci à toi

Vanessa a dit…

Francine: je t'en ramènerais de Paris dès que je viens te voir!!!

Katell a dit…

Huummm ça sent toujours bon chez toi!
Je parle de toi ici http://chatperlipopette.blogspot.com/2008/10/le-tag-jaime-ton-blog.html

Arlette a dit…

Un hic impossible de trouver ce délice à Vitrolles , il faudra que je vois une prochaine fois sur Marseille .
J'en aurai bien besoin en ce moment où ma voix me fait défaut .

Vanessa a dit…

Katell: merci infiniment... oui en quête de sens en ce moment!

Arlette: c'est dommage que je ne fasse pas confiance au colissimo... sinon...

rose a dit…

J'ai goûté il y a quelques jours, c'était délicieux !

Vanessa a dit…

Rose: oui, j'avais oublié de le dire: moi j'adore!

Nick Cy a dit…

Délicieux ce yuja cha. Il y a longtemps à l'époque où les produits à base de Yuja (yuzu) n'existait pas encore à Paris, mon professeur français connaissant ce thé me demandait "ravitailler", chaque fois je rentrais en Corée. Au retour ma valise était lourde de pots de yuja cha. ça il y a 20ans...

Vanessa a dit…

Nick Cy: je l'ai découvert que récemment mais il reste une boisson à base de prune qu'une amie m'avait ramenée de Corée que je n'ai jamais encore retrouver. Il faut que j'aille dans une épicerie coréenne! Une boisson sucrée avec des prunes de là-bas.
Et question Yuja cha, j'irais peut-être en acheter aujourd'hui, tiens, tu m'as donné envie!