lundi 27 octobre 2008

Désillusion, premier pas d'une guerrière

« « Si tu n’obtiens pas ce que tu désires, tu souffres ; et même lorsque tu obtiens exactement ce que tu veux, tu souffres encore parce que tu ne peux pas le garder éternellement. C’est ton mental qui crée cette situation. Il veut s’affranchir du changement, de la douleur, des obligations et de la mort. Mais le changement est une loi dont rien ne diminuera la réalité. »
« Socrate, tu peux te montrer réellement déprimant, tu sais ? Je n’ai même plus faim. Si la vie n’est que souffrance, pourquoi la vivre ? »
« La vie n’est pas souffrance ; simplement toi tu souffres, au lieu d’en jouir, jusqu’à ce que tu abandonnes tous les attachements de ton mental pour t’élancer sans entraves, quoi qu’il advienne. » »
(extrait de « Le guerrier pacifique » de Dan MILLMAN)

*source du Penseur d'Auguste RODIN

J’ai voulu redevenir une petite fille ce week-end, aimée et entourée… je suis restée une maman, aimée comme telle…encore heureux que le petit loup est accompagné de son papa ! La désillusion est très douloureuse, depuis des années. Mais est-ce que les livres font le même effet qu’une personne qui nous guide ? N’est-ce pas plus long ? Je pense que si, la fuite est très rapide, trop…
Une tasse de thé et je reviendrais vous parler de plusieurs livres ( celui dont l’extrait est tiré, j'en parle ici, « L’élégance du hérisson » de Muriel BARBERY, « Elle s’appelait Sarah » de Tatiana de ROSNAY), de Montessori, de thé, d’ethnomédecine, de macrobiotique… de… de …je fais taire mon bavardage mental (art-thérapie et peut-être méditation à la Matthieu RICARD ) et je reviens !

2 commentaires:

la p'tite Nénette a dit…

J'aime beaucoup ce livre, que j'ai découvert il y a plusieurs années.Sais-tu qu'il existe un film?pas traduit ni sorti en France, dommage, mais j'ai visionné le dvd (avec un lecteur "dézonné" et sous-titres français) et je n'ai pas été déçue.Regarde ici : http://www.cinema.ch/film/Peaceful-Warrior .Bises à toi et à ton p'tit lou ;-)

Vanessa a dit…

la p'tite nénette: oui j'avais cru entendre. Je ne doute pas que ce livre t'ai plu. Merci et bisous à toute ta famille + la ch'tite dernière!