lundi 13 octobre 2008

Carnet de vie, d'écriture, de créativité

Devenir parent m’a mise dans un désordre complet : les questions fondamentales me revenaient en tête comme une spiritualité du quotidien. Ce fut aussi un moment de très grande énergie. Une énergie qu’il faut canaliser ou laisser jaillir. J’ai eu du mal.
En lisant « Elever son enfant autrement » de Catherine DUMONTEIL-KREMER dont je parlais , j’ai retrouvé cette déculpabilisation des parents que j’avais lu aussi dans « L’allaitement de mon enfant, toutes les clés pour un allaitement réussi » de Marie-Dominique LINDER et Catherine MAUPAS (rappel: à mettre dans les mains d'une maman même non allaitante). Mais en plus, j’ai pu aller de l’avant sur une obligation que je m’étais faite : travailler sur moi pour que le petit d’homme ne soit pas un pansement sur mes maux, du présent et du passé.

Il y a travail sur soi et … travail sur soi. Je ne néglige aucune thérapie, du corps, de l’âme, de l’esprit ou du mental… je crois même que certaines étapes de la vie sont si délicates (voire si douloureuses) qu’il nous faut être aidé. J’ai beaucoup plus pris le pli d’approfondir des approches reliant le corps et l’esprit, l’haptonomie (dont je parlais ) ou le shiatsu (que je vis comme tel, si, si), je dois avouer aussi un certain scepticisme sur les thérapies qu’elles soient psycho ou psycha, ou encore cognitives. Et puis il y a tellement de thérapies possibles, n'est-ce pas ? Mais voilà, il reste ce mental (petit parasite va !), à ne pas confondre avec l’esprit… j’y reviendrais en parlant d’un livre qui m’a marquée « Le guerrier pacifique » de Dan MILLMAN.
Ne sachant pas à quel saint thérapeute me vouer, j’ai trouvé une alternative des plus attrayantes dans le livre de Catherine DUMONTEIL-KREMER dont je parlais plus haut. Il s’agit d’une technique d’art-thérapie, autre forme de psychothérapie. La plume (stylo ou souris) me démange… cela se voit, non ?! Et j’aime dessiner autant pour le plaisir des formes que pour le geste lui-même de mettre de la couleur, une trace de graphite argilée, de créer un point, une ligne, une courbe, une perspective ou un chaos. Alors c’était déjà une base solide. De plus, je n’avais pas besoin d’offrir ma confiance à un expert, parce que l’expert se sera moi. Et oui, c’est l’idée du journal créatif.
J’ai suivi en cela le livre « Le journal créatif, à la rencontre de Soi par l’art et l’écriture » d’Anne-Marie JOBIN, art-thérapeute.

Si vous ne savez pas ce qu’est l’art-thérapie, n’hésitez pas à lire ici. Oui, nous connaissons tous les propriétés relaxantes ou au moins réfléchissantes (comme dans un miroir) de nos écrits au jour le jour dans notre journal. Cela permet de remettre à plat certaines idées, certains troubles du quotidien.

Là, le journal créatif ajoute un plus, l’usage du dessin autant que de l’écriture permet de mettre en avant une part de notre émotionnel. Les techniques, alliant rapidité d’exécution, perte de repère, mises en perspective et utilisation de la main non dominante, nous donnent accès à notre mode intuitif et aident à nous nettoyer du verbiage mental et du jugement de beauté qui, certaines fois, nous paralysent. Un journal intime, un carnet de croquis, mais aussi et surtout un journal de bord des émotions, des turbulences, des points faibles et des solutions personnelles. Il s’agit là d’une méthode dynamique, à la portée de tous, qui allie épanouissement personnel et soutien, voire guérison, lors des grandes émotions de la vie.
Le sujet du livre est aussi bien plus spirituel qu’il n’y parait. Derrière une nouvelle démarche de « développement personnel », le parti-pris est donné à la créativité comme acte fondateur de la vie. La créativité est alors un principe de santé, comme le confirme ce billet. Une nouvelle approche de l’art est aussi envisagée, en suivant Betty EDWARDS dont je vous parlerais, l’art, ou plutôt le talent, n’est plus une forme de privilège. Enfin, notre rapport à la quête de sens et au monde apparait différent. Loin de nous disperser, le journal créatif permet de nous recentrer sur nous pour être ouvert aux autres et au monde (et non de nous regarder le nombril).


Les techniques sont nombreuses et permettent de ne jamais se laisser aller à la peur de la page blanche : dialogue, caricature, écriture en folie, spontanée, diagramme, brainstorming, mandala, barbeau. Le journal créatif est aussi bien un journal intime du quotidien, qui choisit aussi d’autres regards sur soi, qu’un moyen créatif de passer les grandes étapes de la vie….ainsi le livre est coupé en deux : une démarche personnelle et intuitive de l’utilisation des techniques et un accompagnement précis pour des questions et des blocages, voyez plutôt. En attendant d’autres billets plus en profondeur, vous trouverez un avis intéressant et pertinent ici et vous pouvez lire ce qu’en dit Anne-Marie JOBIN sur son site.


Pour ma part, cette démarche, ne serait-ce que l’écriture spontanée tous les matins pendant 20 minutes, me permet d’avoir les idées claires et moins embrouillées par mon stress de la vieille. Mon carnet est devenu celui de l’écriture et du dessin, spontanés. Un petit clin d’œil à Miss fenêtre sur la cour et sa maison d'écriture. Et puis Caroline va même plus loin, elle vous dévoile que nous nous sommes vues et que nous avons parlé créativité, la mienne, la sienne... ce fut, d'ailleurs, Caroline, un merveilleux moment, pas très ethnique, c'est vrai, mais intense!

15 commentaires:

mamabeille a dit…

Très intéressant tout ça ! Une manière pratique et quotidienne d'aborder l'art-thérapie. Je sens que je vais acheter ce livre :-)

caroline_8 a dit…

et ce n'est pas fini!! tu as bien avancé sur ton carnet de vie. Continuons à suivre les cailloux blancs de chacunes et pourquoi pas en communion. A voir!

Vanessa a dit…

Mamabeille: bienvenue officielle entre mes billets... oui une bonne idée à mettre entre nos mains, et celles des petits très bientôt... il faudra regarder son dernier livre à paraitre (un partie est consacrée aux enfants)

Caroline: oui, page par page, caillou par caillou

Béatrix a dit…

C'est curieusement le thème de l'atelier des Beaux-arts de Dijon cette année et je te fais un ptit clin d'oeil et à Caroline aussi car toute l'année je risque d'écrire de dessiner aussi sur ce cahier de vie..les références de ton livre tombe vraiment à point...signe peut-être des petits cailloux..heureux hasard..

Flo Makanai a dit…

Cette idée de carnet de vie me parle au plus profond. A creuser, à ouvrir. Merci tout plein Vanessa pour ton blog qui reflète une personne très réfléchie, intense et exigeante, mais très ouverte sur le monde et la vie, et non repliée sur son petit monde. Tes billets me parlent intimement.
(contente aussi que mon billet sur le levain ferme t'intéresse, mais c'est une autre histoire ;-))

Arlette a dit…

Une expérience à tenter , aussi j'en prends note pour une priorité .

Vanessa a dit…

Béatrix: une superbe coincidence... un carnet et des petits cailloux blancs en effet, je suis... je suis.

Flo makanai: bienvenue entre mes billets. Ravie que tu y trouves des petits je-ne-sais-quoi à partager... et tout cas, j'ai bien pris tes recettes pour ma cuisine... Le journal créatif me parait être une valeur sûre pour ne pas laisser aller et sa créativité et sa force vitale. Si tu t'y mets je serais ravie de le savoir.

Arlette: c'est toi mes petits cailloux blancs dans cette démarche spirituelle, merci j'avance et j'aimerais tant partager avec toi...

Mirontaine a dit…

Une autre adepte aussi!J'aime beaucoup les livres de Jobin!
Première visite sur ton blog,très intéressant.

Vanessa a dit…

Mirontaine: bienvenue entre mes billets, en étant passée par chez toi, je pense que tu trouveras tes marques... Ravie que tu sois passée!

Nolwenn a dit…

Bienvenue dans le monde merveilleux du Journal Créatif :)

Je suis dedans depuis le mois de juillet, et c'est un support vraiment infini.

Je comprends pourquoi Mirontaine m'a donné ton adresse...

A bientôt alors......

Vanessa a dit…

Nolwenn: bienvenue entre mes billets. Oui ce support permet de mulitples découvertes... et selon ce que j'ai vu chez toi, nous avons aussi d'autres points communs... à suivre!

Nolwenn a dit…

J'aime quand les gens me trouvent des points communs avec eux :)

Ton blog est riche, je n'ai pas encore tout parcouru mais un peu tous les jours depuis la découverte.

A bientôt alors Vanessa.

Vanessa a dit…

Nolwenn: prend ton temps! Je suis, comme tu te décris, une mikka-bozu, je passe du coq à l'âne et de l'âne au coq en restant sur l'un et l'autre un peu de temps, voire plus si affinité...

Tatieva art a dit…

Merci pour ce beau partage sur ta façon de faire avec ce livre d'écriture créative.
C'est un livre que j'ai aussi, je l'aime beaucoup bien que je ne l'utilise pas suffisamment à plein régime.
Je suis épatée que chaque matin, tu fasses 20 minutes d'écriture. Je te tire mon chapeau, j'espère en faire autant... et te lire me rebooste !
Belle journée créative,
Tatieva

Vanessa a dit…

Tatieva art: bienvenue entre mes billets! Oh la la je n'écris plus autant, je dois y revenir cela me faisait le plus grand bien. Merci de me repositionner aussi sur ces pistes créatives.