samedi 10 janvier 2015

La liberté d'expression

*illustration de Stéphanie Blake

Parce que l'éducation est importante, parce qu'il faut construire son esprit critique, encore, ... parce qu'il n'est jamais trop tôt pour comprendre et réfléchir... des pistes à partir de 6 ou 7 ans.
Je suis tombée sur un billet hier soir reprenant tous ce que la presse jeunesse et ado proposait pour expliquer la tragédie terroriste de mercredi. Il ne fallait pas s'en priver. Les numéros spéciaux étant offerts.
Deux "Petit quotidien", deux "Mon quotidien", deux "L'actu" et un "L'Eco" (portrait de Bernard Maris, l'économiste tué dans l'attentat en page 4). Des unes avec "1 jour/1 actu" (unis pour la liberté d'expression, pourquoi des journalistes ont été tués?, attentat et protection en Ile de France, fusillade terroriste)

Puis se rassurer en tant que parent: oui je fais bien d'en parler même à mon enfant très jeune : "Les parents peuvent parler des attentats récents aux enfants, simplement, directement, en adaptant bien sûr leur discours à l’âge de ceux-ci. En effet, les parents doivent être rassurés : même jeune, dès la maternelle par exemple, un enfant est capable de compréhension y compris dans la nuance."(extrait de l'interview de la pédopsychiatre Marie Rose Moro à lire ici. Pour que l'enfant soit actif dans la réception de la peur communicative, il peut s'interroger et c'est déjà ça.
Une autre pédopsychiatre, Catherine Jousselme, offre des pistes aussi sur le site de Bayard. Pour les plus jeunes, "Astrapi" propose un livret gratuit de 2 pages à télécharger ici .

Puis une petite vidéo, "c'est quoi la liberté d'expression?". Et d'autres pistes ici, ou .

Et puis ne nous arrêtons pas là, expliquer c'est bien, aller dans l'interaction c'est encore mieux... je pense aux questionnements philosophiques sur la liberté, le bien, le mal, le vivre ensemble... je pense à une éducation sur les religions, toutes les religions... je pense, pour les ados, à une éducation à "l'autodéfense intellectuelle"... à écouter ici... ou à lire là.

6 commentaires:

Anne a dit…

Merci pour ces pistes et ces ressources. Vu d'ici, c'est lointain, même si l'émotion transparaît via la télé et internet, nos principales sources d'info.
Pour ma grande (bientôt 8), je suis restée dans le factuel, et je sens bien qu'elle est sensible à l'évocation des valeurs de la France si lointaine. Ce qui sous-tend que ce n'est pas pareil partout (je n'ose pas encore évoquer le cas de notre pays d'accueil actuel, où la liberté de la presse est ... bof).
Pas facile ...

mambabou a dit…

merci pour ce partage ilest tres important de dialoguer de montrer d evoquer !!!!pour que la liberte quelle quel soit ne s eteigne pas dans notre beau pays !

Vanessa V a dit…

Anne: oui de là-bas ce doit être très différent. Mais c'est génial déjà que l'actualité soit explicitée, même sommairement. Et merci de m'encourager encore.

Vanessa V a dit…

Mambabou: bienvenue entre mes billets! Merci de votre retour :)

Aurélie a dit…

Merci pour ce mot qui n'a rien d'un mot d'humeur. Cela ravi l'expression libre et l'âme au point pour ne plus avoir l'arme à la larme facile.

Vanessa V a dit…

Aurélie: merci