samedi 23 juin 2007

Flan d'artichaut et fèves

Me voilà repartie dans les fourneaux. J'ai profité de la réception du livre de Cléa "Agar agar, Secret minceur des Japonaises", qui tiend un blog de cuisine de qualité , pour remettre une touche de nouveauté dans une entrée juive sépharade (égyptienne) que je fais de temps en temps.
Cléa met en avant un ingrédient magique: l'agar-agar ou kanten, algue rouge venant du Japon. Par sa particularité gélifiante, l'agar-agar permet de palier à des recettes chères à nos coeurs mais riches. J'ai acheté le livre pour connaître le secret de mes gourmandises japonaises: les wagashi de cérémonie où des fruits de saison sont gélifiés (fleurs de cerisiers, kumkat, châtaigne, fraise etc...). En fait, ce livre répond aussi à bien d'autres attentes et trouve un écho à toute cuisine occidentale: le principe d'utilisation de l'agar-agar permet des flans, mousses, crèmes, glaces ou gâteaux avec beaucoup d'idées bien originales (plus quelques petits rappels des aliments biologiques spécifiques: par exemple le lait de céréales...). Je vous le conseille.




Mais revenons à ma petite version de cette entrée sépharade que j'aime particulièrement...

Pour 2 entrées:
8 petits fonds d'artichauts
100 grammes de fèves fraîches
2 grammes d'agar-agar
1/3 de litre d'eau
du jus de citron
du persil
1 petit morceau d'épices pour soupe phô
1 cuillérée de sucre
1 cuillérée à café d'huile d'olive

Faites cuire les fonds d'artichauts à la vapeur (5 minutes dans mon autocuiseur). Mixez-les avec le 1/3 de l'eau.

Dans une casserole, mettez le petit bout du cube d'épices pour soupe phô, le reste d'eau et l'agar-agar. Portez à ébullition, laissez frémir 30 secondes et sortez du feu. Rajouter la purée de fond d'artichaud et le sucre.

Dans deux ramequins que vous avez passés sous l'eau sans les sécher, mettez la mixture, réservez sur le plan de travail et une fois refroidis, mettez-les au réfrigérateur pendant 1 heure.

A la dernière minute, poêlez avec l'huile d'olive les fèves quelques minutes. Démoulez les ramequins sur les assiettes de service en passant sur les bords la lame d'un couteau...si vous avez des difficultés, faites passer de l'eau entre le flan et le ramequin. Rajoutez les fèves, le persil et le jus de citron.

15 commentaires:

BelleSahi a dit…

Hummmmm ça à l'air délicieux. Je suppose que tu utilises des produits bios.

mamzelle yaya a dit…

je ne connaissait pas cette recette sépharade, je connnais bien la cuinive askénade par contre tombé dedans petite !

pour le livre je l'ai depuis déjà quelque temps bien
et je l' ai exploité a fond
et tout comme toi
j'en aiparlé dans mon blog
les recettes sont térrible
a tomber par terre

Marraine a dit…

agar-agar... depuis le temps que j'en entends parler, il va falloir que je m'y mette!

Holly Golightly a dit…

Mais tu m'as l'air très douée !!!!
Je ne cuisine pas. Je suis une catastrophe, mais je mangerai bien la photo !

Vanessa a dit…

Bellesahi: j'essaye mais je t'avoue que la plupart du temps je prend ce que je trouve en fonction des mes envies: il riquerait que ces envies de cuisine partent aussi sec qu'elles sont venues.

Mamzelle yaya: j'ai un livre, une bible, sur la cuisine juive du monde entier, sépharade et askénase, mais aussi d'Inde, du Yémen etc... Donc je ne suis pas tombé dedans petite mais je me rattrape (mon homme est sépharade!).
Oui j'ai vu que tu en avais parlé (et que je n'avais pas laissé de message: bête que je suis!). Oui il s'agit d'un très bon livre.

Marraine: NON!!! Pour une fille qui ose nous dire "en public" qu'elle peut tout manger sans grossir, je dis non: tu n'as pas le droit à l'agar-agar: je te rappelle que c'est un secret minceur!!
;-)))))

Holly golightly: Douée non mais assez passionnée en fait...par contre je suis nulle pour les pâtes et les viandes...cela fait du bien de te revoir aussi ici

Lamousmé a dit…

J'aurais droit à ça quand on se verra??????? ,o)

Marraine a dit…

Bon, bon.... ;-)mais que fais tu de la curiosité que tu conanis pourtant bien? ;-)

Vanessa a dit…

Lamousmé: ah, encore faut-il que je te montre mon chez-moi: es-tu assez gentille?

Marraine: bon allez pour toi, l'agar-agar fera une exception...

BelleSahi a dit…

Alors moi je ne sais pas ce qu'est un sépharade et ce qu'est un askénade. Tu veux bien m'expliquer ?

Lamousmé a dit…

hihi je crains que gentille ne soit pas particulierement un adjectif me qualifiant ;o)

Vanessa a dit…

Bellesahi: il y a deux communautés juives. Les sépharades, originaires d'Espagne (au tout début) et de l'Afrique du nord et les askénazes, originaires des pays de l'est. Il existe une très grande différence d'être juif: en fait, pendant la seconde guerre mondiale ce sont les askénazes qui ont été les plus touchés. Ils en ont gardé, quelques uns, un malaise (si ce n'est plus) à pratiquer leur religion. Les coutumes culinaires changent aussi: par exemple les plats sépharades sont un peu comme des plats orientaux magrébins.

BelleSahi a dit…

Merci ! tu m'apprends tout ça !

Vanessa a dit…

Bellesahi: de rien

prof a dit…

hello
mettez vos infos sur jewisheritage.fr et inscrivez vous sur le forum
shalom

Vanessa a dit…

Prof: merci de cette proposition. Je ne suis qu'une pâle imitatrice: des recettes traditionnelles à ma façon, mais je vais regarder.