vendredi 16 mars 2007

Eloge (?) des fautes d’Ortograf

Mais qui est donc ce petit être et qu’elles peuvent bien être ses fautes !! Je vois Ortograf comme un petit ornithorynque, toujours présent, en danger, mais survivant d’un passé lointain.


Il s’agit en fait bien des miennes de fautes, le petit mammifère n’a rien à se reprocher. Aux regrêts de Lu Fanny et de Peccadilles du Canada, je laisse échapper un nombre incalculable de fautes d’orthographe et de grammaire.
Vous ne me croirez peut-être pas mais dans la vie professionnelle, je relisais les courriers de mes patrons pour les corriger.

Et puis est arrivé le temps où j’ai moi-même écrit pour le plaisir. D’abord une sorte de « journal interne » dans l’entreprise et maintenant ce blog. Et voilà que les fautes apparaissent comme de grosses punaises rouges à points noirs, à l’odeur acre et qui, une fois tournée la porte du message, me sautent au visage (beurk, elles me semblent tellement dégoutantes que j’ai même du mal à les écraser !). Et voilà que mon envie de partage allie l’enthousiasme à la précipitation. Je ne me relis plus… et pourtant l’écrit est là pour être lu. Alors ne le prenez pas comme une négligence (quoique), mais dans ce cas-là, une négligence pour vous donner le plus possible de moi : un style alambiqué… oui, des fautes d’orthographe et de grammaire mais j’espère du fond et de l’honnêteté. Je vous promets de passer un bon coup de balai brosse de fond en comble dans la maisonnée, terrasse comprise, dès que possible.

Je ne peux pas résister :
"Le cancre, de Jacques PREVERT

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur
Il dit oui à ce qu’il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur."

En espérant que mes lecteurs ne voient que les belles touches de couleur de mon tableau…

* Ortograf porte 1grammeR en plus des fautes possibles dans son panier

14 commentaires:

Katell Bouali a dit…

Merci vanessa...le cancre est un poème que j'aime beaucoup et que je devrais relire plus souvent afin de ne pas être trop pénible avec les loulous en classe ;-)
Bonne soirée à toi.

Lamousmé a dit…

Ohhhhhhhhhhhh cela ne peux être une coincidence!!!! je viens de faire un billet sur un livre traitant de l'orthographe justement ;o)

Holly Golightly a dit…

Quand je me relis, je suis crucifiée, alors pas d'inquiétude !

Lily a dit…

Au diable les fautes d'orthographe !!
Je souris en lisant ton joli petit billet et je me mets à les aimer (mais je n'en ai pas vu, non pas de grosses punaises rouges à points noirs à l'horizon). de toutes façons, j'en fais aussi des milliers et pourtant je ne devrais pas... bouh

Vanessa a dit…

Katell: Hum, oui bon...je sais, je devrais faire un effort...surtout qu'il s'agit d'un point important pour aimer notre si belle langue française...Tes loulous doivent aussi le comprendre et en plus ils ne peuvent pas être tous cancres créatifs...

Lamousmé: A dire vrai, je te crois dans ma tête de plus en plus souvent...Sors de là, "belle rousseline"...oui l'auteur dont tu parles va me plaire assurément.

Holly golightly: je suis un peu soulagée même si je ne te crois pas.

Lily: tant mieux si mes messages trouvent une part de ressenti chez toi, cela me fait très plaisir, quant aux punaises...j'en vois encore

Lamousmé a dit…

hihihi Vanessa j'aime ses rapprochements...et je crois beaucoup dans ses "hasards" ;o)
Je suis certaine que le livre va beaucoup te plaire car il plaide (entre autre) pour la créativité orthographique tout en gardant un grand amour de la langue française!!!

Holly Golightly a dit…

Tu devrais me croire pourtant, parce que c'est la vérité !

mamzelle yaya a dit…

les fautes d' orthographes, petite poésie des main et des mots rapides spontanné, esquise délicieuse de gourmandine
moi je les aime les fautes elles merapelle que je suis vivante

Lily a dit…

Vanessa, quand je te disais "Je me mets à les aimer", je parlais de tes fautes d'orthographe (j'en fais moi-même des tonnes). Tes billets je les aime depuis que les ai rencontrés !
Les fautes, ne seraient-elles pas comparables à ces mouches dont les coquettes ornaient leur visage pour mieux en faire ressortir la pâleur ?
Si la Sorbonne m'entendait, j'irais griller en enfer...

Vanessa a dit…

Lamousmé: les coincidences sont de très beaux moments de vie.

Holly golightly: je vais aller vérifier de ce pas sur ton blog ;) ...

Mamzelle Yaya: bienvenue entre ses billets. Oui c'est vrai que les fautes d'orthographe ne sont pas synonyme obligatoirement de dégoût de la langue française ou d'irrespect mais contiennent aussi beaucoup de poésie et d'énergie vitale.

Lily: Ah....:)))))
Alors je la veux sur le nez comme une effrontée...."non, non, ne t'envole pas déjà petite mouche...je te préfère à mes punaises, s'il te plait, reste..."

BelleSahi a dit…

J'aime "le cancre". J'aime beaucoup ! Moi j'ai de grosses lacunes en orthographe. C'est une souffrance. J'essaie de faire attention mais parfois je suis perdue alors j'appelle au secours Mr Bellesahi.

Vanessa a dit…

Bellesahi: mais tu aimes l'ortographe... moi j'aimerais bien me laisser aller en prose tout en écrivant en bon français. Cela m'est impossible...

Willandre a dit…

1 million de merci pour ce billet, si délicieux a la lecture et qui se digère parfaitement! Moi comme tu as pu le lire, je ne fais aucun effort de relecture, toujours préssée de partager avec les autres mes découvertes!
Merci aussi pour la poésie, dont j'avais oublier les paroles!
fautivement d'ortograph, votre! bisous

Vanessa a dit…

Willandre: de rien, de rien... tu n'es pas la seule et ton fond est là, alors qu'importe la forme pourvu qu'on est l'ivresse!