jeudi 29 juin 2017

La modélisation des molécules

Après les atomes, nous avons manipuler les molécules, cet assemblage d'atome qui forme la matière.
En s'aidant du Tableau périodique et des cartes de nomenclature trouvées sur le blog de Montessori anonymes, il a fallu au crapouillot associer la formule avec le modèle (les chiffres sont plus petits que les lettres et sont placés derrière l'élément qu'elle multiplie) et son explication:


CO monoxyde de carbone, soit 1 atome de carbone et 1 atome d'oxygène
Il a construit le modèle éclaté et le modèle ramassé.


O2 formule du dioxygène, soit 2 atomes d'oxygène.


C2H6O formule de l'éthanol, soit 2 atomes de carbone, 6 atomes d'hydrogène et 1 atome d'oxygène
Il a ainsi construit quelques molécules comprenant de 1 à 3 sortes d'atomes.

Tel est pris qui croyait prendre, le lutin ne s'est pas contenté de ces formules. Le voilà inventant une molécule complexe.


Il m'a fallu lui trouver d'autres formules pouvant se faire avec le kit acheté.
(Si vous êtes intéressé par le kit de chimie organique référence ci-dessous, voici ce qu'il contient:
15 atomes de carbone C (noir)
30 atomes d'hydrogène H (blanc)
10 atomes d'oxygène O (rouge)
4 atomes d'azote N (bleu clair)
4 atomes de soufre S (jaune)
5 atomes de phosphore P (lavande)
2 atomes de fluor F (orange)
8 atomes de chlore Cl (vert)
2 atomes de brome Br (bleu foncé)
2 atomes d'iode I (violet)
2 atomes de métal
2 atomes de Bore)

Voici donc:
C6H12O6 avec au début le descriptif dont il s'est passé très vite... une fois la molécule faite, je lui indiquais ce qu'elle était. Ici le glucose (du sucre).


Mais aussi d'autres:
C7H8N4O2 (phényléthylamine)


et C8H11N (théobromine)


Un indice: ces molécules constitué un élément gouteux et plein de magnésium, la seconde molécule est aussi un poison pour les chats!


C8H10N4O2 (caféine ou théine)


La modélisation des molécules n'a été ici qu'un assemblage de tous les atomes nécessaires. L'important était de mettre des "liens" à chaque trou d'atome et de les relier au nombre souhaité. D'où l'intérêt des liens souples.
La géométrie exacte (j'ai cru comprendre qu'il y en avait une! Où sont donc passés mes souvenirs de chimie?!) viendra en son temps, avec les cours associés au collège et au lycée.

Puis nous regardons les atomes qui reviennent le plus souvent... carbone, oxygène, hydrogène (à suivre).

Et bien-sûr je continue mes recherches, le petit d'homme est en demande de molécules de plus de 10 atomes attachés. Un site anglophone en propose à la vente (11 simples, 13 de 5 à 10 atomes et 6 complexes) mais je ne sais pas si notre kit permet tous les assemblages.

Et puis un lien pour rêver à la modélisation moléculaire en classe avec le kit Happy atoms, ces atomes aux liens (bras souples et aimantés), associés à un logiciel permettant de nommer toutes les molécules créées par hasard par les élèves. C'est ici

Et ici un projet Mirage:

2 commentaires:

Anonyme a dit…

En complément : http://samuserensemble.canalblog.com/archives/2017/06/12/35355455.html

Vanessa V a dit…

merci