samedi 27 avril 2013

Construction architecturale: équilibre et pertinence et un chouïa Fröbelien

Les blocs de pierre Anker reviennent. Elles permettent des constructions, une mise en application de points d'équilibre et une obligation de ne pas détruire (les blocs peuvent s'effriter et même casser avec un trop gros choc).

Ce jeu de construction est un dérivé de la pédagogie de Friedrich FRÖEBEL. Ce "créateur de l'institution maternelle" avait ainsi donner à utiliser aux enfants des jeux de manipulations fines: du tissages de papier, des formes géométriques et symétriques de couleurs, des balles, des formes à refaire avec des bâtonnets mais aussi des blocs de bois. Chaque activité était alors un cadeau, un don numéroté et qui proposait une complexité croissante.
Les dons de construction (3 à 6) sont ainsi de petites boites de bois contenant un nombre défini de blocs très précis dans leur forme. Après FRÖEBEL propose des modèles à reproduire. J'en avais trouvé quelques uns, voir ici. L'architecture était ainsi une partie intégrante de la pédagogie, épanouissement mais aussi développement de l'intelligence. Je n'ai pas trouvé de réelles explications à sa théorie du jeu en français (et celles en anglais sont assez floues pour moi). Je ne pourrais malheureusement pas expliciter mais vous pourrez trouver ici une introduction à ses apports (théorie du jeu mais aussi sa pédagogie de l'action et sa loi sphérique).


Alors maintenant que le lutin est un peu plus grand, ses modèles de constructions sont plus sophistiqués: les blocs Anker sont alors dans la droite ligne de cette influence. Ici pas d'autres activités que de se laisser guider par les modèles dessinés en 3D.


Il paraitrait que même Albert EINSTEIN a adoré y jouer en suivant en cela les "Kindergarten de FRÖEBEL". Ce fut quelques uns des 20 modèles proposés dans la "starter set Anker" qui se sont élevés peu à peu.
Ils ne sont pas si évidents que cela. Souvent le petit d'homme revient vers moi en indiquant qu'il manque des pièces. La vue 3D n'explique pas les étapes, les blocs de pierre ne doivent pas être confondus (longueur, épaisseur, couleur mais aussi, quelque fois un doublon à faire pour avoir la bonne épaisseur: il faut alors être attentif aux vues transversales).

Alors oui, les autres boites Anker (16 au total) proposent d'autres pièces et permettent ainsi en les additionnant de faire de vrais édifices architecturaux. J'aurais adoré... mais elles sont tellement chères que je me contenterais de trouver des techniques pour pratiquer les ingénieries mises en œuvre dans les grands édifices architecturaux (arche etc...).


4 commentaires:

Evelyne a dit…

Ma dernière fille a adoré construire des édifices de plus en plus sophistiqués avec les briques en pierre. Je les conserve précieusement dans mon armoire. A Paris on les trouvait chez Bass and Bass près du Luxembourg.

Vanessa a dit…

Evelyne: je ne connaissais pas ce magasin, il y a aussi d'autres constructions de cubes bien tentantes. Le lutin aime mais pour l'instant ne fait qu'imiter un modèle, il ne se laisse pas aller à créer lui-même.

ccmontessorifrisco a dit…


Thank you so much for providing individuals with a very terrific possibility to read from this
Web site. Montessori Teacher Jobs?

Vanessa a dit…

ccmontessorifrisco: Thank you