vendredi 18 octobre 2013

Première année de Soroban (boulier japonais)

Cela fait un an que le chenapan manipule les Suan pan (boulier chinois). Chez ma maman, il utilise le grand, à la maison le petit. Aujourd'hui une de mes deux commandes est arrivée de Malaisie. Un tout petit et tout beau Soroban blanc, avec bouton actionnant la remise à zéro, était accompagné par deux cahiers d'exercices. Ce n'est pas la maison d'édition que je souhaitais, avec un manuel et un cahier d'exercice par année (voir ici) mais tout de même je suis ravie.

*source Illustration de James GURNEY, Schoty sur son ankylosaure Soroban aidant les marchands dans leurs calculs, monde de Dinotopia

Et oui, nous allons passer au Soroban (boulier japonais) car c'est le seul sur lequel des cahiers d'exercices pour enfants sont proposés. Il n'y a pas une grande différence entre les deux comme je vous le disais . Et grâce aux supports nous allons pouvoir faire de ce bel objet un véritable outil de calcul et non un simple "jouet éducatif". Bien-sûr l'idée n'est pas là de faire du lutin un expert mais juste de permettre aux mathématiques d'être appréhendées de diverses manières afin de multiplier les chances d'être intégrées.
Je n'ai pas trouvé de professeur de soroban dans la région et je ne sais plus quoi lui proposer en dehors des mises en image des techniques. Les cahiers nous offrent de quoi lui permettre de s'entrainer et de passer des kyu imaginaires (niveaux comme dans les arts martiaux, ici de 10 kyu à 10ième dan, voir ici par exemple) comme à un de ses sports favoris pratiqués, le judo.

*source des parties du cerveau utilisées et mises en œuvre dans la pratique du Soroban

Je m'applique maintenant à décrypter le cahier de la première année pour découvrir que nous avons, en amateur, tout de même bien progresser. La maitrise de la numération sur le Suan pan est acquise et sur le Soroban sera encore plus facile car les raccourcis de la seconde quinaire ou de la dernière unaire n'étaient pas beaucoup utilisés.


Les calculs proposés sont faciles et très accessibles (additions et soustractions) après ce que nous avons déjà vu. Ce sera parfait pour de l'entrainement, pour manipuler encore et encore. Ici pas de techniques à proprement dites mais bien l'utilisation des petits copains et grands copains selon la Méthode de Singapour, soit le schéma de mariage de nombres: 5 étant le tout pour le petit copain, 10 le tout pour le grand copain, au jeune sorobaniste de découvrir la partie manquante.

*source anzan

Ce sera surtout une très grande avancée en ce qui concerne la gestuelle. Plus rapide, plus fluide, plus par réflexe... d'ailleurs il me semble bien qu'il y a des différences. J'en reparlerais.
Nous allons enfin démarrer, aussi la technique de l'Anzan soit développer l'image mentale du Soroban et le mouvement associé des doigts.

3 commentaires:

Doheem a dit…

Bonjour, je cherche desesperement un beau soroban en bois, pourriez-vous m'indiquer les references du site ou vous avez commandez le votre. Merci

Vanessa a dit…

Doheem: bienvenue entre mes billets! En fait, j'ai acheté le soroban avec les cahiers d'exercices en Malaisie.
http://www.my-rummy.com/abacus_for_primary_school_children.html
Ma commande est arrivée sous 15 jours avec un suivi du colis par la poste du pays expéditeur.

Ce n'est pas le plus beau des soroban du commerce (claquement etc) http://iam-like-iam.blogspot.fr/2013/11/reprise-en-main-du-soroban-les.html mais il avait le mérite de n'être pas cher même avec la livraison de Singapour.

Doheem a dit…

Merci, je continue mes recherches alors