jeudi 2 avril 2009

Jamais sans...

Je me demandais tout de même si je ne devais pas travailler sur ma tendance à la procrastination : « Cette attitude, caractéristique du comportement passif-agressif, consiste en une forme de résistance passive à toute fourniture de performance, qu'elle soit personnelle, sociale ou professionnelle. » Mais je crois que loin d’une performance, ma vie est faite de nombreux défis, petits et grands, que j’ai envie de mener, à bien, sans jugement, ni attentes d’autres parts.
J’avais par-là même mis de côté ce TAG de Rose quand pourtant je trouvais l’exercice agréable… alors ni une, ni deux… pour me faire pardonnée d’être en retard pour le PIF…

*mon créateur d’arc en ciel en crystal de Swarovski qui avec un rayon de soleil créé un mouvement de lumière dans la pièce

Jamais sans envies créatrices … les doigts me démangent, les crayons de couleurs, les tubes de peinture, la terre glaise, les feuilles, les carnets, l’encre, les pinceaux…. J’ai… un peu, beaucoup, … enfin ce qu’il faut pour démarrer… alors un jour ils commenceront et ne s’arrêteront plus.

Jamais sans un minimum de désordre dans mon intérieur… jusqu’à ce que le ménage de printemps devienne celui de l’automne de ma vie… alors là les objets partiront où ils seront les mieux accueillis, décorations, livres, meubles, tableaux etc… (sauf un nécessaire)

Jamais sans un minimum « fait maison »… de l’alimentation en perpétuelle évolution (graines germées, aux boissons dites miraculeuses, kéfirs d’eau, de lait ou Kombucha, pains, protéines végétales, seitan ou tofu) ; des produits d’entretien ; d’une envie de potager et de composteur (lombricomposteur).

Jamais sans un thé (donc jamais sans quelques feuilles fermentées ou non) et un zhong. J’ai besoin de cette boisson comme pour démarrer un temps de sérénité.

Jamais sans toucher les statues des jardins publics, sentir les roses, jacinthes ou pins.

Jamais sans un livre, pour se recentrer. Je pourrais ne pas avoir de roman, du moment que j’ai un livre pour m’aider à faire continuellement un travail sur moi (encore heureux, certains auteurs mêlent le fictif et la philosophie de vie).

Jamais sans une propension à croire que je dois me préparer à vivre dans une yourte en locavore, sans moyens si ce n’est ceux que j’aurais mis à profit pour me former à vivre à la dure, avec un nécessaire pour me nourrir, me vêtir, me guérir etc…

Jamais sans couleurs, je les trouverais partout, dans les tissus, les minéraux, les végétaux…

Jamais sans une certaine forme de gymnastique pour reprendre le corps, sentir les muscles, tendons et os et retrouver ses sensations… des makko-ho

Jamais sans envie, de découvertes, de passions naissantes, de rencontres, de partages, d’échanges

Jamais sans prendre une once de lumière pour en faire un arc-en-ciel à ma manière… un petit, minuscule… mais présent.


Un tout petit coup de rainbow maker…

11 commentaires:

lasourceauxbois a dit…

Même tendance à "procrastiner", mais seulement pour tout ce que je déteste faire! Quand on lit tous ces "jamais sans", on se dit que tu es une femme plus que normale, c'est-à-dire intéressante et vivante. Bises.

rose a dit…

Merci pour ce petit arc-en-ciel que tu nous offres !

Cécile a dit…

jamais sans des amis
jamais sans musique
jamais sans lectures
jamais sans un chat
jamais sans sentir les épices, les odeurs qui m'entourent
jamais sans aérer mon intérieur
jamais sans soleil

Béatrix a dit…

Tu as des jolies passions en tout cas et tu croques la vie à pleine dents..que du bonheur Vanessa à te lire. Bisous tout plein.

Mirontaine a dit…

Oui une femme vivante et passionnée... :)

majanissa a dit…

coucou Vanessa. Ca y est je me réveille pour le PIF. Peux tu m'envoyer ton adresse. Il faudra encore attendre un peu et au moins je l'aurais sous la main ;)

majanissa at hotmail point fr

Vanessa a dit…

Lasourceauxbois: vivante c'est le principale ;)

Rose: de rien... et quel terme découvert grâce à toi.

Cécile: oui jamais sans amis !!

Béatrix: oui c'est une période riche. Je t'embrasse.

Mirontaine: et puis en plus si quelqu'un souhaite le partage c'est encore mieux!

Majanissa: je te l'envoie de suite, bonne continuation et quel beau soleil par chez toi (deux yeux bien brillants de vie et j'imagine des babillages qui t'extasient).

Astrid a dit…

Très beau billet!

majanissa a dit…

Vanessa : C'est vrai que les deux billes sont deux étoiles qui brillent. Il faudrait que je mette une photo pour montrer l'évolution depuis Janvier :D

lily a dit…

J'aime beaucoup ce "Jamais sans...", joli reflet d'une très jolie personne...
Et j'aime beaucoup aussi ce rainbow maker :)

Vanessa a dit…

Astrid: tu me reconnais ?

Lily: merci et il faut que je retrouve où ce rainbow maker s'achète.