mercredi 6 octobre 2010

Il a 4 ans

Cela fait 4 ans qu'il évolue parmi nous, cela fait 4 ans qu'il se développe, se forge un caractère mais prend aussi des particularités familiales (des intonations, un humour, une malice, des colères, de l'agression sous-jacente, de la sensibilité, de la timidité, de la nuance, de l'émotivité... je ne vous dirais pas celles qui viennent du père ou de la mère... d'ailleurs c'est facile!). Cela fait 4 ans qu'il nous côtoie et affronte les défis de la vie et les grands apprentissages mais aussi nos erreurs (quel bonheur, il est assez lucide et marque autant nos points faibles que certains des siens!).

Cela fait 4 ans que je suis maman. Aoutch. L'évolution de ma maturité parentale découle de cette temporalité de l'enfant (son développement moteur, psychologique, philosophique) et des premières bases de vie en communauté, en proximité (même pour nous en promiscuité de logement) que nous posons ou avons posé. Cela en fait des étapes et c'est aussi un court moment de vie.
C'est avec joie, appréhension, célérité, précipitation, nervosité et retard que je cherche à répondre à ses questions et à ses besoins. Quelle épreuve, quel investissement, quel fardeau aussi quelquefois! Oui parce qu'il faut être prête pour être mère et que chaque jour je me dois de me consolider cette part de moi-même qui demande tant d'abnégation, de tolérance, d'amour et de positivisme... tant de chose qui me sont quelquefois si difficiles à m'octroyer aussi.

Quelle différence entre l'amour et l'amour filial.
Le premier est un don contre don souvent, une gratuité temporelle, nous sommes jardinier du jardin de l'autre ou un jardin entretenu par l'autre, cela dépend, se chevauche, se suit ou se délite... de la jachère, des ronces, des roses, des bourgeons, des herbes mortes, des graines au vent. Il est aussi très temporel voir même périssable.
Le second, du parent à l'enfant, est fluctuant mais constant. Il se doit d'être toujours, présent, attentif, ouvert. Il se doit de soutenir, de donner confiance quand bien même nous ne l'avons pas, cette satanée confiance. L'amour filial est une base, un point d'achoppement, un besoin (celui de ce réservoir affectif)... et c'est en cela, aussi mais pas que (et là ce serait une autre confidence plus noire, plus intime) que je trouve mes promesses vouées à l'échec: être une mère, le vivre, l'éprouver au quotidien, est pour moi la preuve de ne pas être à la hauteur de ce que nous avons mis d'espoir en notre progéniture. Leur attente est immense et mon don infime, si sensible à mes émotions et à mes manques. Cet amour filial a aussi une particularité de taille: il peut être unilatéral, du parent à l'enfant...

Il a 4 ans, son arrivée a changé ma vie... oui oui mes priorités et quelques valeurs, mais aussi un chamboulement dans ma responsabilisation, ma maturité immature et ce que je suis vraiment: à croire qu'il me fallait être mère (et pourtant pour les plus vieux lecteurs vous savez que ce n'était pas une évidence) pour chercher qui j'étais, chercher à me reconnaitre et me connaitre. Ne plus être que dans le regard des autres mais dans celui que j'offre aux autres.

Il avait 3 ans l'année dernière, la notion de temporalité arrive aussi dans ses pensées: hier nous avions vu que ce serait le lendemain... et cette temporalité sera encore plus marquée par l'anniversaire Montessorien qui arrive... à suivre
...
...
...
Ai-je oublié de préciser que je l'aime ?

15 commentaires:

Lapetiteecoledelina a dit…

Bel anniversaire à lui, 4 ans sur Terre et à toi, mis au monde des parents, il y a 4ans :)

Lysalys a dit…

Joyeux anniversaire à lui et à ta naissance de l'état de maman !

Féepoussière a dit…

Joyeux Anniversaire, 4 tours du soleil ♥♥♥♥

Vanessa a dit…

Lapetiteecoledelina, Lysalys, Fépoussière: merci pour nous deux (trois)

CitronVert a dit…

Joyeux anniversaire!!!

Malice a dit…

Merci pour ce joli texte pour les 4 ans de ton petit lutin !;-)

Malice a dit…

Ah ! Oui j'ai oublié même si l'on ne voit qu'un bout de la photo. Elle est très sympa l'on voit bien que ce petit bonhomme est bien coquin ;-)

Francine a dit…

Encore un superbe message plein d'amour, de lucidité, de vérité, merci pour cela. Bel anniversaire à vous deux!

Flo Makanai a dit…

Un chouïa de retard mais tous mes voeux d'anniversaire à ce chouette Lutin qu'est ton fils et que j'avais trouvé très très attachant, et joyeux anniversaire à la Maman que tu es désormais pour le restant de tes jours!!!
Bises à vous deux

Evelyne a dit…

Un bel anniversaire à ton petit lutin.

capuce a dit…

Bonjour,
Je suis une visiteuse reguliere de votre blog ou j'aime prendre quelques references de livres en francais moi qui suis a l'autre bout du monde dans l'hemisphere sud.

Tout ce que vous dites dans ce post est beau et tres juste, j'en ai la larme a l'oeil.

Merci pour touts ces ecrits que vous partagez.

capuce a dit…

Quand je vous lis, je me demande bie quelle est votre occupation tellement vous avez un regard profond sur toute chose. Psychologue, journaliste, architecte, bibilothecaire ?

Marie a dit…

Je suis en retard !!
Bon anniversaire à ton "grand petit" bonhomme...

Tu reviens souvent sur ton sentiment d'immaturité d'être mère... mais ce que je vois de tes réflexions, de tes actes, de tes réalisations, à travers ce blog, me font te trouver bien plus "mère" et mature que nombre d'autres....

Etre "mère" n'est-ce pas se remettre en question et perpétuellement tout remettre en cause, pour trouver au fond de soi, au mieux, les moyens pour accompagner son enfant ?

Vanessa a dit…

CitronVert, Evelyne : merci pour lui

Malice, Flo Makanai: hi, hi, il est bien comme dans la réalité, non ?!

Vanessa a dit…

Francine: merci de savoir lire entre les lignes.

Capuce: bienvenue entre mes billets. Le quotidien m'a prise à la gorge (sans trop de jeux de mots d'ailleurs) et je n'ai pas pu répondre de suite. Je me laisse aller souvent à travers les lignes et suis touchée que vous y soyez sensible.
Et je ne suis rien en métier... formation de sociologue avec des intérêts poussés pour l'enfance, psychologie et pédagogie, et pour les livres jeunesse surtout... au point de chercher peut-être une reconversion ;) merci de m'avoir crue aussi professionnelle, moi qui reste une dilettante.

Marie: merci de me voir aussi mature. oui la remise en question et énormément d'accompagnement pour combler certains manques et de très nombreuses failles ;))