vendredi 22 août 2014

Du thé, de la cuisine, des livres... en attendant

Les vacances se sont passées vite en fait. Le matin au soleil sur la terrasse. Et moi toujours avec mon zhong à la main.

Des activités de dehors, surtout depuis que le catamaran fluo est revenu dans le quotidien du lutin. Ce midi, pique-nique sur l'île, en face.


Des questions existentielles: est-ce marée basse?


Des thés le matin, des verts japonais excellents dont ce merveilleux Mecha (j'en reparlerais)


des thés noirs (trois se succédaient et pourtant je n'ai pris des photos qu'avec le Bhooteachang Tea TGFOP)



des intérêts pour les détails de la nature... mon premier chardon en juillet


un des derniers chardons d'août monté en graines


une pomme de pin fraiche, tombée devant moi et pas encore grignotée jusqu'au bout et ses perles de sève.


 Un intérêt plus important pour la tasse que je vois pour la première fois chez ma grand-mère. En fait, la première fois que ma grand-mère m'offre un thé dans une tasse comme une invitée.


De la cuisine, un ingrédient mystère à tous les repas (courgettes ronde, jaune, verte, fine, longue, vieille, jeune), des kilos et des kilos, des recettes et des recettes, et le gâteau, une fois, deux fois, trois fois, quatre fois.... et les gousses de vanille qui lui font des tâches de rousseur supplémentaires

 

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Evidemment, j'accroche à "pour la première fois une tasse comme à une invitée". Ce qui laisse supposer qu'avant, c'était dans un mug qu'elle te le servait. Développe, je t'en prie!
Kris

Vanessa V a dit…

Kris: oh oui beaucoup de chose derrière cette tasse un peu de la réponse ici http://iam-like-iam.blogspot.fr/2008/01/mes-madames-g.html et un peu là http://iam-like-iam.blogspot.fr/2008/04/en-venir-au-th.html Il a fallu attendre mes presque 40 ans pour faire partie de ces dames invitées...

Anonyme a dit…

Ah, oui, ta voie du thé commence dans ton enfance. Deux très bons billets.
K