samedi 2 août 2014

Piscivore

Les vacances à la mer entrainent un régime alimentaire un peu plus... piscivore! Alors quand les sardines, les saint-pierre, les soles ou les daurades viennent entières sur le plan de travail, le chenapan n'est pas loin.


Il "vérifie" la fraicheur... non mais c'est tout comme! Ouïes, branchies, bouches, yeux, nageoires et épines dorsales. Tout est inspecté pendant que je joue à la cuisinière quand ce n'est pas à la poissonnière.


Vider et écailler, préparer des filets de sardines à la manière express, retirer la peau des soles à la manière... hum, hum... lourde.


Chacun son style! Et le papa râle... - Rhoo n'enlève pas toute la chair. Si c'est pour ce résultat là, j'aurais dû demander au poissonnier de le faire! - M'enlever tout le plaisir alors là non!


Allez zhou à la poêle sur son papier cuisson (pas besoin de beurre)... juste pour les plus gros spécimens une petite farce d'algues et de citron, de romarin et de coriandre en grain.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci, Vanessa! Je soupçonne la surabondance de beurre qu'il met pour saisir son poisson de lui causer ses malaises: je vais lui suggérer ta méthode du papier entre la chair et la fonte.
Il me semble que tu passes de belles vacances.
Kris

Anne a dit…

Miam !
(Même si je vire végé ... en ce moment !)
Enjoy !

Vanessa V a dit…

Kris: et rien n'empêche de préparer un petit beurre fondu juste pour le plaisir du gras sur le palais.

Anne: je suis très flexitarienne avec des saisons crudivoristes, végés ou plus carnées. Mais tout de même, oui, ils étaient bien beaux ceux-là!