vendredi 12 décembre 2014

Division posée et avec retenue selon le Méthode de Singapour

Le temps passe et je ne poste pas forcément de billets. Ce n'est pas pour cela que nous n'avançons pas. Entre autre, le programme de mathématiques continue et devance celui scolaire. Après avoir passé beaucoup de temps sur la modélisation des problèmes incluant une addition, une soustraction ou une multiplication avec des barres, nous entamons les divisions posées.
Le lutin démarre les divisions avec reste. Comme à chaque fois avec la Méthode de Singapour, il manipule les jetons pour les diviser, puis il visualise l'opération et enfin pose l'abstraction.

Il compose son 53 avec des jetons "10" (dizaine) et des jetons "1" (unité).


Puis divise les dizaines en 2 parts égales: il reste 1 dizaine que nous ne pouvons diviser.
5 diz. /2 = 2 diz. reste 1 diz. non divisable (2 diz. est le quotient des diz., 1 diz. est le reste des diz.)
Soit 2 diz. (quotient des diz.) x 2 = 4 diz.
et 5 diz. - 4 diz. = 1 diz. (le reste)


Combien doit-on encore diviser? 3 unités et 1 dizaine (le reste des dizaines).
Le lutin remplace donc le jeton "10" non divisable par 10 jetons "1".
Reste à diviser 13.
13 unit. / 2 = 6 unit. reste 1 unit. non divisable (6 unit. est le quotient des unités et 1 est le reste des unit.)
Soit 6 unit. (quotient des unit.) x 2 = 12 unit.
et 13 unit. - 12 unit. = 1 unit. (le reste des unit.)
Soit 53 / 2 = 26 reste 1 (26 est le quotient final de la division et 1 le reste final)

Ce n'est pas très clair. Le processus complet avec un autre exemple sans la manipulation est présenté ainsi dans le "Manuel de mathématique CE2" des éditions Librairie des Écoles.


Et voici le chenapan s'exerçant:
97 / 2 = 48 R 1



2 commentaires:

Mirontaine a dit…

Sympa cette méthode, je vais m'y intéresser de près pour une maman en homeschooling.

Vanessa V a dit…

Mirontaine: je ne peux que l'encourager! Pour nous cette méthode est une vraie manne!