jeudi 24 mai 2007

Signe avec moi avant de parler

Peur de transmettre mon passif à mon fils, oui ! Peur de lui faire vivre du moins bon car sa maman n’a pas encore transformé, comme le dit si bien un pas après l'autre , tous les cubes rouges en billes vertes, oh oui !

Je n’ai pas peur d’être une mauvaise mère. Notre couple a fait un choix de vie et je persiste et signe pour dire que je suis comblée. Je reste cependant dans une frayeur bien autre : n’étant pas au mieux, quelquefois aigrie, d’autres fois lasse ou encore dans le cercle vicieux de la culpabilisation, je garde cette sensation de malaise. Donner toutes les chances à notre merveille de se construire malgré et avec cela : mon passage à vide. Alors j’ai tendance à devenir excessive.


Voici mes derniers achats :



Mon parti-pris n’est aucunement de faire de notre merveille un singe savant, même si en ce moment ses fesses sont un peu le miroir de celles d’un macaque japonais. Ce rouge indique-t il une troisième dent de lait de loup ?
Je pars du principe que lui offrir un panel de communications possibles verbale (langage des signes) et non verbale (haptonomie ) avant l’âge des premiers mots peut lui permettre de mieux se faire comprendre. Oh oui, il communique mais je ne comprends pas toujours.
Un point important aussi : me permettre de dire que je suis énervée sans crier ou jurer…à moi les punaise, mercredi, flute…et le signe de la colère…

Je vous laisse regarder plus loin à loisir sur le site de Signe avec moi et chez Péccadilles .
Pour vous faire une idée, voici deux dictionnaires en ligne spécial bébé: celui-ci et celui-là et les références de ces deux livres:
un très complet sur la démarche avec beaucoup de mots proposés et de témoignages



un plus précis sur les émotions: pour permettre à notre petit loup de dire l'indicible...




Je reparlerais sûrement de cette approche avec plus de récul: les signes "encore", "maman", "papa" (on ne se refait pas), "se promener", "chanter", faits dans le vide de ses yeux grands ouverts ne sont pour l'instant qu'une lubbie sans conséquence pour lui.
Je vous laisse avec le signe de « je t’aime »…

7 commentaires:

Lamousmé a dit…

toi mère indigne??? même pas en rève!!!! ;o)

Vanessa a dit…

Lamousmé: je te demanderais des conseils...non consensuels bien entendu miss.

la p'tite Nénette a dit…

Donner à nos enfants un maximum de moyens pour dire leurs émotions, comme tu as raison.C'est si douloureux une émotion réprimée.Je n'ai pas pratiqué le "baby sign" mais dans cet optique ça me tente vraiment.Et puis aussi pouvoir dire ma colère avec un signe au lieu de hurler, ou encore leur donner les moyens de dire la leur sans s'étriper entre frêre et soeur...Merci Vanessa;-)

Lily a dit…

Hello Vanessa !
Je ne connaissais pas du tout, et je trouve que c'est une très bonne idée, pourquoi pas ?

mamzelle yaya a dit…

je ne connais pas ce livre sur le emotions merci de nous en parler
je suis bien contente que tu pratique signe avec moi !

Vanessa a dit…

La p'tite nénette: bienvenue entre mes billets. Oui cette méthode me tente bien pour cela: exprimer la difficulté de communication et me retenir, un coup de balai (le plus souvent possible) à la sorcière...

Lily: j'aime bien cette approche (à partir du moment où l'enfant n'est contraint d'aucune manière de s'y plier)...à suivre en treme d'expérience...

Mamzelle Yaya: oui ce livre est très beau. Signe avec moi reprend les signes des émotions, mais celui-ci permet de partager avec l'enfant: les très belles illustrations permettent sûrement de mieux comprendre ce qui se cache derrière le mot (et le signe) envie ou calme...
Oui je suis très contente de commencer cette pratique, à suivre...et toi l'as-tu fait avec tes enfants?

mamzelle yaya a dit…

oui avec Lou la ptt dernière a présent 19 mois
et elle l' utilise très facilement pour tété, caca et encore
j'en avait parlé au tout début dans mon blog
l' asso bb au nat dont je fais parti propose par ex des ateliers sur Toulouse ou Aix en provence