jeudi 24 mai 2007

Anniversaire A***

Toi, qui connais tout de moi, mes parcours, mes errances, mes fuites en avant, mes doutes…voilà que tu as un an de plus aujourd’hui.

Joyeux anniversaire Astrid !


*source dessin : lutins de Loik CHATEL

Tu fais partie de ma famille choisie : mon premier « bébé », bien avant mon frère ou ce bébé, né de mon sang et de celui de son papa, véritable don d’amour. Je t’ai cajolée, taquinée, dorlotée, massée, soutenue, rouspétée… Tu as connu toutes mes grandes étapes, je t’ai parlé comme à une sœur, je t’ai tout dit : le bon et le pire pour que tu choisisses en toute conscience. Je voulais que mon pire ne soit pas le tien.

Tu passes en ce moment une dure étape : d’attente, de frustration et d’angoisse. Tu as l’air de croire que ton comportement y est pour quelque chose…non ma belle, ma gazelle, ma grenouille (soupe au lait quelque fois), ton parcours est normal.

*source dessin : Régis LOISEL

Tu es une superbe jeune femme, intelligente, sensée, active et sportive…la vie doit te sourire (sinon à quoi elle sert !) !
Tu passes un cap de ta vie, je suis là, tu le sais depuis le temps, je serais toujours là : pour les bons moments et surtout pour les moins bons (car pour les bons je fais confiance à tes amis et à ton ami pour en profiter au mieux avec toi !).

Fortes têtes, notre relation a eu, elle aussi, ses quelques étincelles…c’est mieux : ne pas toujours être d’accord rend la vie plus intéressante. Ton emploi du temps de ministre et ta « douce » manie d’être pendue au téléphone, en parlant italien avec un verre de marsala aux amandes à la main, m’ont rendue chèvre.
Ton avis est important, mon homme en sait quelque chose le pauvre. Nos entrevues me manquent énormément : un café turc , une poignée de bonbons chimiques,

une dégustation en amatrices confirmées de chocolats fins , une bonne adresse de resto, des entraînements physiques (il y a quelques temps), les massages de têtes et de dos, les films du cinéma indépendant regardés comme lors d’une dernière séance, les tonnes de bouquins prêtés/offerts, les visites d’un Paris exotique, toi te proposant toujours cobaye de mes recherches culinaires et tout le reste qui forme l’essentiel…

Ce petit message (moi qui t’ai habituée à des pages et des pages) pour te rappeler la place essentielle que tu as dans mon cœur.

3 commentaires:

Astrid a dit…

Merci Vanouk. Merci pour tout le plaisir que j'ai à te lire.
Ton message me touche profondément. Tu arrives toujours à poser les bons mots sur les bons souvenirs. J'ai senti le parfum de nos vacances, j'ai eu le goût en bouche de ttes nos gourmandises.
Je t'adore,
Astrid

Lamousmé a dit…

je ne doute pas un instant qu'une personne proche de toi soit...tout cela et plus encore!!!!

Vanessa a dit…

Astrid: merci d'être dans ma vie pitchounette.

Lamousmé: que tu es douce, je n'imagine pas moins ceux que tu aimes avec ce je ne sais quoi de beau, passionné, "possédé".