lundi 25 mai 2009

Je n’ai pas sé(i)ché en dessert !

En plus des défauts que mes proches côtoient au quotidien, que mes amis découvrent en creux ou en bosse lors de nos entrevues, j’en ai un autre. Je suis très attirée par les cultures différentes de la mienne. Quelle soit au fin fond de la campagne périgourdine … de la soupe finie au vin rouge, l’assiette retournée pour continuer le repas, la ferme, l’école qui comptais la maternelle et l’école élémentaire dans la même classe, la même salle d’ailleurs etc… toutes ces richesses de la terre, de certaines traditions. Quelle soit plus exotique, du nord, du sud, de l’est ou de l’est… une convivialité ailleurs.
Alors voilà, quand dans un restaurant typique, je dirais assez authentique aux yeux d’une étrangère, dans ce genre de restaurant où il y a plus de personnes de la nationalité de la gastronomie présentée, je suis tentée par ce qui ne tente pas.

De la cuisine coréenne je ne connaissais rien ou pas grand-chose, à quelques « thés » près. Alors quel bonheur cette cuisine assez « familiale », ces riz nappés, ces marmites… enfin vous n’aurez qu’à aller voir les cartes et menus de ce restaurant parisien : "L'arbre de sel".


Ici juste un petit détail du repas, un thé et un céphalopode sucré en dessert.
Un thé de jujube aux noisettes fraiches.


Seiche séchée aux fruits secs et « confiture » typique d’aloé verra. Rappelez-vous ces gelées de fruits (yuja, jujube mais aussi ginseng, gingembre, coing ou aloé verra) appelés « thés ».

Soit une friandise à mastiquer longtemps entre le salé iodé et le gras, le sucré ne venant que par les autres petites choses sur l’assiette. A tester, c’est bon (et surprenant bien sur) !

7 commentaires:

Francine a dit…

Mmmm, cela me donne envie! A retenir pour mon prochain passage à Paris!

Cécile a dit…

Ohlala tu me donnes envie là

Vanessa a dit…

Francine: oui, une très bonne adresse avec des "thés", tisanes de marmelade, à découvrir!

Cécile: à faire, à deux ou quatre ;))

Vanessa a dit…

Francine, Cécile: au fait, auriez-vous tenté la seiche en dessert?

Cécile a dit…

Moi je suis curieuse culinairement parlant donc je suis prête à tester plein de choses ;-)

luna a dit…

Vraiment ?
Ils ont mis la seiche séchée dans les desserts ?? Oh là, c'est osé tout de même. En Corée, la seiche séchée est effectivement trés appréciée comme grignotage, mais pas vraiment comme dessert...Enfin, pourquoi pas.
Les "trucs à mâcher longtemps" sont surtout pour les filles, une sorte de chewinggum.
Cependant ni le chewing-gum ni la seiche séchée n'empêchent les papotages interminables des jeunes filles. ;-)

Vanessa a dit…

Cécile: mince, le quotidien, mince l'arrêt de ton blog, mince toi, mince alors... je suis passée à côté

Luna: un grignotage qui demande une sacrée mastication en effet... et j'ai papoté aussi.
Depuis, ils ont arrêté de le mettre sur la carte car la pêche est limitée ou interdite...
une sacrée bonne adresse où nous allons souvent, où nous emmenons des amis...