mercredi 27 avril 2011

Un certain hédonisme à lire, à pratiquer

... parce que le lire me tente... parce ce que je pense y trouver des réponses
... parce que je suis persuadée que l'acte de philosopher entraine l'esprit à être critique, parce que la philosophie est pour tous, sans forcément de jargon et que je la souhaite discipline même pour les plus jeunes:
revoir "Empreintes" consacré à Michel ONFRAY

2 commentaires:

Doudette a dit…

Je suis aussi très tentée de lire Michel Onfray. Mais par quoi commencer ? Je l'ai déjà entendu plusieurs fois en interviews, ce qu'il dit me passionne toujours et semble être en adéquation avec ma philosophie de vie...
Une petite question ! Pourquoi as-tu plusieurs blogs ? je m'y perds un peu, comme ils m'intéressent tous... (en particulier pour le plaisir d'une mikka bozu)

Vanessa a dit…

Doudette: tu as vu par quoi je vais commencer en tous cas;)
Euh plusieurs blogs:
au départ, il était seul, le "Je Suis Comme Je Suis" et très éclectique. Il était comme un carnet de bord, d'envies, de recherches, de focus. Et très vite j'ai été attirée par un autre blog tenue par une copine http://listeauperenoel.blogspot.com/ qui présente ses envies de consommation et permet d'aider sa famille au cas où pour les cadeaux. J'ai copié cette idée pour noter mes envies, noter ce qui me manque (et qui souvent m'a demandé quelques heures de recherche), je pouvais ainsi vaquer à d'autres occupations, ne pas avoir peur d'oublier qu'il me faudra tel matériel Montessori, qu'avec plus de temps, j'irais regardé sur ces sujets-ci etc...

Puis mes billets sur les livres ont été très importants et certains lecteurs venaient presque que pour ceux-là (m'ont-ils suivie sur l'autre? me lisent-ils toujours? je ne sais pas) Et ma reconversion professionnelle est dans ce domaine alors j'ai créé un blog spécial où les professionnels me verraient mieux.

Ensuite, Je Suis Comme Je Suis est devenu aussi plus "éducatif" avec l'âge avançant de mon fils, alors j'ai encore découplé l'alimentaire. Le blog alimentaire me permet d'être plus à l'aise avec mon quotidien éphémère (quoique) et répétitif de faire la cuisine tous les jours.

Bon je m'arrête là.. pour l'instant. ;))