vendredi 19 février 2010

Nous partons en vacances balnéaires

Je repars avec ma petite famille dans cette région où je n’ai pas que de bons souvenirs. Je m’évertue, année après année, à pousser au fond des tiroirs profonds de ma mémoire ces instants et à créer de bons, de très bons moments dignes d’être pris en photographie, d’être réécris ou encore dessinés comme des instants fugaces et si importants, comme un été 2009 de Sa Marraine la fée.

*source « Regard balnéaire, La Baule » de Christophe CREPIN: "Plage Benoît, un grain surprend les pêcheurs à pied..."

Je pars vers cette plage vide de monde (et de Parisiens), vide de maillots de bain mais parsemée de bonnets, d’écharpes, de manteaux chauds ou même de parapluie. Je retrouve la maison de ma maman, celles de la grand-mère un peu comme celle-ci

*source « Regard balnéaire, La Baule » de Christophe CREPIN

et celle de ma tante grande chaumière dans la Brière. Je vais retrouver avec joie aussi ce marché que j’aime avant 11h, que j’aime pour ces poissonniers !

*source « Regard balnéaire, La Baule » de Christophe CREPIN

Pour partir, il nous fallait préparer les bagages. En prenant de l’inspiration de Dominique LOREAU « L’art des listes, Simplifier, organiser et enrichir sa vie » et de Catherine DUMONTEIL-KREIMER « Jouons ensemble… autrement », entre autres

Une liste invariable pour cette destination :
Pochette sous-vêtements, Pochette vêtements
Pochette chaussures dont bottes (été et hiver)
Pochette maillots de bain (en toute saison, oui, oui), crèmes solaires et lunettes (été et hiver en rapport à la réverbération)
Pochette confort du lutin hors de chez lui (veilleuse, lampe à dynamo)
Ordinateur portable, Ipod et un choix ciblé de musique

Des kits :
Kit de soins (pirates)
Kit de secours (médicaments, sérum physiologique)
Kit de toilette
Kit électronique (chargeurs d’appareils photo, de téléphones mobiles, d’ordinateur portable ; clef USB)
Kit couture (pas utile là-bas)
Kit communication pour petit et grands (cartes des émotions, de la douleur, de la communication non violente que je vous montrais là)

Et les plus qui sont aussi une magnifique approche de ce que nous pourrons faire là-bas :

- des « jeux éducatifs » : Des cartes des oiseaux du littoral que nous pourrons rencontrer sur ce presque estuaire de la Loire, ce bord de mer et ces marais salants si proches. Des cartes des nuages.

- des livres sur la faune et la flore (voir ce que me propose Colibri qui vit quelques mois par an dans la Bretagne nord)

- les « arbres » généalogiques (ou plutôt la maison généalogique du côté de maman, en fonction des personnes que nous allons rencontrer)

- des jeux:
de plein air (frisbee parachute, cerf-volant sans armature, draisienne et son casque )
et de dedans (« Ballons » de Gigamic pour nous et le lutin les jours de pluie, « Brin de jasette Junior » de Gigamic découvert grâce au blog de Clémence qui en parle bien ici (j'en parle ici, il a changé de format) pour les réunions familiales toutes générations confondues ou comment répondre à la question « comment convaincrais-tu (aurais-tu convaincus) tes parents d’avoir un hippopotame à la maison ? » )
et une piste d’autres jeux spontanés qui ne demandent aucun matériel et qui ne sont pas encore des réflexes de vie, de ressourcement, de dénouement de crises (tapis volant, parachute, pizza, chahutage… et …).

- des livres pour moi :
« Glaner sur les côtes de Bretagne » de Bernard BERTRAND et Pascal LE ROC’H qui restera fidèle à ces séjours (j’en parle là),
« L’art des listes » de Dominique LOREAU dont je n’ai pas encore rogner la dernière belle idée (voir ici le kakeibo qui me fait envie),
« S’organiser pour réussir, la méthode GTD » de David ALLEN à lire en vacances, sans stress justement,
une mini-bible de cuisine pour pouvoir prendre la relève de ma maman sans emmener tous mes livres culinaires « Légumes bio, mode d’emploi » de Valérie et Emmanuel CUPILLARD,
un livre d’éducation pourquoi pas ce dernier « Un autre regard sur l’enfant, de la naissance à six ans, Montessori pour les parents et les éducateurs » de Patricia SPINELLI et Karen BENCHETRIT dont parle Aline et que j’ai entamé petits bouts par petits bouts depuis une semaine…
et un roman bien-sûr

- en espérant un petit temps en amoureux : « Brin de jasette couple » de Gigamic et un moleskine à listes rempli à deux (nos plus belles escapades, nos adresses gourmandes, nos plus belles réconciliations, nos petits bonheurs les plus partagés etc… je vous en dirais peut-être plus un jour de non Saint Valentin)

… et puis un carnet de croquis et quelques crayons… peut-être

Nous partons demain, j’ai encore le temps de retirer des choses. Je pars mais ferais sûrement des billets de là-bas, ce sera donc une pause sans pause pour ce blog (et les autres).

9 commentaires:

Lady Jo a dit…

Très bon séjour et à bientôt....

CitronVert a dit…

Bonnes vacances Vanessa!

Flo Makanai a dit…

Bonnes vacances!
(et bons muscles pour transporter TOUT ça ;-))
Respire, souffle, vis!!

Framboise a dit…

Mêmes conseils que Flo... RESPIRE, à fond ! Iode, vent, air du large.
C'est à La Baule n'est-ce-pas que tu te rends... Je connais le coin, j'y ai vécu 1 an 1/2 du côté de Sainte Marguerite, parmi les pins, de notre maison on apercevait la roche percée.
C'est le moment idéal pour profiter, loin des foules estivales, des superbes coins que propose la côte.
Allez, hop VIVE LES VACANCES !

colibri a dit…

Bonnes vacances, Vanessa, j'espère que le programme sera à la hauteur de tes attentes, va, va, vis, et partage de doux bonheurs avec ton lutin et ton homme, pour redorer tes souvenirs et chasser les mauvais... Et oui, oui, rapporte des croquis !!! A bientôt !

Francine a dit…

Encore un superbe billet très toi... Avec toi, pas besoin d'expliquer la résilience! Moi aussi j'aime la mer en hiver, c'est même le seul endroit où je l'aime, peut-être parce que les plages sont quasi désertes alors... Bonnes vacances, et quand tu auras le temps tu m'expliqueras ce qui te fait dire que tu n'es pas organisée... ton billet montre le contraire! C'est vrai, tu as oublié de mentionner le thé...

Aline a dit…

Bonne vacances! Que de saines lectures!
Profite bien de ce moment en famille!

Vanessa a dit…

Lady Jo et CitronVert: merci, nous en profitons!

Flo Makanai: j'ai allégé ;)
Je fais le premier en tous cas à fond... merci de me soutenir dans les deux derniers ;))

Framboise: oui à La Baule où je suis arrivée pour mes 11 ans et en suis partie à toutes jambes à mes 18! J'avais adoré aller à Sainte Marguerite à vélo, j'y avais une copine de classe et nous allions jusqu'au bunker (enfin l'un des nombreux).
Je n'ai pas de voiture, c'est dommage pour profiter mais bon, la côte sauvage nous attend encore!

Vanessa a dit…

Colibri: prévoir un maximum de choses pour aller de l'avant, passer une journée après l'autre en fait. Trouver des astuces pour ne pas avoir envie de crier trop souvent, mettre un voile sur un passé pour ne regarder que le présent. J'ai du mal sans passer par la case encombrement du cerveau sur d'autres plans.
Nous ne faisons pas la moitié de ce que je prévoyais mais le bon air est là, pas l'envie de marcher mais celui de regarder haut dans le ciel, c'est déjà bien.

Francine: hé, hé... mais ce billet est de la triche, ce n'est que la part "belle" de Vanessa, celle que je veux bien montrer (enfin quoique je sois assez généreuse dans mes ressentis ;))
Ce sont les lectures du moment qui rendent cette impression d'organisation... et la peur du vide (ou non, peur de tout ce qui se trouve là où je suis en ce moment). Tu sais, je suis pile avec un livre de Cyrulnik à entamer pour la résilience, justement pour aller de l'avant plus vite, plus fort, plus loin. Merci de me comprendre.

Aline: merci, je profite au mieux