vendredi 10 mai 2013

Vacances de thé, un peu, et balades gourmandes (mais aps que) dans Paris

Ce n'est pas évident de se préparer un thé quand tout le monde est là. Je prends mon temps, je suis même lente... je dois faire attention à ce que la bouilloire électrique n'amène pas à ébullition l'eau mais juste au frémissement voulu (je connais maintenant les soubresauts et la température que la machine doit avoir entre mes mains), je dois sortir mes petits ustensiles pour être bien. Rien à voir avec le thé pris à la va-vite entre deux occupations (et quasiment jamais terminé chaud). Il me faut le bon procédé d'infusion, en zhong ou petite théière, puis le choix de ma tasse sans anse.


Et puis l'infusion... et puis l'envie de partager tout de même un moment avec les autres. Les vacances c'est aussi la présence du grand homme de la maison, et des multiples douceurs qu'il va acheter pour nous faire plaisir. Les vacances, ce sont aussi des lectures commencées et pas souvent assidues ce jour-là, ce sont de nombreuses envies.

Nous avions profité d'un très bon menu au Salon du thé des écrivains, en profitant de l'entrée par la librairie au choix pertinent, entourés par une bibliothèque consultable de livres sur le thé. Un charmant moment avec les deux hommes et ma chère A.

*salon de thé, Thé des écrivains
16 rue des Minimes 75003 PARIS

Puis nous avions continué par une balade aux envies de glaces à l'italienne (mais pas crème spiralée) en passant devant le rendez-vous des italiens: Pozzetto, 39 rue du roi de Sicille, 75004 PARIS
... et un petit tour dans les boutiques japonaises (Ikat, rue de François MIRON, 75004 PARIS par exemple) pour me fournir en tabi pour cet été. Enfin normalement je passe par Muji mais cette année elles sont en retard... alors avec les autres, peut-être plus jolies, il faut faire attention: j'ai de grands pieds, il faut une belle pointure et de l'élasticité...
Puis la devanture de ce joailler, Thierry VENDOME aux effets de matières si impressionnants et aux propositions si boulerversantes d'apport charismatique.

Et le lendemain, je mettais en valeur ma dernière petite tasse japonaise avec l'infusion d'un Sencha shimizu bio.
De quoi avoir envie d'en connaître plus sur les différents sencha...

Et puis juste parce que le blog est toujours une image voulue de nous... voilà ce que cela donnerait si l'angle de vue était plus grand.


... le loupiot en pyjama, la télé allumée, le papa avec son soda et la boite du pâtissier... 

2 commentaires:

Lily a dit…

un bien joli kaleïdoscope de tes vacances !
J'aime ta façon de raconter entre mots et images.
A bientôt !

Vanessa a dit…

Lily: merci