jeudi 7 juin 2007

Murasaki du Japon, couleur et sobriquet

Le murasaki (pigment violet) provient de la racine de l’orcanette, plante à fleurs jaunes du Japon, le lithospermum erythrorhizon, et a été introduit en teinturerie à l’époque Heian.

A cette base était rajoutés des cendres ou du vinaigre pour nuancer les violets : « Elle [l’orcanette] a surtout été employée comme teinture. Le mordant est souvent l'alun, ce qui n'a rien d'original, mais il semblerait que des adjuvants soient nécessaires et d'autres substances sont utilisées. Notre correspondant au Japon, le peintre Shinji YAMADA, nous a rapporté comment l'on y opère :
On plonge alternativement le tissu dans le jus de la racine puis dans de la cendre diluée dans l'eau, probablement avec d'autres éléments. On obtient une gamme de couleurs du violet-rouge au violet-noir en fonction de la durée de chaque plongée et de la température de l'eau »
(extrait pris ici )

A Kyoto, cette couleur est un symbole et est mise à l’honneur sur un costume de cérémonie de l’époque Heian.




Mais le murasaki est encore plus connu pour être le sobriquet d’une dame de la cour :


Murasaki SHIKIBU,



*source photo


auteure d’une œuvre sur les mœurs décadentes de la cour à l’époque Heian, présentée comme un chef d’œuvre, « Le Dit du Genji ». Un livre qu'il me plairait de lire...on le dit poétique, impertinent, sensuel, il y est question de la mort, de l'amour et du quotidien en ces temps-là.



Autant vous dire que cette couleur me fait rêver…


11 commentaires:

Lamousmé a dit…

j'adore quand tu nous racontes ses histoires de couleurs!!!!

Vanessa a dit…

oups il fallait lire Kyoto (et non Tokio), mes doigts se sont emmélés.

Lamousmé: je suis ravie car j'aime beaucoup ces voyages imaginaires grâce à une couleur...

Marraine a dit…

Et quelle couleur somptueuse! "Violet pourpre", comme disait une autre Dame du Japon, la princesse Sei Shonagon des Notes de chevet. Un amoureux asiatique m'offrit autrefois un magnifique kimono "murasaki"...
Quant au Dit du Gengi est encore sur ma liste de livres à lire, je crois que je l'ai même mis dans ma liste au père Noël, je voudrais le savourer en prenant le temps lorsque je l'aurai enfin entre les mains, pas en courant comme je fais ces temps-ci...

Merci pour cette explication, je comprends enfin d'où viens le surnom d'une de mes amies...

BelleSahi a dit…

Quel joli et intéressant post ! Merci ! J'apprends des choses.
A mon tour de t'offrir une couleur. Le bleu mais attention, pas n'importe quel bleu. Le bleu Picard !
http://www.latelierdescouleurs.com/
Bonne journée !

mamzelle yaya a dit…

joli non de pignent !
jolie voyage au japon !
es tu déjà aller là bas

Vanessa a dit…

Marraine: j'étais sûr d'avoir vu cette référence chez toi en effet... oui, c'est une couleur qui voyage bien dans les poèmes et belles histoires apparemment.

Bellesahi: quel joli bleu en effet! Merci.

Mamzelle Yaya: non, mes billets de la catégorie "l'homme coloré" viennent de mon intérêt pour l'ethnologie et la couleur... mes voyages ne sont que virtuels (à part le SKI LANKA, le CANADA français, le KENYA et un petit bout de l'Europe...c'est déjà ça!).
Qu'est ce que j'aimerais être globe-trotteuse...

BelleSahi a dit…

Bon week-end !

urban vegan a dit…

intéressant!

Envoldepapillons a dit…

Que j'aime l'histoire des couleurs et leur symbolique !
Violet, mélange de bleu et de rouge, symbole de l'équilibre entre les sens et l'esprit, la passion et l'intelligence, l'amour et la sagesse : une bien belle couleur !

furoshiki a dit…

belle accroche et belle envie, l'as-tu abordé depuis 2007, ce trésor de la littérature mondiale ?

Vanessa a dit…

mince alors, je n'avais pas lus ces commentaires de 2007!

Furoshiki: malheureusement non mais j'ai vu que tu nous offrais de belles fenêtres sur cette oeuvre alors je commencerais par chez toi!