mercredi 8 février 2012

Le temps de la vie avant l'homme

Il y a quelques semaines, le petit d'homme se posait bien des questions.
Cela fait longtemps qu'il détient des figurines de dinosaures (ou reptiles marins et volants du même acabit) et des documentaires sur eux. Il sait que les hommes n'ont jamais connu les dinosaures, que les duels ne pouvaient avoir lieu. Mais dernièrement, il est arrivé très sceptique et même soucieux:
"- Mais c'est impossible! Il faut bien que le premier bébé humain soit là en même temps que les dinosaures pour en faire d'autres... il fallait même une maman et un papa!" (oui de l’œuf ou de la poule qui est le premier...)
"- euh non, non, les humains sont arrivés plus tard sur terre." Je vous passe son irritation quand nous lui avons indiqué que les humains "descendaient d'autres animaux"... "- Oui, oui, ils se sont transformés de plus en plus sur un temps extrêmement long" Et quand nous lui avons, le papa et moi, expliqué que nous étions les descendants d'un certain singe, c'était vraiment une hérésie: "- Alors Maman ton arrière grand-père était un singe?"
Sur le second point, je reviendrais plus tard avec les notions d'évolution. Mais le lutin ne m'a pas lâchée avant que je lui propose une explication visuelle... une frise chronologique.

*source frise des temps géologiques

Bon, bon, oui, voyons l'arrivée de l'homme su terre... la vie avant lui aussi.
Une première approche tout d'abord avec l'entrée en piste de celui qui l'intéresse: l'homme. Le premier épisode de "Il était une fois l'homme", série d'animation française (oui, oui), créée par Albert BARILLE a été la pour mettre en place l'arrivée aux temps de l'homme.





Je voulais aller plus loin dans l'idée de temps, inclure l'échelle des temps géologiques...



Et une vague idée des formes vivantes au fil du temps...

Je n'ai pas voulu démarrer une vraie grande leçon Montessori, la seconde, "l'apparition de la vie sur terre" que vous pouvez retrouver là chez Arboressences, version spirituelle (le soleil étant le père) et version plus factuelle. L'histoire n'est pas encore là, juste des images mais c'est un début.
Nous avons regardé les périodes géologiques et la vie apparue plus précisément. En retrouvant des illustrations décrivant les temps géologiques et la faune et flore marines, aériennes et terriennes, celles de Karen CARR par exemple.

*source le cambrien

J'ai repris un de mes livres phare d'adolescente "La fabuleuse aventure de la vie, ses origines et son évolution" avant de proposer des images d'"Alpha Directions" de Jens HARDER dont je vous parlais là avant de l'acquérir. Le premier livre est très scientifique mais pas du tout à la portée d'un jeune enfant sauf quelques images, il reprend la spécificité des organes, la révolution de par la reproduction sexuée, le système nerveux et les bases de la paléontologie. Ce dernier point sera peut-être plus abordable d'ici quelques temps. Par contre, nous avons suivi la frise de l'évolution de la vie de Blandine DURAND reprise ici en grand.
Le second livre offre de merveilleuses illustrations mais aussi de très très nombreuses références aux mythologies, à l'histoire des sciences qui ne facilitent pas la lecture juste de l'évolution réelle.
Puis nous sommes allés directement dans chaque période avec ces diaporamas actifs aux 9 destinations temporaires (quaternaire, éocène, crétacé, dévonien, carbonifère, jurassique, ordovicien, cambrien, vendien) .

*source des temps géologiques "dictionnaire visuel"

Juste l'occasion de découvrir où la vie est apparue au début... dans l'eau, sous forme molle, dans l'eau plus à la structure plus "dure" comme les trilobites (sorte d'Ohmus marin), sur terre avec les premières plantes, des "poissons à pattes", sur terre et dans les airs avec des insectes et des arbres, les dinosaures, puis les mammouths, les singes et les hommes.

Je n'ai pas encore fait de frise chronologique de la vie. Le lutin ne connait pas encore grand chose. Je ne peux que vous inciter à aller regarder la ligne de temps faite par éducation créative ici et .
A retenir dans les conseils:
- partir des connaissances de l'enfant
- utiliser aussi des personnages fictifs si la distinction est facile pour l'enfant
- bien illustrer
- utiliser des marques franches pour les périodes

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Hé hé!résie! Tu me rappelles l'anecdote que mes filles m'ont contée il y a déjà longtemps. Pour clore un échange de plus en plus vif, leur grand-père a lancé à leur père, son fils: "Tu as beau descendre du singe si tu veux, mais pas moi!" :-)
Kris

Vanessa a dit…

Kris: ;)) nous n'avons pas fini d'entendre des "remises en place" de notre côté...