jeudi 15 avril 2010

Omus de Nausicaa ou insectes movies

Nous regardons en boucle les dessins animés de Hayao MIYASAKI. En ce moment « Nausicaa de la vallée du vent » est son favori… « Maman, tu mets l’insecte à 3 yeux ! » En fait, l’ohmu (ômu ou oomu) en a 14 (3 et plus) mais oui je vois de quelle histoire il s’agit.

*source

Ce film nous a permis de faire quelques approches, extrêmement sommaires, mais juste de quoi préparer la curiosité. Cet ohmu, sorte de cloporte ou trilobite géant (aussi géant que nous devant un cloporte), est vraiment un des personnages fétiches du lutin.

*source Classification des Trilobites, d'après le Muséum de Paléontologie, Jardin des Plantes, Paris Photo L.V.B.

Sa carapace tout d’abord prise pour sa dépouille, devenant après explication juste une exuvie… Nous avons approché le principe de la mue et de cette métamorphose incomplète… Le lutin s’est débattu (le haut du corps bien-sûr parce que le reste est dans le plâtre) avec du papier pour sortir de sa « peau » trop petite, comme sur cette photo (suivre aussi le lien source)

*source et voir ici une mue en accéléré

Puis nous avons suivi son déplacement fait de mouvement d’une plaque par une plaque avec le déplacement de cette chenille articulée.

Et puis c’est vrai que l’immobilité relative l’a amené à regarder sa loupe/cage pendant deux jours plein… elle était habitée par des dermestidés, ces foutus nuisibles, à l’état larvaire et à l’état adulte. Cela changeait de la boite des faux et des livres de repérages.

Encore heureux que nous ne pouvions pas les voir aussi bien, j’aurais eu du mal. Quand une belle araignée, la tégénaire, s’est montrée un soir, d’une envergure plus importante que ce bocal, nous n’avons pas pu l’y mettre, nous nous sommes défilés jusqu’à ce que l’homme de la maison la chope avec des gants et un grand verre et l’amène dehors… La voilà sur la toile, cela suffit.


Dans la même optique d’observation, nous ferons un élevage de triops, de quoi bien apprécier les différences et les similitudes avec ces ohmus fictifs, les trilobites et les cloportes.

Et puis pour aller encore plus loin, je mettrais le omu en cuisine,

un omurice (riz entouré d'une omelette) comme ici (dont est issu la photo) ou mieux encore en suivant cette recette d’omuraisu.
… ou en bento façon légume

*source

De quoi continuer à éveiller sa curiosité comme ce garçon et revoir les principes d’émotions : yeux bleus ômus contents, yeux rouges, en colère…

Pour ma part, j’avais eu l’impression de revivre le « dressage » du ver des sables de « Dune » de Frank HERBERT… même si cette version très athlétique m’avait énormément plue à la lecture, je préfère énormément la vision de MIYASAKI avec un appeau à insecte.

J’ai quand même envie de relire cette épopée en multiples tomes. J’avais adoré cette adaptation au désert, la tenue, les yeux bleus sur bleus (« yeux de l’Ibad ») à cause de l’absorption prolongée de l’Epice et le recyclage de l’urine. En suivant le lien en anglais vous aurez aussi une analyse entre Dune et Nausicaa

9 commentaires:

Féepoussière a dit…

Il passait ce soir sur arte!! on adore aussi... :)

mais quelle horreur, j'ai fait la bêtise de cliquer sur le lien vers les charmantes araignées...et ça nan, vraiment je ne peux pas :D des frissons m'ont parcourut de la tête aux pieds, j'espère ne pas en rêver cette nuit!!
mais merci pour ce billet quand même, surprenantes vos activités!

Vanessa a dit…

Féepoussière: moi qui pourtant ne supporte pas les écraser, je n'ai pas pu m'en approcher, elle qui montait sur la fenêtre... mon ami et moi étions tétanisés mais conscients de ne pas pouvoir dormir avec elle près de nous la nuit.
Et oui, je confirme je pars dans tous les sens à chaque occasion.

colibri a dit…

Coucou Vanessa, moi aussi, j'adore Miyazaki et ses films, ses dessins, d'une beauté à couper le souffle. Il explore le monde de l'enfance avec tant de talent et de poésie que j'aimerais bien avoir l'âge de ton lutin pour tout revoir d'un oeil neuf et refaire ma vie avec un autre sens du merveilleux, quelles belles cartes tu lui mets en main en l'éveillant ainsi avec ta propre et belle sensibilité ! Depuis quelques semaines, Arte en diffuse pas mal, mais, malheureusement, je n'avais pas la télé dans mes campagnes (grand écart entre Bretagne et Jura !), je crois que mon préféré reste Le château dans le ciel, mais difficile de choisir, à vrai dire... Tes compositions de plats sont magnifiques !!! Je reste fascinée par le monde des insectes, je peux passer des heures à les observer, et les araignées, je les épargne, depuis qu'Oli me dit que c'est le signe d'une bonne maison !!! Il y en a de toutes les sortes, et le problème c'est qu'elles prolifèrent très vite pendant mon absence... Très beau, ce billet...

rose a dit…

Je l'ai découvert hier (sur arte) et j'ai adoré la richesse de l'histoire (je regrette que la chaîne ne repasse pas Porco Rosso, c'est le film par lequel j'ai découvert Miyazaki, il est un peu à part et j'adorerais le revoir). J'ai revu Dune plusieurs fois (jamais lu par contre) mais je n'arrive pas à la garder en mémoire et je ne l'aurais même pas rapproché de Nausicaä...
Super ces omus alimentaires !

Katell a dit…

Huummmm les Miyazaki sont toujours sublimes et je n'ai pas boudé mon plaisir lorsque Nausicaa de la vallée des vents est passé sur Arte!!!
Fa-bu-leux les plats "insectes" :-D

Vanessa a dit…

Colibri: moi c'est Le voyage de Chihiro (enfin je crois)... et j'épargne les araignées mais j'ai un mal fou à les déloger. Avec une grande maison, je les laisse passer (et attends 2 bonnes heures avant d'aller au lit!) mais dans aussi petit que chez nous, même si "elle" est la garante d'une bonne maison (ce que me dit toujours ma maman), elle doit partir un peu... à l'extérieur.
Et puis oui les Miyazaki offrent de multiples émerveillements.

Rose: moi c'est la lecture de Dune qui m'a impressionnée (le ver et les yeux), le film ne m'a laissé aucun souvenir. Et oui j'aurais aimé revoir Porco Rosso...

Katell: il ne me reste plus que les faire! ;))

CitronVert a dit…

J'ai oublié de venir commenter, ces derniers jours on été très mouvementés pour moi! Je voulais te dire combien tes omus m'ont impréssioné, je suis resté stupefait! Pourquoi n'y avais-je pas pensé avant! Merci pour l'idée.
Miyazaki, j'adore et Dune, je suis un très très grand fan, j'ai pendant des années lu tout le cycle une fois par an!
Tu connais les Cantos d'Hypérion de Dan Simmons?

Vanessa a dit…

CitronVert: j'avais lu l'intégralité d'une traite, mes livres sont restés dans ma demeure de jeune femme (chez un autre homme)... il me faut les relire. Et je ne connais pas Dan SIMMONS, faut-il que je me remette à la SF? Surement!
Question omu, je compte sur toi pour nous présenter les tiens... et moi je m'y mets dès que j'ai un peu de temps...

vox populi a dit…

bonjour ; que dire ! une personne qui fais un rapprochement entre nausicaa et dune !!et digne de mon respect