samedi 7 juillet 2012

Sur le départ, valise ouverte et listes de vacances

Nous partons en famille élargie... là-bas.

*source Monet


La valise est pleine:

- de livres, ici les pavés de l'été... d'autres viendront sûrement les accompagner à l'autre destination







- de jeux d'extérieur (ballon, frisbee, pelle, râteau et seau) et d'intérieur (au cas où la pluie est au rendez-vous ou que le lutin reste à l'ombre totale comme moi)
- de maillots de bain (et son lot de crème solaire, serviettes, lunettes de soleil, gel douche anti-sel)

- de papier, de feutres et d'un moleskine pour moi
- de réconforts: un zhong et du thé en vrac (il faut que je vérifie tout de même la présence d'une bouilloire), un spray "Urgence" en Fleurs de Bach... Tiens ce sont tous principalement des odeurs!
- de listes. En suivant Daisy, elles sont arrivées:
- - - - - celles du lutin (avec chacune de ses grands-mères, avec moi, avec son papa, avec moi et son papa: jouer, nager, dessiner)
- - - - - celles du papa (avec son fils, en famille, en couple, seul)
- - - - - les miennes: avec le petit d'homme (apprentissage comme lettres de vacances, jeu des couleurs pour préparer le CP, nager), avec le grand homme (déambuler sans contrainte aucune, déjeuner seuls...), seule (écrire et dessiner sur le moleskine, reprendre pas à pas quelques astuces des livres ressources, me ressourcer, marcher... beaucoup, nager... beaucoup, glaner les herbes à la prochaine destination, lire... beaucoup, écrire à mes amis, profiter du lever de soleil oh oui!),  avec les autres (profiter des petits riens, partager, m'enrichir de leur manière d'être)

3 commentaires:

daisy a dit…

bonne vacances :)

Apres21h a dit…

Je vous souhaite de belles vacances...
Profitez en bien, avec loulou et monsieur, et ramenez nous du sable des coquillages, et du soleil (si possible...)

Bonnes vacances, et c'est quoi la première chose de votre liste?

Vanessa a dit…

Daisy: merci
et j'y retourne...

Après21h: merci... la première chose était de dessiner, d'écrire, de noter. Je ne voulais pas ruminer, je voulais inscrire des détails de bonheur.
Au final de ce premier tour de vacances: des écrits, des dessins mais pas du moment.
Et puis, je devais laisser les émotions (et les agressions extérieures) couler comme la pluie sur un arbre: résultat, la bruine, la pluie et... la foudre. Mais mieux gérée!