jeudi 29 juillet 2010

Chasseur d'insectes et identification

Un jardin volontairement laissé un peu à la nature et voilà qu'une activité continuelle du loupiot grandit... euh persiste plutôt: la chasse aux insectes.

Elle est permanente, pendant les repas, les balades, les yeux perçants découvrent des toiles, des indices, des vols et voici un autre spécimen attrapé.
Alors oui, nous allons de l'avant en regardant de près de qui il s'agit... c'est un peu compliqué pour moi qui n'avait qu'une culture rudimentaire en entomologie. Il nous a fallu nous concentrer...

pour vous aider des sites:
spécial coléoptères et lépidoptères
par forme générale, forme des antennes, couleur
avec des détails anatomiques et d'environnement
et des cours très, mais très, bien faits là (regardez donc les pdf)


un cardinal pyrochroide, des fourmis volantes signes de fortes chaleurs, des syrphes (mouches déguisées en guêpes, oh les coquines; je ne les ai jamais prises pour elles mais maintenant que je sais que ce sont des mouches, euh beurk un peu), des mouches justement sous toutes leurs formes, des araignées (ses insectes préférés) : de toutes petites d'extérieur prises sur les rambardes des terrasses... à celles d'extérieur un peu plus grosses (les mygales sont d'un tropicarium).., des guêpes attirées par le sucré de nos repas en terrasse, des phasmes (au Tropicarium), des bourdons et des abeilles (nombreuses par la ruche maison).

Nous avons aussi pris de quoi lire:"Le cabinet du naturaliste: les insectes" de Claude BEVERLEY et David PONSONBY qui nous aide visuellement à identifier les bébêtes et offre des approches et des anecdotes entre scientifisme et exotisme. En plus, ce petit livre offre de très nombreux croquis comme je les aime avec d'infinis détails (petit bémol pour nos expériences avec enfant: ce sont des gravures en noir et blanc, l'identification est plus délicate). Mais quand nous avons trouvé notre spécimen, le lutin aime regarder les détails de son anatomie sur le livre, il n'a alors pas besoin des loupes assez grossières de sa boite à insectes.

"La révolution des abeilles", n°185 de Salamandre (revue des curieux de la nature à conseiller fortement, surtout qu'il y a une version 6-12: la petite salamandre) et son mini-guide sur les abeilles sauvages (avec entre autre la mellifère domestique): de quoi se créer une culture des pollinisateurs (coléoptères, mouches, guêpes, papillons et abeilles), les astuces des fleurs ou plantes pour compliquer la tâche à certains d'entre eux et en privilégier d'autres, les meilleurs endroits de pollinisation. Mais aussi l'union des abeilles, leur détail anatomique au microscope, leur danses orienteuses et les ruches...
pour lui:
"L'abeille" mes premières découvertes, toujours un très bon début anatomie, ruches, danses, développement et permettant aussi de découvrir l'essaimage (barbe mousseuse que ma mère a vécu avec sa ruche...)
"Petites bêtes en tout genre" de Philip ARDAGH et illustré par Mike GORDON. C'est un livre qui revient bien en histoire du soir. Fait de petites historiettes, il reprend l'anatomie des insectes et des arachnides, leur vision, leurs ailes. Et après offre de beaux débuts d'explication sur les guêpes, les abeilles et le miel, les araignées, les papillons et cycle de vie, les fourmis, les scarabées, les insectes d'eau, les libellules, le scorpion, les phasmes,les mantes, le ver luisant, le ver à soie, le moustiques, les nuisibles ainsi qu'une classification bienvenue. Je présente ce livre un peu plus en détail ici.

Ce billet se poursuit avec Insectes et philosophie de vie.

2 commentaires:

Lysalys a dit…

Ah chouette ! Justement Mi et Lou viennent de se découvrir une nouvelle passion pour les insectes. :)

Vanessa a dit…

Lysalys: je regarde ça bientôt!