vendredi 4 mai 2012

Le retour du soleil, du chapeau, de la crème et des lunettes

J'avais déjà vu ces dames au chapeau, aux lunettes noires dès les premiers rayons de soleil sans vraiment comprendre que ce n'était pas un style mais bien une nécessité.



Se protéger du soleil!
Alors oui avec ma peau de pêche blanche cela fait quelques années que je mise sur de la crème solaire indice 50 en raison de mon prototype solaire ! Enfin, je suis passée aussi à l'indice 100... parce que mon quota solaire a fondu au soleil du Sri Lanka (brûlure solaire au second degré sur les deux jambes). J'avais juste eu le temps de voir les Demoiselles.
Mais bon, était-ce au point de mettre de l'indice 50 dès les premiers rayons? Et bien oui.

Au fil des années et de quelques coups de soleil en avril, il s'est avéré que je fais maintenant une intolérance au soleil au point d'avoir passé mon été dernier à l'ombre constante!
Pour moi, la demoiselle, une autre, Luci(t)e, est redoutable pour le visage. L'année dernière ce fut traitement d'appoint et non prévention. Traitement lourd qui plus est!
La lucite est une réaction cutanée sévère après exposition au soleil et qui s'amplifie chaque année, ou à chaque rayonnement des UV-A. Pour en savoir plus sur les photodermatoses, c'est ici (avec des photos de peaux abimées) avec l'explication du rayonnement solaire.

Les UV-A sont les plus dangereuses au printemps, aux premiers rayons du soleil! Pile maintenant. Et cette exposition solaire et mes actes pour préserver ma peau détermineront ma tolérance de cet été.

Alors même si je suis en retard, voici quelques solutions préventives (ici que des informations glanées sur le net, avec aucune expertise à la clé sinon de nous mettre sur la voie en attendant de rencontrer un dermatologue naturopathe ou homéopathe, les traitements allopathiques, eux, vous seront prescrits par votre médecin, souvent traitement anti-pallu, anti-inflamatoire):
Bien-sûr à l'exposition:
- ne pas choisir le rayonnement maximal
- ne pas s'exposer d'un coup mais progressivement
- mettre de la crème solaire au plus fort indice UV-B et UV-A
- mettre un chapeau, des vêtements légers et des lunettes de soleil pour exposer la peau au minimum

Mais avant, préparer son état général :
-  par complément alimentaire: pour certains, la lucite serait dû à un manque de vitamines B3 (PP)... il faudrait nous supplémenter (ex germe de blé) ou nous rajouter des caroténoïdes (ex lycopène) pour préparer la peau.
- en homéopathie préventive voir ici (sélection 1) et là (sélection 2) : sélection 1/ Hypericum perforatum 15CH, 5 granules matin et soir, ou sélection 2/ Apis 9CH, 1 dose le jeudi, et Natrum muriaticum 9CH, 1 dose le dimanche

En ce qui concerne les traitements après apparition des dermatoses, je vous laisse lire les propositions en liens homéopathiques et vous propose des traitements naturopathiques à suivre là.

Pour ma part, je vais devenir collectionneuse de bords larges...

*source Sarah KAY

4 commentaires:

Alma a dit…

La femme aux lunettes et chapeau à larges bords avec deux rayons de soleil, c'est moi aussi ! Mais ce n'est pas une lucite. Quoi qu'il en soit, je marche à l'ombre.
L'indice 100, c'est une façon de parler ou cela existe vraiment ?

Vanessa a dit…

Alma: il y a 2 ou 3 ans l'indice 100 existait, il a été remplacé par le 50+.

Anonyme a dit…

Pour ma part, chapeau et manches longues plutôt que la crème, limitée aux visage, cou et mains. Il y a une trentaine d'années, quand j'ai vu apparaître une 40, je l'ai essayée... visage boursouflé en un rien de temps. C'était dans les débuts mais j'ai préféré me couvrir, éviter les pires heures et appliquer une 15, la même que les enfants. J'y regarderai à deux fois après avoir lu cet article: http://ca.shine.yahoo.com/blogs/healthy-living/sunscreen-safe-140600245.html
Kris

Vanessa a dit…

Kris: je note! Mais j'ai beaucoup de mal avec les crèmes minérales, l'oxyde de zinc ne blanchit pas, alors à suivre!