dimanche 29 septembre 2013

Instabilité interne de la Terre: les volcans

J'aime énormément les grandes leçons à la manière Montessori, j'aime cette curiosité essentielle. Il ne s'agit pas vraiment d'une leçon, je ne demande pas au lutin d'apprendre, de retenir mais juste de suivre la découverte.
Nous continuons ainsi la première, la formation de la Terre. Nous avions déjà abordé la création et les parties du globe terrestre. Ici nous découvrons que sous la croûte terrestre, le manteau magmatique est instable, il bouge beaucoup et que même la croûte terrestre est faite de morceaux qui s'emboitent comme un puzzle mais dont les pièces passent les unes sur les autres et bougent. Nous y reviendrons, nous n’entr’apercevons que les volcans.

 *source

Nous avons au départ pris le temps d'en dessiner un comme cela, par intuition... qu'est-ce qu'un volcan ? Une sorte de montagne et des pierres en feu qui en sortent... oui presque.


Puis nous avons regardé plus avant ce qu'il était vraiment. En fabricant des volcans en papier, nous avons déjà vu qu'ils pouvaient être de différentes formes mais avec tout de même des points communs: des cônes de papier, un tuyau pour laisser passer le magma mais ils peuvent avoir les pieds dans l'eau ou sur la terre.


Vous remarquerez que j'ai imprimé en noir et blanc sauf un pour qu'il puisse tout de même en profiter. Je les ai imprimé du site British geological survey, Arthur's seat (Ecosse), le Bardon Hill Quarry (Royaumes-unis), la Soufrière (Montserrat en Guadeloupe), Eyjafjöll (Islande qui a déversé dernièrement des tonnes de cendres).


Il a découpé beaucoup des modèles mais le collage est tout de même délicat pour le cône, préférez d'ailleurs le volcan d'Edimbourg, le siège d'Arthur (Arthur's seat) plus facile à monter. Quand au modèle en couleur, il est encore plus difficile, dommage!


Nous avons alors pris les cartes de nomenclature que j'avais préparées avec tellement de difficulté, avec sur le recto l'image et le nom de la partie concernée et sur le verso la définition du mot.
Les parties du volcans sans aller dans le détail: cône, cheminée, cratère, chambre magmatique, manteau.
Ce qu'il se passe lors d'une éruption: coulée de lave, fumée, cendres

De quoi aussi reprendre certains termes sur une fiche à compléter et colorier (lien en dessous)

Nous verrons plus tard les différents volcans et les différentes éruptions. Nous avons juste terminé avec le reportage de C'est pas sorcier en prenant en compte aussi deux petites choses: la situation des volcans et aussi les éruptions différentes.



situation des volcans:

- autour des plaques: là où les plaques s'entrechoquent et là où elle se séparent
- sur des points chauds du globe, les croutes terrestres se fissurent

viscosité du magma:
peu visqueux comme du lait qui déborde en coulée sur les bords
très visqueux, projeté comme une explosion (comme la purée)

Nous avons aussi tenté d'en retrouver sur certains atlas.

***
Vous trouverez ici (avec d'autres choses) un dessin de volcan indiquant la structure et permettant de la colorier, là de nombreux liens pour les abordés. Puis ici une mise en situation et là comment en fabriquer un de compétition.Et si vous souhaitez laisser aux enfants la possibilité d'être eux-même des chercheurs, ils peuvent alors tenter de répondre par les expériences, à la question: comment se fait-il que la lave déborde? et c'est ici. Enfin ici vous les verrez en 3D, comme .
Et je vous reparle de mes cartes de nomenclature plus d'ici peu.

3 commentaires:

sicosico a dit…

Merci pour ce billet et tous ceux sur la première grande leçon sur le formation de la terre. Je dois absolument m'y 'pencher' puisque cela intéresse grandement ma grande. Vos billets me seront d'une grande aide.

aurore a dit…

Mon grand aussi semble impatient d'attaquer ces grandes leçons...et là j'avoue que j'ai pour l'instant un peu de mal à ma lancer (par manque de temps). Je prends note de toutes ces idées en tout cas ! Et j'attends avec impatience des nouvelles des cartes de nomenclatures :-)

Vanessa a dit…

Sicosico: avec plaisir!

Aurore: oui il y en a plein, plein d'autres en route.