jeudi 26 avril 2012

Couleurs lumineuses en partage: vert irridescent des élytres ou des écailles et couleurs caloriques d'un bleu néon des océans

Avec un petit loup qui ne voit pas toutes les couleurs et dont on ne connait pas encore la roue chromatique, c'est encore dur de partager les couleurs.

Mais il aime les couleurs brillantes, pailletées et très lumineuses, de quoi au moins partager celles-ci... de celles qui, enfant, me parlaient beaucoup, beaucoup. Bien-sûr j'ai eu la lecture de certains contes dans mon enfance, je ne me rappelle plus avoir voulu être princesse, Blanche-Neige ou autre... mais j'aimais beaucoup "Les malheurs de Sophie" et les robes de ce temps là. Une robe "couleur de temps" m'impressionnait aussi beaucoup mais elle aurait eu de la brillance, du mordoré... je rêvais plus avec les cartes de familles des insectes. Les couleurs des élytres des coléoptères et des ailes de papillons...

*source Rutilans dans l'iconographie de J. Darnaud, M. Lecumberry et R. Blanc




Ou le bleu du morpho bleu, de l'argus bleu ou poudreux




Il s'agit de couleurs irisées, chatoyantes, changeantes, dû à leur morphologie même.


Ou comme cette surface faite de plusieurs couches microscopiques et son phénomène d'interférence avec la lumière... Ces couleurs ne sont pas pigmentaires mais structurelles.


Donc une robe couleur du temps pour reprendre les contes de fées tissés en "cristal photonique".

Nous regardons ensemble aussi, avec admiration, les couleurs chaudes. Pas au sens de nuance mais bien d'apport d'énergie:

- l'incandescence d'un feu (cliquez ici pour plus de détails)
*source

- la fluorescence du souffre ou phosphorescence (cliquez ici pour plus de détails)

 *source photo de Pascal BLONDE dont d'autres de coulées colorées sur un volcan

- la photoluminescence (cliquez ici pour plus de détails)
 Oui justement: ce bleu néon des mers, ce bleu nettoyeur, déparasiteur, dont ce billet parle si bien. Ce bleu magnifique découvert dans cette thématique grâce au documentaire "Les couleurs du grand bleu", sur les couleurs dans l'océan.

 *source photo de Kristo Kristov de la sténopus "dentiste"

J'avais découvert la couleur structurelle grâce aux documentaires sur le biomimétisme. Je reparlerais de ce concept qui m'interpelle beaucoup. Je vous laisse ici tout de même un des 4 documentaires de "Biomimétisme naturellement génial" ici l'épisode sur les étoffes du futur. Gageons que cela servira aux daltoniens.

Biomimétisme, naturellement génial : Les étoffes... par Action_Reaction

2 commentaires:

Alma a dit…

Je vais regarder ça avec mes filles.

Vanessa a dit…

Alma: seront-elles admiratives?