dimanche 18 mai 2008

Odeur d'orage normand

Une odeur revient chez moi comme une parenthèse ... entre moi et la nature, entre moi et mon enfance: c'est celle de l'orage. Malgré les catastrophes climatiques que nous pouvons retrouver dans notre actualité, j'ai pour ce phénomène naturel une forte fascination: j'aime les éclairs, le tonnerre, le changement rapide du ciel, ténébreux, lourd, épais, des nuages dansant, rampant et détalant, le soleil qui réussit à imposer peu à peu ses rayons, cette stratification du ciel... les couleurs ne sont pas les mêmes, j'ai l'impression de prendre des cours de Clair-obscur et la lumière est impressionnante juste après, non comme une lumière de bougie à la De la Tour mais un pan, une fenêtre sur le paysage... qui s'agrandit au fur et à mesure.
*source Georges De La Tour

J'ai eu l'occasion de partager le spectacle avec notre petit loup: au départ, brume, épaisseur nuageuse et blanche....




puis plic, ploc, plic, ploc, plic, ploc et baoum, baoum... lui dans mes bras, en Normandie, à sentir l'épaisseur de cette odeur





et sa fraîcheur nouvelle, un moment intense comme j'en rêvais, vous vous en souvenez ...


12 commentaires:

Arlette a dit…

Une atmosphère de fin , d'arrêt sur images , un rapport avec la nature puis un changement subtil du tout , un éclaircissement se fait jour , en sommes nous conscients ?
Très belles photos !

caroline_8 a dit…

C'est tout comme moi; j'aime quand les éléments se déchainent, quand cela tempête, même si la peur ancêtrale des dieux en colère me fait frissonner de crainte... et de plaisir. Et puis après l'orage, vient le calme... alors s'il faut passer par là pour être zen... Contente de ton retour!

Emmyne a dit…

Je suis aussi fascinée par l'orage. j'aime la force salvatrice qu'il libère, le silence après, l'odeur de terre mouillée.

rose a dit…

J'aime ta description, en mots et en images...

les chéchés a dit…

les dernières images sont vraiment belles... j'aime aussi cette lumière étrange d'avant l'orage ou le ciel est si noir et lourd... sentir la fraîcheur nous envelopper, respirer l'odeur de la pluie...
mon souvenir d'odeur à moi, ce serai vraiment celle du soleil sur le chemin de l'école... je savais que le printemps était là, ça sent le chaud, ça se mèle à l'odeur de la peau, des arbres, des pierres...
très joli billet...

Vanessa a dit…

Arlette: oui c'est cela, j'ai l'impression que mon esprit s'éclaircit avec le temps!

Caroline: crainte et plaisir, frisson sur toute la colonne vertébrale... oui je suis de retour avec plein d'envie

Emmyne: oui cette odeur de terre mouillée (qui m'a un peu manquée là, très iodée mais il me manquait le terreux!)

Rose: merci de suivre cette éclat de lumière, de bruit et d'odeur indéfinissable

Les chéchés: odeur du soleil... oh oui j'y suis presque...
et puis merci (les dernières photos me plaisaient énormément et j'ai pris plaisir à les faire)

lily a dit…

Quelles magnifiques photos !!
Ah oui, j'aime aussi beaucoup l'orage pour ses couleurs, et l'odeur qui s'exhale ensuite de la terre...
En revanche, je me suis trouvée coincée une fois, à vélo, sur une route en plein milieu des champs, j'ai eu la peur de ma vie, des éclairs partout,coups de tonnerre ahurissants et... Une boule de feu qui s'est mise à rouler dans le champs. J'ai prié "pour de vrai" pour la première fois de ma vie :)). Ne sachant plus trop quoi faire.. J'ai continué à pédaler dans le torrent qu'était devenue la route (en plus j'étais seule...)
Je m'en suis sortie (évidemment :)), mais quand l'orage est vraiment très fort, j'avoue ressentir un peu de cette peur (encore !!)

sylvie a dit…

moi aussi les orages me mettent dans un état tout à fait particulier. Il y a une photo très réussie dans la série : celle qui montre la lumière dorée des murs sous un ciel sombre, très sombre...

Vanessa a dit…

Lily: je pense que je serais plus craintive après ta "déconvenue"...

Sylvie: merci et oui je l'aime beaucoup celle-ci

Béatrix a dit…

euh..moi! j'ai très très peur de l'orage surtout du tonnerre quand il gronde et j'aime bien être bien chez moi à ce moment là..c'est beau mais je préfère quand il est loin. grosses bises pour toi

Alex Rivet a dit…

Bonjour, je découvre votre blog par hasard et je suis intrigué par la forme et la structure de votre orage du 18 mai 2008 en normandie. Serait-ce possible d'en discuté où avez-vous peut être d'autres clichés ?

En fait je travaille pour un site météo et je m'intéresse donc aux orages. Si vous souhaitez me contacter :

alex.rivet@free.fr

Merci d'avance.

Vanessa a dit…

Alex Rivet: bienvenue entre mes billets. J'avais pris quelques photos à ce moment-là oui, je vous les envoie.