mardi 29 juillet 2008

Betterave aux amandes et à l'huile essentielle de géranium rosat

Pendant les vacances, nous avons festoyé de légumes du jardin, haricots verts extra fins et tomates cœurs de bœuf, courgettes à toutes les modes, poêlée de fleurs de courgettes etc. Et nous avons débuté nos expériences de sorcières en incorporant des huiles essentielles comestibles.
Dans ce billet-ci, je vous indiquais les livres qui permettent de démarrer cette aventure des nouvelles saveurs avec le plus de précaution possible. Et puis après, en suivant les doses, les associations possibles et les ressentis, ce fut à nous de « jouer ».

L’huile essentielle de géranium rosat (pélargonium asperum ou roseum) a été une bien belle découverte. Elle est utilisée pour des desserts, surtout à base de fruits rouges. En prenant soin de bien choisir une huile essentielle bio et du bon nom latin, nous avons pris le parti de ne pas le faire en version sucré mais de l’incorporer à des entrées sucrées naturellement par le produit utilisé. Le fait de choisir l’huile essentielle et non l’hydrolat nous a demandé encore plus de précaution.
Valérie CUPILLARD nous indiquait comment préparer un sirop d’agave avec l’huile essentielle, 1 goutte pour 3 cuillérée à soupe de sirop d’agave. J’ai remplacé le sirop par de l’huile de sésame et ai diminué la dose. Oui, oui d’après mon expérience, la force en bouche, en rétroolfaction, est importante. Si vous voulez utiliser une bonne dose de sirop d’agave parfumé (ou d’huile végétale parfumée pour la version salée) dans votre plat, vous aurez l’impression d’avoir surdosé…alors une cuillérée à soupe (ou deux) suffit amplement à toute votre préparation crue (cela reste différent pour la cuisson), à vous de compléter avec une nature.



Betterave aux amandes et au géranium rosat
1 grosse betterave cuite
2 cuillérée à soupe de poudre d’amande
1 cuillérée à soupe d’huile de sésame
1 cuillérée à café d’huile de sésame parfumée à l’huile essentielle de géranium rosat (pélargonium asperum ou roseum) => soit 1 goutte d’huile essentielle pour 4 cuillérées à soupe d’huile de sésame, mélangez avec application.


Hachez grossièrement (et pas aussi finement que sur la photo) la betterave avec la poudre d’amande et l’huile de sésame nature. Servez en incorporant la cuillère d’huile végétale parfumée (si vous êtes sûr que personne à votre table n’est allergique, enceinte ou a moins de 5 ans) ou laissez un contenant à côté avec le secret pour que chacun se serve…attention, ½ goutte de cette huile parfumée donnera d’excellent résultat en bouche et en terme de surprise…une note encore plus sucrée, de pétale (de rose).

Le côté fleuri de cette huile de sésame parfumée à l’huile essentielle de géranium rosat est aussi bien tentant pour des préparations où il faudrait rajouter du sucre. Par exemple ma choukchouka (confit de tomates aux poivrons rouges) a énormément pris de saveur sucrée avec cet ajout (et sans le sucre que j’y mets à chaque fois).

3 commentaires:

Delphine R2M a dit…

Tu te lances dans plein d'expériences, bravo!

Virginie Gervais-Marchal alias niniegm a dit…

Tu vas bientôt pouvoir ouvrir un laboratoire gustatif...ou alors mieux, une librairie expérimentale avec découverte de nouvelles lectures et en même temps de nouveau goût...sauf que la betterave cela pourra tâcher les pages de livres...à toi de trouver un moyen pour concilier les deux! je serai là pour le vernissage! ;)

Vanessa a dit…

Delphine: oui, toujours, maintenant je dois me concentrer et persévérer un peu dans chaque chemin.

Virginie: hi, hi, très belle et douce idée, mais je ne suis pas crédible, attendons encore un peu!