mercredi 9 juillet 2008

Mademoiselle la lune


*source Pierrot Ann GOVER



"Au clair de la lune, mon ami Pierrot
Prête-moi ta plume, pour écrire un mot.
Ma chandelle est morte, je n'ai plus de feu.
Ouvre-moi ta porte, pour l'amour de Dieu.

Au clair de la lune, Pierrot répondit
Je n'ai pas de plume, je suis dans mon lit.
Va chez la voisine, je crois qu'elle y est
Car dans sa cuisine, on bat le briquet.

Au clair de la lune, l'aimable Lubin
Frappe chez la brune, elle répond soudain
« Qui frappe de la sorte ? », il dit à son tour
« Ouvrez votre porte pour le Dieu d'Amour »

Au clair de la lune, on n'y voit qu'un peu
On chercha la plume, on chercha du feu
En cherchant d'la sorte je n'sais c'qu'on trouva
Mais je sais qu'la porte sur eux se ferma. "

Enfant, j'ai rêvé de ce Pierrot lunaire, maintenant je pense à cet aimable lubin en chantant la comptine à mon fils...et lui laisse rêver de vivre sur la lune...vous ne rêvez plus, vous trouvez cela trop enfantin...allez un petit effort, regardez! Yannick PUIG nous montre le chemin




4 commentaires:

Marraine a dit…

Très très beau!

n-talo a dit…

au clair de lune chez nous aussi ...

Arlette a dit…

La lune cette part de mystère que beaucoup refusent et pourtant indissociable de notre vie.
Très beau voyage !

Vanessa a dit…

Marraine: oui, très poétique

N-Talo: oui je le sents

Arlette: un cycle aussi...