mardi 3 mars 2009

Elle penche et tombe cette pile de livres jeunesse

Sur la bloggosphère, des listes de livres à lire, des listes de livres à présenter... Est-ce normal que ma liste de livres jeunesse (supports merveilleux, savoureux, fantasques et subtiles) dépasse et surpasse, telle une Tour de Pise, celle des livres adulte? (Enfin non, mais en ce moment, j'ai plus envie de parler d'eux!). Ces livres illustrés, mais aussi textués, tous lus, relus, en famille, en solo (je parle de moi là et pas du loupiot de 2 ans bien sûr! Ni du papa d'ailleurs!) sont devenus indispensables à mon humeur, comme à mon bon fonctionnement.

Quelques livres ici ou là... je parlerais de tous ceux-ci...


je vous parlerais peut-être de ceux que j'ai mis de côté là

8 commentaires:

Katell a dit…

Les albums jeunesse tiennent une place de choix dans ma vie de lectrice...tant au niveau professionnel que personnel ;-) A l'école, ma pile de bouquins est impressionnante (en fait, l'école est mon annexe!).

Ribambins a dit…

Il est plus difficile d'écrire pour les enfants que pour les adultes. Les enfants sont sans appel et sans compromis. Chez nous aussi, ils prennent une place démesurée...
Un tag pour toi dans le billet du jour si tu en as envie ..

France a dit…

Oui en effet je suis comme je suis moi aussi bise

Vanessa a dit…

Katell: quelle chance!

Ribambins: et dire que j'adorerais écrire pour mon fils (au moins)... et puis j'imagine avec délectation vos bibliothèques communes! Et oui tag pris en compte, sous peu!

France: bienvenue entre mes billets! A oui, à suivre donc!

Ribambins a dit…

Une amie libraire "totalement" jeunesse me racontait un jour la chose suivante :
Il y a une quinzaine d'années, les adultes qui passaient dans sa librairie consultaient et achetaient des livres en prétextant les enfants, neveux etc.. Aujourd'hui les achats sont de façon tout à fait assumée. Il suffit de voir la cohue au salon de Montreuil... les enfants ont du mal à y avoir leur place.
Je suis comme toi, la part de ces livres prend une part de plus en plus importante. J'ai l'excuse d'avoir 4 enfants mais je sais pertinemment qu'elle serait aussi importante sans enfants. Alors régression infantile ? Les auteurs s'adressent-ils aux enfants contemporains ou aux enfants que nous avons été?

Vanessa a dit…

Ribambins: c'est vrai aussi que ce sont des lectures choisies par moi (pas tous les livres biensûr mais pourtant une bonne partie). J'y prends beaucoup de plaisir, assumée. Est-ce aussi parce que les livres poétiques et pourtant bien écrits n'étaient pas dans ma bibliothèque: un manque mais aussi comme tu le dis une écriture particulière, une dose d'imaginaire et pour les livres que je prends une dose d'intelligence et de sensibilité qui me sont chers.

la p'tite Nénette a dit…

Je me souviens avoir grandi entourée d'une multitude de livres...et aujourd'hui la bibliothèque de mes loulous est...comment dire...assez démesurée!! et je ne peux m'empêcher d'en racheter sans cesse, surtout dans les vides greniers où je fais parfois de très belles trouvailles.Et oui, j'assume, c'est la plupart du temps à moi que je fais plaisir en premier quand je les choisis :-b

Vanessa a dit…

La p'tite nénette: j'en suis sûr! Et toi aussi tu assumes, bienvenue au club!