mercredi 24 juin 2009

Pour les petites papilles... et les grandes

Je ne sais pas gérer l’intendance des repas. J’aime cuisiner mais je n’aime pas faire à manger avec fréquence, par répétition, sans temps… et question organisation il y a un sacré manque.
Alors en plus quand il faut faire manger un loupiot, pas difficile mais pas non plus cobaye (comme je pourrais considérer chaque convive autour de la table), j’ai des fois beaucoup de mal.


Parce qu’aussi mes ingrédients sont quelque fois différents et difficiles à adapter à un carnivore ou à un enfant, j’ai quelques petits livres à usage régulier :



« 100 recettes pour booster l’intelligence de votre enfant » de Nicola GRAIMES avec beaucoup de diététique mais surtout beaucoup de recettes alliant légumineuses, graines, fruits secs, céréales. La tendance est assez flexitarienne (moins de viande quoique beaucoup de recettes soient proposées avec des protéines animales et leurs substituts).

Vous aurez les éléments nutritifs bénéfiques de la grossesse à l’enfance avec les besoins différenciés : vitamines, glucides, lipides, protéines etc… et les produits en eux même à privilégier. Entre le corps du texte et les très, très nombreux encarts avec des précisions sur un produit, une alliance, une mise en garde, vous aurez encore plus de bonnes pistes pour reprendre des idées de menus en alimentation vivante et aussi des conseils en organisation.

Les recettes sont nombreuses pour tous moments de la journée : en-cas, petits-déjeuners, déjeuners, pique-niques, diners, week-end, boissons avec à chaque fois une indication de l’aliment mis en valeur.




« Recettes BIO pour mes enfants » d’Anne BRUNNER
, auteure du blog Blogbio. Une belle part pour les tous petits. De très bons conseils pour les parents pressés, en organisation et choix. En plus les recettes sont très belles, pour les fêtes, pour faire aimer les légumes avec de vraies prises de risques et ingrédients particuliers : agar-agar, laits végétaux, purée d’oléagineux et algues par exemple. Lisez donc chez Cléa, elle en parle très bien.

Dans ce genre, quelques recettes reçoivent toujours un accueil chaleureux :



Concombre aux différentes versions :
1 concombre
1 feta
Persil
Basilic
Ciboulette
Huile d’olive
Huile
d’anacarde (noix de cajou)
féta (pour que le loupiot en redemande)
1 cuillérée à café de levure de bière
(variation 1 : de jeunes feuilles de tilleul (de printemps et de troncs donc translucides), 1 grande poignée de pousses d’épinards)
(variation 2 : graines germées de lentilles et/ou graines germées de radis noir plus piquantes, pétale de pensées comestibles, graines de sésame)
(variation 3 : jeunes pousses d’épinard et jeunes feuilles de pissenlit blanc)

Epluchez le concombre, coupez le en deux dans le sens de la longueur, retirez la partie « eau » et recoupez le dans le sens de la longueur puis faites des tranches très fines.
Hachez les herbes et les jeunes pousses très très fin (dans un verre avec une paire de ciseaux ou dans le hachoir). Mélangez le tout et gardez au frais jusqu’au dernier moment.




Tarte salée avec pâte à quiche à mourir :
Pour la pâte (recette de Christophe FELDER, reprise
ici)
200g de farine complète (semi-complète ou d’épeautre)
90g de beurre mou
1 œuf
1 peu d’eau
1 peu de sel
Pour la garniture :
200g de fromage blanc (ou 6 petits suisses)
1 bouquet de brocoli (juste les florettes, les troncs sont gardés pour une autre recette)
2 grosses poignées de mâche
(variation : tout autre légume vert ou salade)
2 à 3 œufs
(emmental râpé facultatif)
Ciboulette, persil


Pour la pâte : Mélangez la farine, le sel et le beurre, rajoutez l’œuf et l’eau pour obtenir une pate comme il faut. Mettez-la au frais en attendant. Suivez donc la recette ici.

Faites revenir les légumes coupés très fins ou salades ou plantes dans un peu d’huile d’olive tout en gardant un côté « al dente » et pas purée. Laissez refroidir.

Préchauffez votre four à 200°C. Dans une jatte, mélangez le fromage blanc, les œufs fouettés et les herbes aromatiques. Incorporez la verdure refroidie.

Etalez la pate très friable le mieux que vous puissiez, mettez là sur votre moule à tarte. Garnissez-la de votre mélange. Enfournez entre 35 et 40 minutes jusqu’à ce que le dessus soit bien doré.




Viande hachée à la tomate et aux abricots secs (recette extraite de « 100 recettes pour booster l’intelligence de votre enfant » de Nicola GRAIMES)
Pour 2 personnes
2 steaks hachés
1 échalote
1 gousse d’ail
1 poivron rouge
2 carottes
1 boite de tomate pelée
6 ou plus abricots secs
2 cuillérées à soupe de mélange 5 épices

Emincez finement l’échalote, l’ail dégermé, les carottes et le poivron rouge. Faites suer et dorer l’échalote et l’ail dans un peu d’huile dans le fond d’une casserole à fond épais. Rajoutez les carottes et le poivron rouge et laissez cuire 7 à 8 minutes en prenant soin que cela n’attache pas.

Mettez votre mélange sur un côté de votre casserole pour laisser l’autre libre. Mettez-y la viande hachée et faites-la dorer et cuire pendant 5 minutes sans l’incorporer au reste. Rajoutez les épices, les tomates en gros morceaux et les abricots secs en petits cubes. Mélangez le tout et laissez réduire une vingtaine de minutes.
Servez avec des légumes ou de la semoule de couscous.




Dessert lacté de tilleul (variation de la Crème au lait rose de « La cuisine de Robin des bois » de Lionel HIGNARD et Alain PONTOPPIDAN dont je parlais ici )
1 poignée de bractées et cimes fleuries de tilleul (partie fleurie très caractéristique)
½ litre de lait + ½ verre de lait
80 g de sucre
2 morceaux de kuzu
1 cuillérée à café d’agar-agar


Faites chauffer le lait et éteindre à ébullition. Faites infuser le tilleul 15 minutes minimum. Filtrez.
Faites fondre le kuzu et l’agar-agar dans le ½ verre de lait froid. Rajoutez à la préparation avec le sucre. Attendez le premier bouillonnement et 30 secondes. Versez dans des ramequins et laissez au frais au minimum 2 heures.

3 commentaires:

Flo Makanai a dit…

Ben si avec tout ça il a pas un super palais, ton petiot :-)!

Vanessa a dit…

Flo Makanai: et encore j'ai des envies, des envies.... fleurs, herbes sauvages, graines germées, algues et huiles essentielles à partir de 5 ans (ou plus tard).

Flo Makanai a dit…

Eh bien heureusement, tu as des centaines de repas devant toi pour composer encore tout plein de surprises! Régalez-vous!!