jeudi 12 février 2009

Cuisine de par les chemins

Je me suis rêvée globe trotteuse mais aussi, plus humblement, randonneuse. Petite, je détestais cela… plus grande il me fallait la perspective d’un dimanche matin en forêts d’ile de France… soit l’idée de marcher durant 3 heures pour laisser se déliter les brouillards de ma tête. Et puis quand notre guide n’a plus proposé cet horaire j’ai arrêté. Mon compagnon n’a pas cette approche même si notre rencontre pourrait laisser croire le contraire.
Je manque de nature. Il me faut encore un axe de marche, comme un sentier balisé. Pour l’offrir à notre loupiot, reprendre goût à ces balades en pleine nature, je cherche, fouille. L’idée de partir à la découverte des plantes qui puent, piquent et pètent me fait littéralement rire d’avance. Mais aussi celle de s’arrêter pour ramener à la maison de quoi manger ce que nous avons nous-même cueilli me ravit (en attendant d'avoir un potager).



J’ai donc complété naturellement ma petite collection de livres de cuisine autour des plantes, fleurs, herbiers… pour enfants. J’avais présenté "La cuisine de la reine des prés" (plantes et fleurs des prés), je vous montre « La cuisine de Robin des bois » des mêmes Lionel HIGNARD et Alain PONTOPPIDAN, illustré par Aurélie GUILLEREY, sur les plantes et fleurs des bois cette fois-ci.

L’illustrateur est différent mais on retrouve ce côté naïf et herbier d’enfants avec une touche de farine…


Mais avant je ne peux m’empêcher de vous livrer leur indication de précaution ou comment « cueillir avec prudence et sans abimer :Les plantes sauvages aiment à être cueillies délicatement. Il ne faut pas arracher les racines des plantes de sous-bois, pour qu’elles puissent repousser.
Pour ramasser les champignons sans les arracher, coupe les pieds à l’aide d’un petit couteau. Tu auras aussi besoin d’un panier pour les transporter sans les écraser car ils sont fragiles.
Les fleurs des arbres aussi sont délicates. Elles se fanent en quelques heures. Il faut donc les utiliser très vite après la cueillette.
Les fruits comme les mûres, les fraises et les myrtilles se cueillent à la main, sans casser les branches ni abîmer le feuillage. On se méfiera des fruits troués : un insecte peut être caché à l’intérieur.
Surtout ne jamais cueillir ou casser le bourgeon sommital des jeunes conifères.
Les graines du chêne ou celles du hêtre se ramassent au sol, quand l’arbre les a laissés tomber.
Attention, les fruits à ras de terre, souillés par l’urine des animaux, peuvent transmettre un germe dangereux pour l’homme. Il faut bien tout laver. »

Là aussi de très belles recettes présentées pour un repas, un goûter, avec la saison indiquée. Je note les oreilles de Troll (chausson de nèfles blettes) mais aussi le sirop des montagnards (bourgeons de sapin déjà grands) que l’on peut découvrir version sirop conserve et version alcoolisée chez Cuisine sauvage (blog culinaire très intéressant pour reprendre, compléter, poursuivre en version adulte), des fougères en légume etc…

Encore ici vous aurez les petites dégustations en cours de route : feuilles tendres de hêtre ou mon chèvrefeuille adoré (je continue toujours à goûter son nectar !) et toujours l’équipement demandé et un herbier en fin de livre pour ne pas confondre avec les plantes toxiques.

Vous pouvez toujours continuer par le jardin de sorcière et toutes ses astuces ou le jardin du monde.

8 commentaires:

Lyjazz a dit…

Vraiment une mine tes trouvailles !
Je note, je note !
Je sens que les plantes qui puent et qui pètent vont être appréciées par mes lutins !

Mais n'as-tu pas honte de nous expliquer :
"Surtout ne jamais cueillir ou casser le bourgeon sommital des jeunes conifères."

Pour nous donner les recettes qui les utilisent ?

Vanessa a dit…

Lyjazz: il faut que je fasse attention aux finitions avec toi, tu ne me laisse rien passer ;))
Il ne faut se servir que sur les sapins déjà grands! Indication rajoutée dans le billet lui-même.

n-talo a dit…

mon prochain challenge ... pour l'an prochain ! faut le temps, la cueillette de disette

Lyjazz a dit…

Merci d'avoir précisé !
Je saurais quels arbres récolter.

En fait je me voyais donner ces consignes à mes garçons en promenade, et puis en même temps cueillir les sommités pour faire la gelée.... mes loustics n'auraient pas manquer de me rappeler à l'ordre !

Marraine a dit…

Bon, donc on va se promener quand Vanessa? moi je suis partante!

Vanessa a dit…

N-talo: cueillette de disette oui!

Lyjazz: oui ils ont l'esprit aux questions et aux détails... à un ordre des choses aussi... c'est bien!

Marraine: oh oui!

veronique.raffin@gmail.com a dit…

Grâce à paperblog je vous découvre et j'adore vos article sur les livre jeunesse je reviendrais bientôt
http://biblavardac.blogspot.com

Vanessa a dit…

Véronique: bienvenue entre mes billets! Avec plaisir je vous convie dans ma petit bibliothèque privée!