lundi 22 juin 2009

Le graphisme par le doigt

Je pourrais vous écrire sur un ruban rose et des partages d’une richesse à sens unique (je n’ai rien apporté), je pourrais vous parler de hérissons (livres dont la lecture est finie est qui porte sur leurs tranches des piquants tous doux multicolores), je pourrais vous parler de tant et tant de chose… mais le temps m’est compté ! Notre loupiot a de la fièvre mais ne dort pas et réclame de l’attention alors je vous offre juste un de mes étonnements quotidiens.
Je suis toujours extrêmement surprise par les aptitudes des enfants. Dans nos livres du soir, un revient souvent par son interaction « Le livre à compter de Balthazar, A la poursuite du lapin brun » de Marie-Hélène PLACE et Caroline FONTAINE-RIQUIER. Je n’essaye pas de faire compter le petit d’homme, les chiffres reviennent en répétition dans ma bouche juste pour « dénombrer » le chiffre écrit. Le passage du doigt (des doigts) sur le chiffre en suivant la courbe et la flèche est là pour l’interpeller à chaque fois. J’y vois les premières bases du graphisme et de l’écriture.

De la motricité fine, de la concentration, de l’attention, lien œil/main… alors quelquefois en dilettante avec l’histoire du lapin brun, d’autres fois plus poussées avec les lignes et traits en 3 D faits avec de la peinture texturée en suivant l’exemple de Kikilo

ou des formes dans la farine, d’autres fois avec les lettres et chiffres à toucher de la même collection dont je vous parlais « Aide-moi à faire seul » inspirée de la pédagogie Montessori.
Les formes et traits sont aussi plus créatifs quelquefois : comme du CALDER ou du KLEE, en suivant l’histoire (par le doigt) « La petite fille qui marchait sur les lignes » de Christine BEIGEL et Alain KORKOS

une petite fille qui suit les lignes de la vie, de l’architecture d’un monde aux peurs des monstres et du vide de sens, en passant par les lignes de vie et d’envie.

2 commentaires:

floflo a dit…

j'aime bien ces premiers pas vers la création...

Vanessa a dit…

Floflo: oui un vrai délice de voir sa concentration de plus en plus poussée et ses petits doigts suivre de mieux en mieux même sans demande de ma part. ;)