mercredi 23 septembre 2009

Une page lue chaque soir… au minimum

Mince, j’en ouvre encore un, de blog ! Et bien oui, les trois existants ne me suffisent plus.

Je Suis Comme Je Suis représente mon intégralité, tout ce que j’ai envie de partager, c’est le seul qui mérite d’être ouvert pour ce droit à l’originalité qui est le symptôme actuel de notre population. Je l’avais ouvert par égoïsme, pour ne pas rester cloitrée dans mes idées, mes envies de partages, ma tête trop pleine de mots non sortis. J’avais confirmé être plus qu’éclectique et petit à petit certaines autres approches se sont révélées pressantes…

Pour le plaisir d’une mikka-bozu reprend toutes les idées non abouties, tous ces cadeaux virtuels qui peuvent devenir réels. Un consumérisme assumé même si quelque fois je suis un peu honteuse de souhaiter tant. Je reprends toutes mes envies d’achat pas faits sur le champ. Pour justement jamais les faire… ou pour que mes proches sachent piocher dans des goûts, pas restreints mais affinés.

Apprendre un autre alphabet alimentaire est arrivé pour décharger mon blog principal de ces recettes qui n’avaient plus lieux d’être : trop imparfaites, sans finesse (ni dans la photo, ni dans le processus, ni dans le contexte ou l’enrobage). J’ai ouvert cet autre blog aussi pour les retrouver, pour réorganiser ma vie de cuisinière et mettre un à un toutes les astuces pour cuisiner plus « vivant » et apprendre à le faire au quotidien. C’est aussi un espace d’essais culinaires avec des variantes un peu bizarres, au fil du temps j’en dirais plus.

Et puis ce dernier qui semble être juste un archivage littéraire du principal blog Je Suis Comme Je Suis : Une page lue chaque soir… au minimum. En fait, c’est un peu cela. Une manière de mieux s’y retrouver, vous… et moi. Une solution aussi à mon insatisfaction de ne pas parler de tous les livres lus.
De la même manière que pour toutes mes « interventions », je ne prétends pas intégrer la communauté des blogs littéraires de qualité. Certains le font bien mieux que moi.
Je ne pense pas que mes billets constitueront plus des critiques au sens professionnel mais juste une autre lecture entre les lignes, personnelle et quelquefois passée au travers de mon filtre de vécu. Pas beaucoup d’indication sur le style, ni sur l’auteur (voire un néant total de ce côté-là). Pas de résumé ni de quatrième de couverture. Pas de moment prévisible de lecture : si jamais je lis un livre de la rentrée littéraire, ce sera presque un hasard. Je me laisse le droit de lire des livres parus depuis… des lustres. Je me laisse le droit de ne faire que picorer, de mélanger les styles.
En fait, ce sera une manière de retrouver, à tout moment, les livres billetés sur ce blog (oui, oui des doublons) et d’offrir des extraits (là juste sur ce nouveau blog) plus souvent voir juste une note de lecture rapide. Il vient de naitre, il n'a pas encore pris vraiment son envol mais je vous présente sa petite vocation.

4 commentaires:

Virginie Gervais-Marchal a dit…

Me revoilà!

Félicitations pour le dernier né!

Douces pensées d'une maman submergée...

Vanessa a dit…

Virginie: merci, merci... submergée par le travail épanouissant et les enfants adorables, n'est-ce pas? ;)))

caroline_8 a dit…

Wouah!!! tu n'arrêtes pas, dis donc et c'est tant mieux. J'espère y trouver des pages qui me parleront, même à voix hautes, des mots qui éclaireront mon chemin bien encombré en ce début d'année.

Vanessa a dit…

Caroline: merci de m'encourager. Je suis dans le flou mais j'espère offrir un peu plus de facilité à ceux qui viennent pour les lectures... je pense fort à toi.