vendredi 5 février 2010

La peinture devenant réalité: Wang-Fô... ou Shitao


"Personne ne peignait mieux que Wang-Fô les montagnes sortant du brouillard, les lacs avec des vols de libellules, et les grandes houles du Pacifique vues des côtes. On disait que ses images saintes exauçaient d'emblée les prières; quand il peignait un cheval, il fallait toujours qu'il le montrât attaché à un piquet ou tenu par une bride, sans quoi le cheval s'échappait au grand galop du tableau pour ne plus revenir. Les voleurs n'osaient pas entrer chez les gens pour qui Wang-Fô avait peint un chien de garde."
(extrait tiré de "Comment Wang-Fô fut sauvé" de Marguerite YOURCENAR, conte dont je parle )

*source Shitao

4 commentaires:

Lady Jo a dit…

très belle peinture....

Anonyme a dit…

Magnifique!

Bise, Astrid

Framboise a dit…

Ah ! Marguerite Yourcenar... Je te conseille aussi ses romans, à l'écriture peut-être classique mais tellement belle.
"Mémoires d'Hadrien", "l'oeuvre au noir" et aussi un livre moins connu "le tour de la prison" où elle nous livre des bribes de voyages (Alaska, San Francisco, mais surtout le Japon avec pour héros Mishima, le théâtre Kabuki que j'adore et dont elle était passionnée...).
Ce dernier livre est un peu "mélancolique" car il n'a pu être achevé. Sa lecture nous laisse une certaine tristesse. Mais quelle beauté !

Vanessa a dit…

Lady Jo: un peintre à connaître assurément. Je tourne autour de "Propos sur la peinture du Moine citrouille-Amère" depuis au moins 2 ans!

Astrid: mais que fais-tu là ma belle? Oui j'adore ce peintre...

Framboise: je note tous ces livres, le dernier peut-être et surtout. Et j'avais adoré "Mémoires d'Hadrien", lu il y a bien 10 ans. Mais je l'ai dans la bibliothèque (devant, derrière ou peut-être à la cave), je vais le ressortir. Merci pour cette nouvelle envie de lecture qui confirme mon avis sur ce conte de YOURCENAR "simplifié" pour les enfants: revenir aux textes intégrales!