mercredi 15 septembre 2010

De la peinture sur les murs, liberté et règles

Des petits doigts qui ont envie de peinturlurer et une idée en tête aussi... laisser la liberté totale et l'obligation de règles inhérentes... un peu paradoxal mais pas tant.

De la peinture à doigt, une baignoire, un tablier, une serviette, de l'eau, une éponge

de quoi délier les mains, suivre les tracés, les petits carrés (ou non), ne pas avoir peur de s'en mettre plein les doigts, les mains, faire de grands gestes. Utiliser les couleurs voulues sans pouvoir faire de mélanges vraiment ni de fond blanc mais...
Et puis ces règles... pour avoir encore la bonne couleur entre chaque utilisation, passer le doigt dans l'eau et essuyer sur la serviette.Et à la fin, effacer avec l'éponge, le savon et l'eau....
Cela nous rappelle les giclées au pinceau... un défoulement garanti!

6 commentaires:

Capsicum a dit…

Super idée !!

Féepoussière a dit…

génial oui!! :)

Aude a dit…

Super ! Les règles me semblent logiques et naturelles, inhérentes à l'activité, pas du tout arbitraires. ;-)

Vanessa a dit…

Capsicum, Féepoussière, Aude: ;)

Lyjazz a dit…

Déjà essayé, avec 2 gars, nus. Le nettoyage était aussi sympa que la peinture.
Il existe aussi une pâte à modeler utilisable dans l'eau (mais pas trop chaude, le noir avait tendance à fondre).

Vanessa a dit…

Lyjazz: tu m'intrigues, de la pâte à modeler... mais c'est à essayer le plus vite possible, merci