mercredi 1 décembre 2010

Un peu d'hiver dans le froid automnal: sencha, écriture et lumières

Le premier jour de décembre, encore l'automne et pourtant un temps froid, un peu de neige.
Emmitouflés avec chapeaux chauds, écharpes, moufles, gants, bottes fourrées, mitaines et guêtres à la maison...
De la neige, un tout petit peu, si peu et pourtant quelqu'un nous a offert ce petit bonhomme de neige éphémère...

... et attendant de faire une après-midi de l'avent avec le lutin, un petit temps pour moi. Je me laisse embarquée dans cette période froide qui, malgré ses petits maux pour tous les membres de la famille, ORL et bronche, peau sèches et mains gercées, me plait. J'aime ce temps froid, j'aime regarder les arbres nus, j'aime le vent... et j'aime énormément avoir un bon prétexte pour allumer les bougies...
Un thé vert japonais, parce que cela fait si longtemps que je n'ai pas profité de son peps: un sencha. Au zhong parce que sinon je le rate mais je n'ai pas sorti le bateau de thé... Que c'est drôle de voir que je sors très volontiers le sencha en plein automne, lors des premiers frimas. Cela me donne une impression de dynamisme avec, souvent, une image bien particulière: celle des macaques japonais dans leur bain chaud en plein milieu des montagnes et en plein hiver, les nihon zaru. Je me sens revigorée avec le nez au froid, j'ouvre la fenêtre pour la première gorgée...

et je contemple le travail des élagueurs. Les mésanges bleues seront peut-être moins nombreuses cet hiver, nous essayerons après la sieste de leur préparer de quoi revenir à nos fenêtres.

Puis je referme. Un petit maux qui ne passe pas, alors je profite un instant pour déguster, après mon thé qui m'a nappé le palais, deux carrés de chocolat. Entre Madagascar et Colombie, je préfère le moins acidulé: le second.

Avec des bougies et une petite idée d'automne encore, "Les faveurs de l'automne" de Tété.

Tété a la faveur de l'automne
envoyé par felej. - Regardez la dernière sélection musicale.

J'aime aussi la tombée de la nuit, même si souvent je rêve d'une luminothérapie et que j'allume au moins une heure ma lampe lumière du jour... j'aime préparer de l'eau chaude, m'allonger sur le plancher, boire et écrire.
Ici c'était pour mon défi hebdomadaire des Petits pas de Muses...

2 commentaires:

Francine a dit…

Au moins chez toi, le froid sibérien ne t'engourdit pas les neurones... J'espère que ta gorge va mieux

Vanessa a dit…

Francine: non, hier c'était une journée très chargée et les neurones suivaient. Ma mâchoire va mieux (le mal d'oreille et de gorge semble ne faire que découler d'une forte anesthésie dentaire), merci