lundi 15 décembre 2008

Dans la chambre des arbres et des monstres

J’ai envie de recréer une ambiance de Noël. Parce que nous sommes parents, parce que la famille a un autre goût maintenant… je rêve de douceurs et de foyer (à lire au sens de moments délicieux et de présence (ré)confortante).
Bien que nous n'ayons pas encore l'arbre, j’ai de ces petits papiers à mettre dessous. Oui quelques arbres doivent périr mais j’espère pour la bonne cause… pour l’illustration, des mots apaisants ou forts, des réflexions fines… des livres !
Et plus précisément des livres pour enfants d’âge ou de curiosité. Alors un à un je reprendrais ceux qui reviennent régulièrement chez nous. Le petit d’homme aime les livres dont la lecture est réservé aux plus grands… ceux de son âge, 2 ans, sont lus seul ou accompagné par d’autres membres de la famille… mais à deux, son papa ou moi, et lui, ce sont des livres d’histoire. Mes rêves de lecture à voix haute sont exaucés.

Je commencerais par une référence des livres jeunesse. « Max et les Maximonstres » de Maurice SENDAK, plébiscité au moins trois fois par semaine.



« Mons » comme il dit, est de ces livres qui font peur et éloigne, je crois, les siennes.


Max est un chenapan, parce qu’il a enfilé son costume de loup. Il veut manger sa maman qui l’appelle monstre. Exilé dans sa chambre sans souper, il va rêver être le roi des Maximonstres.
Beaucoup de choses m’ont perturbée au départ dans ce livre. Le fait d’appeler son fils monstre comme une appellation ou une injure, le fait de focaliser le repas comme une récompense, le fait d’isoler l’enfant dans sa chambre pour le punir. Et j’aurais pu m’arrêter là. Mais justement, par la lecture, l’intonation que j’y mets, les rappels d’autres lectures ou tout au moins mes paroles accompagnatrices, il nous est permis d’aller plus loin. Et puis il y a ce voyage, dans l’univers des bêtises incarnées et ce retour vers le rassurant.

Les monstres de SENDAK sont fabuleux, plein de griffes, de babines, entre monstre, lion, taureau, griffon… « Les Maximonstres roulaient des yeux terribles, ils poussaient de terribles cris, ils faisaient grincer leurs terribles crocs et dressaient vers Max leurs terribles griffes. »... ils ne sont au final pas méchants, ils ont juste les yeux jaunes. Leurs activité est juste illustrée, à l’enfant de rêver autour et de les agripper comme des peluches.
Et puis le monstre Max n’apparait qu’une fois avoir revêtu le costume… et le fait de manger sa progéniture est autant une vue de l’esprit, une métaphore de l’amour parental et aussi une possibilité de remettre des mots sur des attitudes peu en phase avec moi. Le papy de notre petit loup adore lui dire qu’il va le bouffer… cela me permet, avec appui de son livre, de repréciser à notre lutin que son grand-père l’aime tellement qu’il le souhaite tout entier auprès de lui à l’embrasser, si proche de lui qu’on dirait qu’il le mange… la fusion, par la parole, me parait alors déroutée… mon fils ne me semble plus être un objet de convoitise, même d’amour. De quoi aussi mettre des images sur la révolte de l’enfant et sur sa relation aux parents (à la mère).
Et que dire des illustrations, fabuleuses, à l’encre, très hachurées et pleine de relief sans ombres. Le costume de loup est une vraie curiosité aussi… l’enfant n’est pas la crapouille qu’il peut faire parfois, ce n’est qu’un de ces nombreux costumes.




Malice nous en parlait comme d'un chef d'oeuvre et ici une petite idée des controverses.

Rajout du 06/02/09: Et dire que ce livre je l'avais acheté suite à une superbe mise en atmosphère de Fauna Amor. En le lisant au lutin j'avais oublié... quelle honte cet oubli bien-pensant des adultes, oui j'aime ces monstres, oui j'aime en offrir à notre loupiot... et j'aime lui présenter les angles, durs aussi, de la vie. Le billet de Fauna Amor est à lire et relire ici et oui je veux des monstres réels, aux griffes acérées, aux dents véritables et pas que de carton pâte, Merci Fauna de le repréciser

10 commentaires:

Lyjazz a dit…

Ici nous sommes raide dingues des livres de Claude Ponti.

Et aussi de la collection Découvertes Gallimard, pour les documentaires.

les chéchés a dit…

J'aime tellement les illustrations de sendack... c'est des souvenirs fabuleux de petite fille, avec, pour plus de douceur, les albums de claverie et ceux de gabrielle vincent...

Vanessa a dit…

Lyjazz: oui Ponti va sûrement arrivé par chez nous. Et je ne connais pas la collection dont tu parles, je regarde...

Les chéchés: tes références me sont inconnues, je note... et te suis dans l'admiration des encres de SENDACK

lily a dit…

Quelle jolie lecture de ce livre :)
Merci chère Vanessa !
C'était le livre préféré de Thomas (il l'a reçu à Noël l'année dernière je crois ? le temps passe si vite...)

Vanessa a dit…

Lily: oh je comprends pourquoi... et maintenant quel est son préféré? (parce que mon petit loup va grandir aussi...)

Lyjazz a dit…

Voilà la liste des livres Mes premières découvertes http://www.gallimard-jeunesse.fr/3nav/contenu.php?age=&page=collection&num=1&id_collection=176&tri=titre_resume&type=collection#liste

Chez Ponti j'aime beaucoup Le cauchemar http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/catalogues/fiche-livre.php?reference=34107


Mais voici la liste entière : http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/auteurs/fiche-auteur.php?codeauteur=228

On peut commencer très tôt.
Et chez moi j'en trouve plein en bibliothèque.

Vanessa a dit…

Lyjazz: oui je l'ai vu ce Ponti... et je suis sûr que nous en reparlerons bientôt.

Malice a dit…

Ah ! Oui j'approuve ! les Premières découverte chez Gallimard Jeunesse une merveille. Des documentaires robustes qui illuminent les enfants durant toute son enfance. Des livres fabuleux, il faut que je trouve le temps mais je pense faire un billet sur les Premières Dec. Quand je vois comme les enfants adorent ces petits livres :)

Vanessa a dit…

Malice: je les ai vu avec des petits autocollants mais sans texte, ce ne doit pas être cela... j'attend ton billet pour plus de détails...

sylvie a dit…

oui ce livre est un chef d'œuvre! et les enfants ne s'y trompent pas, ils l'adorent!
tu n'as pas fini de le lire et de le relire:)