lundi 15 décembre 2008

Thé de brume, nuage au nez

Il y a peu un amateur éclairé de thé, T.alain, m’avait murmuré à l’oreille qu’une tasse à sentir me plairait sûrement. Alors j’en avais eu envie, très envie, je vous le disais . Mon souhait a aussitôt été exaucé. Un petit tour chez « Thés de Chine »Francine m’avait emmenée. Un nouveau menu au thé avec ces raviolis maison fabuleux (une préférence confirmée pour les végétariens, très, très délicats et savoureux) et une dégustation de Anxi Tie Guan Yin, toujours aussi crémeux et enivrant.
Et puis l’achat de mes premiers ustensiles à Gong Fu Cha… et des indications précieuses de Vivien, l’hôte de cette maison de thé. Avec générosité et de manière extrêmement humble, il a repris avec moi ma manière de déguster le thé. Au zhong. Oui, oui au « chung » ! Il nous a expliqué, à mon homme ébahi et moi, comment optimiser mes dégustations… le tour de main pour ne pas se bruler en versant la liqueur : l’index appuyant le creux au dessus du zhong, le majeur et le pouce prenant fermement les bords supérieurs évasés (pour que la chaleur soit moins forte). Puis Vivien m’a précisé la métronomie obligatoire pour apprécier un bon cru ainsi que le dosage bien plus important de thé à mettre. Son partage sera encore plus flagrant dans un autre billet.
Seulement au début de la semaine dernière, j’avais pu apprécier ce nouveau matériel. Un nouveau zhong de « La Route du thé », en terre, pour mes thés verts et mes petites tasses à sentir et à boire. Je m’étais rapprochée de la fenêtre pour prendre encore plus de lumière et puis, pas à pas, avais apprécié ce moment de sérénité. Assise à genoux sur mes fesses… en attendant de retrouver à la cave mon siège à seiza (relégué pendant la grossesse et juste après).
J’ai pu profiter des flocons de neige, cotonneux, duveteux, sur cette petite portion de jardin où les branches dénudées des arbres n’ont pas perdu de leur charme. J’avais alors dégusté un Lu Schang Yun Wu de la région de Zhejiang. Un thé vert aux feuilles très fines, brunes et un peu flétries. Je n’ai pas pu procéder à la pratique de motricité fine de l’écoulement de la liqueur du zhong (surmonté d’une boule) mais me suis rattrapée avec celle de la tasse à sentir… je vous la montrais là… je verse la liqueur dans la tasse à sentir, pas trop pleine, y rajoute, comme un capuchon, sa tasse à boire, tourne ce sablier imaginaire, soulève et attend la descente de la liqueur dans ce nouveau contenant et sens… Les odeurs étaient discrètes, présentes, tenues presque mais si délicates que mon nez encore débutant n’a pas pu les définir. Est-ce aussi parce que mon zhong s’offrait là son baptême. Le couvercle de celui-ci ne sentant que la terre de poterie. Il faudra encore quelques patines pour apprécier encore mieux.

La liqueur d’un jaune épais, peu apparent sur la photo (deuxième infusion), offre un goût un peu amer avec une présence très longue au palais…

Très végétale et tout à fait à mon goût. Je n’avais rien noté, entièrement occupée, ou plutôt dans l’action, l’esprit libre. Alors les indications suivront.


J’ai pris plaisir à sortir mes ustensiles, tasses à sentir et à boire, mais aussi ce nouveau zhong aux dragons (regardez donc le couvercle) et cette tasse reléguée au placard et pourtant si convoitée à l’époque, au début de mes thés choisis en vrac (mais encore parfumés), il y a déjà 15 ans… cette vue enneigée dessinée (dont je ne retrouve pas le nom) par HOKUSAI que j’adore… son manga, sa ténacité, cette passion d'enfant... Ce thé « Brume de nuage de la montagne Lu », ce Lu Shang Yun Wu, thé vert chinois, n’a pas été dégradé par cette tasse japonisante servant pour le reste de l’infusion (après avoir servi la tasse à sentir)…

8 commentaires:

Flo Makanai a dit…

!!!! J'ai du mal à te suivre, tu fais preuve d'une telle érudtion côté thé! Et comme en ce moment chez nous c'est thé en sachet, de bonne qualité certes, mais bon, rien à voir avec ce que tu vis. Peut-être que pendant les vacances à venir je pourrai me poser, prendre le temps de juste déguster un bon thé? (j'ai pas grand espoir, mais bon:))
Les raviolis végétariens que tu mentionnes me font saliver derrière mon ordi... Sur ce, je vais aller faire cuire du riz (thaï 1/2 complet) que je mangerai ce midi, en compagnie de ma fille aînée (malade, la pauvre), en rêvant à tout ce monde du thé auquel tu m'ouvres l'esprit par tes billets!
Bonne journée!
Flo Makanai

Vanessa a dit…

Flo Makanai: un petit mail et un petit échantillonage s'impose.

T.alain a dit…

-Je vois que vous avez Madame apparemment pris bcp de plaisir avec votre nouvelle dinette....qui plus est vous avez eu droit à une démonstration de Mr Vivien...quelle chance.Eh bien en tout cas votre Zhong et vos nouvelles tasses sont vraiment très belles...je constate que vous avez trouvé dans le "vide" de la tasse à sentir "plein" de bonnes choses...
En tout cas un très beau billet,plein de joie et de vie...Et si en plus vous aimez Hokusai...Si lui était "affolé de son art"...vous commencez à l'etre pour le Thé...c'est ma foi une douce maladie,bien plaisante...
Merci Madame....au plaisir de vous lire.

Vanessa a dit…

T.alain: oui beaucoup de plaisir, aussi à reprendre tes mots et la pratique... je parle mieux de cette tasse à sentir et de ton billet là http://pourleplaisirdunemikkabozu.blogspot.com/2008/12/un-nez-en-porcelaine.html

oui je crois que mes maladies sont pleines de surprises et d'avenir...

Loula a dit…

Décidément, tu me donnes encore plus envie d'aller faire un tour en terre de Chine, aussi bien pour les raviolis que pour le thé!

Vanessa a dit…

Là c'était "Thés de Chine" mais "Terre de Chine" nous réserve des surprises, non?!

alain a dit…

j'aime bcp Hohusai et j'ai cherché dans ce que j'ai à disposition, j'ai trouvé 2 vues enneigées.Les deux sont en plus référencées sur internet...
http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CDocZ.aspx?&E=2C6NU0IL97VE&DT=ALB&Pass=&Total=30&Pic=8

http://www.artsmia.org/viewer/detail.php?v=12&id=62800

Avec un peu de chance...

Vanessa a dit…

Alain: est-ce le même Alain? Au cas où bienvenue entre mes billets! Non, le paysage en question n'est pas dans les deux propositions que tu me fais. Je l'ai retrouvé en image sur google mais le site qui l'a affiché est vérolé... je ne désespère pas de trouver la référence. Merci