dimanche 30 janvier 2011

Au sein d'un dessin animé (ou animation): entre créateurs, musiques, voix et techniques

La sieste n'est plus d'actualité à l'école mais le lutin en profite à la maison. En fait, il ne dort pas à chaque fois, c'est plutôt un moment qu'il met à profit pour écouter de la musique. Il a récupérer mon appareil et a une pochette remplie de musiques.

De la musique de dessins animés, Disney, Studio Ghibli en autre, mais aussi "Emilie Jolie" ou d'autres contes contés. Il aime souvent reprendre la musique d'un dessin animé qu'il apprécie, il reprend alors les chants (quand ils ne sont pas en anglais). Les Danny ELFMAN ont la côte lors de ses siestes : "L'étrange Noël de Mr Jack" ou "Noces funèbres"... (C'est aussi pourquoi les morceaux sont nombreux sur ce blog: ici, ).

Je lui rajouterais bientôt les autres musiques de film après que nous les ayons écouté ensemble: les passages angoissants sont encore un peu longs pour lui.
Ce qui est plus amusant reste quand il découvre une musique et qu'après, pour la retrouver, il me demande le dessin animé qu'il ne connait pas encore. Il choisit ses séances animées souvent en fonction de la musique.

Dans le même ordre d'idée que certains dessins animés remis dans un contexte, au minimum du créateur, nous avons regardé comment étaient faits certains films d'animation: "L'étrange Noël de Mr Jack",

(images extraites du livre "L'étrange Noël de Monsieur Jack, le livre du film" de FRanck THOMPSON)

"Noces funèbres" ou "Coraline". Du dessin à la réalisation des marionnettes. A la mise en décor...

*source pour Coraline (lien à lire pour le making of)

*source Noces funèbres (lien à lire) pour le making of)

Et puis il y a aussi ces moments de distinction sonore, vocale. Il découvre les voix.

Un Jamel DEBOUZE donnant sa voix à un lémurien dans "Dinosaure". De quoi reprendre le monsieur en action et de découvrir la voix de l'homme sans effet. Puis pour le reconnaitre, un petit sketch avec le langage de Jamel ("gros mots" et quelques idées d'adulte) mais le résultat est fabuleux et en prime nous avons comme une naissance de musique. Ce ne sont pas mes affinités musicales mais ce sketch est vraiment superbe.


Un Dany BOONE donnant de la texture à un "Horton" ou aux Migoux dans "Mia et les Migoux"...


C'est vrai que maintenant une voix prend de la profondeur, une empreinte peut-être dans son enfance. Comme un Gérard PHILIPPE pour "Le petit prince" de Saint-Exupéry pour ceux qui ont eu la chance de l'avoir chez eux.

Gerard philippe - le petit prince
envoyé par bisonravi1987. - L'info internationale vidéo.

4 commentaires:

mirontaine a dit…

Il a déjà visionné Coraline? Petit korrigan a peur en fait.

Vanessa a dit…

Mirontaine: euh oui.
Il est vrai qu'il a déjà vu des dessins animés plus "durs": "Princesse mononoké" et la violence des coups de sabre, d'arc ou la décomposition; "Un été avec Coo" qui n'est pas mal non plus dans les êtres vivants qui explosent, "Noces funèbres", "Igor", "La maison hantée" etc... "Coraline" est demandé, réclamé.
Mais le premier visionnage de n'importe quel dessin animé est fait avec moi parlant tout le temps..."Rhoo tu as vu", "elle ressemble à une araignée" etc... et souvent effectivement je lui propose les dessins du créateur pour remettre l'histoire dans le contexte d'une création artistique.

Bon mais ce n'est pas un exemple!

Lysalys a dit…

Amusant cette façon de découvrir les films : tout d'abord par la musique... Je n'ai jamais pensé à cette façon d'éveiller un enfant...

Vanessa a dit…

Lysalys: en fait, c'était un hasard de rangement CD complet mais un plaisir de le voir faire.