vendredi 23 décembre 2011

Nos Hanoukkia

Et bien oui, après toutes ses années, sans modèle je me trompe encore et je fais une ménorah (chandelier) à 7 branches... oui mais pour Hanukkah, il s'agit d'une menorah différente: une Hanoukkia (à 8 branches plus la shamash). J'aime cette histoire d'huile prodigieuse, suffisante pour un jour seulement et qui dura en fait 8 jours.


Les bougies se succèdent tous les soirs.
Le premier soir nous avons aussi souhaiter un joyeux Hanoukah en y mettant nos mains: celle du lutin, la mienne, nos pouces confondus (enfin presque).

Et pour l'occasion aussi, nous avons changer de Hanukkia... de celle de son père, jeune adulte, à celle-ci d'enfant (en haut du billet). Elle n'est pas encore peinte, elle devait représenter des maisons et une tour... mais faite par un lutin de 5 ans, en argile brute verte pâle, elle est belle, aussi.


Nous avons aussi "illuminé" les vitres et pris en compte le nombre de branches: 8!

2 commentaires:

Alma a dit…

Celle en choco pops (or whatever!) est incroyable !

Vanessa a dit…

Alma: merci pour lui!