mercredi 9 janvier 2008

Et si la fève était ailleurs

Malheureuse de voir tous ces cadavres de sapin dans les rues, je ne peux que confirmer mon envie de magie à longueur de saison. Je n'aime pas ces vrais sapins que nous jetons dès que l'usage est fini... je préfère des branches, des architectures moins éphémères, des mobiles, des orangers en pot... j'y reviendrais bientôt.

Mais plus que cela j'aime que les décorations d'hiver restent tout le mois de janvier (il y a bien des avents...pourquoi ne pas prévoir des après tout doux!).




Voici donc mes lutins, offerts pour mon Noël par mon homme. Ils ont pris partie à la galette des rois fêtée avec d'autres lutins vivants... ils se sont passés le bonnet rouge à longue pointe... Un doux moment avec deux lutinouts... La fève, elle, était là...loin du renard et des rois mages mais à côté de Peau d'âne ...

Les lutins de bois ont montré leur nez pour saluer Michel.

6 commentaires:

Michel a dit…

"Nice to meet you les lutins"

maijo a dit…

Ce ne sont pas tant les sapins, mais il est vrai que les débuts d'année sont souvent synonymes d'un léger vague à l'âme chez moi aussi, alors pourquoi pas un après, effectivement...

Holly Golightly a dit…

Tout à fait tendre et délicat, comme toi.

Lysalys a dit…

Moi aussi, j'aime habituellement laisser ma maison jolie, chaleureuse, décorée tout le mois de janvier comme un peu de douceur et de chaleur au coeur de l'hiver.
Seulement cette année nous sommes pressées d'avoir le printemps ;) et d'ailleurs merci de nous avoir recommandé "le renard et l'enfant". Nous l'avons vu avec le plaisir promis aujourd'hui. ;)

Virginie a dit…

j'en ia même vu sur le trottoir avant noël! ceux des écoles...

le nôtre on l'a regardé partir, dans la benne, par la fenêtre...les enfants dormaient...

Vanessa a dit…

Michel: ils étaient ravis de se montrer...

Maijo: il faudra de petites attentions tous le mois de janvier...

Holly golightly: un peu farfadet quand même ;-)

Lysalys: tant mieux pour la séance ciné...et puis tant pis pour la maison, de toute façon, elle est bien habitée alors...

Virginie: atroce, toute la magie s'en va!