mardi 3 juillet 2007

Valeurs sûres : Hokusai et Peanuts

En passant à la librairie du coin pour prendre un des livres que ma maman m’a prêté (à vie si je voulais), j’ai craqué. Oui, ma maman me laisse certains de ses livres « pratiques » pour mon utilisation quotidienne. Mais je n’arrive pas à me les approprier : ils sont couverts d’un papier fleuri quand j’aime voir la couverture, la tranche et la quatrième de couverture, la lecture et la consultation m’en sont que moins agréables. Ils sont annotés par ma maman et en tant que tel ils ont une vie, j’aime, mais je ne me permets pas de les annoter moi-même. Et puis pour des livres pratiques, j’aime y mettre un sommaire bien personnel pour me repérer dans les chapitres importants.

Enfin voilà, j’ai commandé son livre sur les exercices zen visualisés (appelés à mauvais escient de shiatsu) dont je reparlerais dès lecture plus approfondie. Et j’ai craqué pour des valeurs sûres.


Un Peanuts pour compléter ma collection (dois-je vous rappeler mon goût immodéré pour cet humour !) et un livre d’art sur HOKUSAI. J’ai adoré ses paysages, sa vague entre autres…

Oserais-je rajouter que la peinture d'ukiyo-e de la période Edo me plaît énormément: le monde flottant m'inspire.




Le titre, "Manga" de HOKUSAI, m’a interpellé : un manga ? Mais qu’est-ce que cette version de la bande dessinée a avoir avec cet artiste fabuleux ? Après une lecture d’une belle description ici sur le très bon blog Mon trek au Japon et la quatrième de couverture, je me laisse aller : « La Manga publiée entre 1814 et 1878, est l’un des chefs-d’œuvre du livre illustré japonais de l’époque d’Edo. (….) Destinée à servir de manuel de peinture, la Manga nous fait découvrir la méthode de l’artiste, en même temps que l’univers graphique de ce génie du trait que fut Hokusai. Interprète de la nature et observateur minutieux du monde des hommes, il fut aussi un génie du fantastique, laissant libre cours à son inventivité et à son humour. »

Daruma (ou Bodhidharma, le fondateur légendaire de la secte Ch'an) grimaçant ...

et dromadaire:


*source photo 1 ici et de la dernière sur le site du Pacific Asia Museum (superbe).

Autant vous dire que j’ai maintenant en ma possession une vraie richesse, un condensé du style de Hokusai mais aussi une description de son environnement : la faune, la flore, les paysages, les hommes autour avec des postures de gymnastes, de guerriers, d’acteurs. Des grimaces, des poissons, de la satyre ou encore des légendes. De quoi rêver la nuit.

Rajout du 04/07: la manga est consultable ici . Et en passant par le blog de Mirko Estampes japonaises (chaudement recommandé par Katell) vous pourrez à loisir vous instruire sur Hokusai lui-même ici , construire votre estampe virtuelle .

3 commentaires:

BelleSahi a dit…

J'aime beaucoup cette vague. Ce bleu...
Par contre les illustrations d'Hokusai me font peur. Je n'aime pas trop.
Tu aimes Charlie alors ?

Katell Bouali a dit…

coucou Vanessa, comme tu aimes le style hokusai, il y a un blog, celui de Mirko, consacré aux estampes japonaises..une vraie mine pour les passionnés!

Vanessa a dit…

Bellesahi: Oui les paysages de Hokusai sont magnifiques et devraient te plaire. Par contre la manga est plus satyrique voire fantastique...n'hésite pas tout de même à regarder ce que fait cet illustrateur: ces estampes sont très belles.
Et oui j'aime la compagnie de Snoopy. De très belles réflexions, des enfants pas innocents et non plus pas insouciants.

Katell: une vraie mine d'or en effet. Merci