mercredi 28 janvier 2009

Lectures prétextes pour relation parent-enfant

J’aime les livres dits « intelligents », de ceux qui provoquent la sensibilité, émoussent les sens, amènent, en seconde lecture, une réflexion, toute douce ou plus vive. « P comme papa » de Isabel MARTINS, Bernardo CARVALHO n’est pas de ceux-là et pourtant il a une place de choix, aussi, dans notre bibliothèque jeunesse.


Parce qu’il s’agit de tendresses, de câlins, de moments d’échange… un père et son enfant dans ces petits rapprochements du quotidien, pas d’histoire mais du spontané… p comme papa mais ce papa qui devient tout autre objet utile, nécessaire, important, rassurant, comique, amusant…
papa capuche,
papa échelle, papa fauteuil, papa avion, papa pommade etc…
*source illustrations de Bernardo CARVALHO (en version originale et cela rajoute en fait beaucoup de chaleur)

Les bouts de chou de 2 ans, et quelques, adorent et redemandent, les mots sont répétés, les gestes mimés, le reste de l’action raconté. Et puis les illustrations de Bernardo CARVALHO offrent des silhouettes toutes stylisées et rayonnantes, chaudes et pastels mais aussi feutrées… une belle proposition dont abusent mon compagnon et notre lutin… de l’autre côté de l’appartement je n’entends que les éclats de rire !

De notre côté, relation mère-enfant, j’ai aussi un livre, plébiscité… « Les douze manteaux de maman » de Marie SELLIER et Nathalie NOVI.

Marie SELLIER propose là des humeurs de maman, changeante, merveilleuse, fragile, efficace, tendre. Elle offre un panel très large et superbement bien vu sur les différents états d’une maman quelquefois fatiguée… tout cela en ne parlant que de ses manteaux… douze, comme les saisons (par forcément de la terre), mais plutôt d’une vie ou d’une journée… de maman. Cette auteure mérite de s’attarder, pour son inventivité, son rapport à l'art, voir ici dont est tiré la couverture.

J’ai aussi beaucoup d’admiration pour les illustrations de Nathalie NOVI, personnage étrange aux chapeaux à imiter. Avec un immense plaisir j’avais pu aller à une de ses expositions lors de notre escapade normande, Ribambelles&Ribambins me redonne envie (nous n’avons pu ramener qu’une affiche, à suivre)… J’aime les couleurs chatoyantes ramenées d’Afrique noire ou du Nord, ces références picturales, ces costumes bigarrés, ouatés, chauds et doux… et ces paysages, décors impressionnistes d’une humeur plus que réalistes. Me reste en mémoire, tout de même, une vue d’une colline orageuse que j’aurais aimé vous proposé quand je parlais de l’odeur après l'orage. J’aurais aimé un livre d’exposition mais bon ce premier en notre possession, « Les douze manteaux de maman» permet déjà à la maman que je suis de me fondre avec bonheur dans ces illustrations pas si enfantines.

*source illustrations Nathalie NOVI

Pour en revenir à ce manteau, capeline de sorcière, châle de réconfort, j’aime ce parti-pris pas du tout mode mais bien émotif. J’aime la part d’ombre du manteau de brume, des yeux de plume de paon qui lancent « des éclairs de colères et font des trous partout », mais aussi ce côté vol au vent, cet emmitouflement déjà effectué avec un peignoir mais aussi un manteau duveteux, chaud... non, non pas bleu mais fushia…. De très beaux extraits sont remis en scène . Bellesahi m’avait intriguée et Katell harponnée ici. Sylvie vous dévoile les couleurs du manteau .

9 commentaires:

Katell a dit…

Qu'il est beau ton article!!! Et les illustrations mieux que mes photos toutes pourries ;-)
Cet album est un vrai bonheur à lire en classe!
Bonne fin de soirée vanessa.

Ribambins a dit…

Et avec les enfants, c'est un régal pour échanger.J'adore les textes de Marie Sellier. Je viens de faire allusion à la naissance du dragon. Une gentille et généreuse mystificatrice (?) et délicieuse conteuse.
Pas eu le courage de décortiquer plus en avant moi Ming. Une autre fois peut être.
ps : l'affiche est belle, je n'ai pas pu résister non plus ;-)

kimoki a dit…

Très belle incitation à découverte d'albums où les illustrations ne sont pas prétextes mais reflets d'un monde, d'une sensibilité, d'un expression profonde. Merci Vanessa !

les chéchés a dit…

p comme papa est un joli bijou... je le trouve drôle, doux, inventif... il m'avait bcp plu...
je connais moins nathalie novi mais son univers est surprenant, ces grandes silhouettes, ses costumes... j'irais feuilleter tout ça...
merci encore, j'aime toujours quand tu parles des livres pour enfants...
;)

Gondolfo a dit…

superbe couverture de marie sellier

sylvie a dit…

Je ne connais pas encore le premier...
mais j'adore le second, vraiment, un très très bel album intelligent;)

Vanessa a dit…

Katell: photos prises sur le net et sûrement scannées, ;))
oui je crois que la saveur de ce livre ne va pas perdre avec les années! Merci de m'avoir tentée!

Ribambins: oui je vais découvrir plus avant ce qu'elle nous propose.

Kimoki: merci de le voir ainsi...

Les chéchés: avec plaisir et oui n'hésite pas à farfouiller dans l'univers de NOVI, très, très coloré et sensible.

Gondolfo: "Son manteau vol-au-vent est si léger qu'il l'entraine dans les airs dans un tourbillon d'or. Ah! Le sourire de Maman quand elle a la tête dans les nuages! Je pose ma tête sur ses genoux et je m'envole avec elle."...

Sylvie: oui un régal! Et le premier permet aussi d'innombrables échanges!

Arlette a dit…

J'ai découvert ce très bel album des manteaux voici quelque temps en rangeant la Bcd et j'ai aimé, il m'a servi d'appui pour le travail également avec les plus grands !

Vanessa a dit…

Arlette: oui je comprends aisément... mon loupiot reprend "fatigué" quand je cris... et baiser papillon pour les calins doux!