mardi 17 août 2010

Instants de vie pratique

Les vacances ont été une période où le lutin partagea beaucoup de temps avec sa grand-mère, son papy-tonton et son arrière grand-mère. Nous, ses parents, l'avons vu en fait évoluer avec les uns et les autres et le retrouvions à des moments de journée.
Ses activités ont été différentes, ses approches aussi. Il restait cependant quelques traces des manipulations qu'il adore dans la préparation des repas...

L'ecossage de haricots demi-secs, le placement des abricots à passer au four (trou en bas et fesses en haut), en mettant ma main sur la sienne l'épluchage de 2 pommes de terre, les radis séparés de la racine et des fanes et rincés, ses servir du lait directement de la bouteille au bol mais aussi ses premiers seitans, protéines végétales à base de gluten de blé, d'eau et de shoyu (comme quoi la préparation est un vrai jeu d'enfant).
Le tout étant de l'intégrer au maximum aux actes du quotidien.

2 commentaires:

Willandre a dit…

Né de la rencontre de deux bloggeuses Montessoriennes (http://mamankangourou.blogspot.com et http://montessorichezmoi.over-blog.com) Le jardin de Maria, site de partage de documents francophones Montessori et IEF, gratuit et ouvert à tous, ouvre ses portes !
Vous avez créé votre propre matériel Montessori ou scolaire? Vous souhaitez le partager avec d’autres personnes ? Vous recherchez des explications de présentation d’activité et matériel, des tutoriaux de fabrication, des idées, des feuilles de route et exercices ou encore du matériel déjà prêt à l’emploi qu'il ne vous reste plus qu’a imprimer ? CE SITE EST FAIT POUR VOUS !

http://www.le-jardin-de-maria.com/

Nous attendons votre visite avec impatience !

Pour partager vos documents cliquez sur « Partager » et laissez vous guider par notre formulaire.

Ensemble créons la plus grande base de donnée de partage MONTESSORI et IEF.

Vanessa a dit…

Willandre: oui, oui, j'en parlerais bientôt! Mais malheureusement je n'ai pas créé grand chose, la plupart du temps je prends ce qui existe et je modifie un peu... mais il faut, c'est sûr, compléter encore et encore pour tous et toutes.