dimanche 1 août 2010

Petits instants "volés" de vacances, à l'ombre

Les vacances! Mais qu'est-ce donc ce temps pour une femme qui ne travaille pas, enfin pour moi donc? Je ne travaille pas dehors, hormis quelques petites choses qui passent inaperçues sur un CV. Je m'occupe beaucoup par contre et pas seulement pour moi, ma famille ou ma maison. Alors ce temps de vacances ?


Si: c'est un peu plus de repos, oui. Mais comme le dis si bien Flo Makanai, c'est un temps aussi d'organisation, d'anticipation sur le retour... je n'ai pas de poste à l'extérieur mais mes journées sont chargées. Bon il y a bien le fait que nous n'avons qu'un seul enfant alors, comme les parents de famille nombreuse me le diraient je manque d'organisation... oui, oui. Bon en séjour chez ma maman, nous pouvons compter sur elle pour s'occuper souvent du lutin, pour lui préparer à manger quand il ne prend pas le menu adulte. Du repos donc... quelques soirées en amoureux aussi mais pas encore de sérénité. Cela s'apprend. Oui, d'accord. La vie est aussi un cumul de petites épreuves, de moments moins doux qui nous poussent à trouver des forces intérieures.

Alors ce sont des moments pris séparément ou en groupe qui prennent une saveur.
Des lectures dehors à la rosée sur la chaise longue emmitouflée dans une couette.


Des livres lus, sur l'éducation mais aussi sur l'autisme, le thé, l'ethnobotanie ou des romans: "Je suis né un jour bleu, à l'intérieur du cerveau extraordinaire d'un savant autiste" de Daniel TAMMET, "Parents efficaces, une autre écoute de l'enfant" du Docteur Thomas GORDON, "Voyages aux sources du thé" de Catherine BOURZAT et Laurence MOUTON, "La nature nous sauvera, réponses préhistoriques aux problèmes d'aujourd'hui" de François COUPLAN.
Des recherches pour que le loupiot ai des réponses.
Des envies de dessins et de peinture.
Et une intolérance au soleil qui me bloque à l'ombre et à la maison.
Et oui, des vacances sous contrôle car mon phototype est faible et que mon capitale solaire épuisé.

*source
"Le phototype est une catégorisation des types de peaux vis-à-vis de leur sensibilité au rayonnement ultraviolet. Le phototype permet d'estimer le risque lié à l'exposition solaire pour chaque type de peau et de déterminer l'importance des protections nécessaires. 6 phototypes, correspondant à 6 types de peaux et couleurs de cheveux, ont été identifiés :
plus le phototype est faible, plus le sujet doit se protéger du soleil.
PHOTOTYPE 1. peau très claire, blanche, cheveux blonds ou roux, yeux bleus ou verts et des taches de rousseur qui apparaissent très rapidement en cas d'exposition : Brûle facilement, ne bronze jamais
PHOTOTYPE 2. peau très claire, qui peut devenir hâlée, des cheveux blonds ou châtains clairs, des taches de rousseurs qui apparaissent au soleil. Brûle facilement, bronze à peine
PHOTOTYPE 3 : Peau moyenne, des cheveux blonds ou châtains, peu ou pas de taches de rousseur. Brûle modérément, bronze graduellement
PHOTOTYPE 4 : Peau mate, des cheveux châtains ou bruns, aucune tache de rousseur. Brûle à peine, bronze toujours bien
PHOTOTYPE 5. Peau brune foncée, naturellement pigmentée, cheveux et yeux noirs : brûle rarement, et bronze beaucoup.
PHOTOTYPE 6 : Peau noire, cheveux et yeux noirs, ne brûlant pas
" (source)
Des sorties sans soleil:
Des baignades en mer à 8h du matin, entre les joggeurs, les balades équestres et quelques autres nageurs de la première heure. Des balades à vélo par temps gris
Des virées nocturnes jusqu'au cinéma avec des découvertes amusantes (ce tee-shirt flottant au vent en haut d'un mât!)

Des plats en cuisine, complètement râtés ou de belles découvertes. Par exemple des madeleines au pollen (dont je donnerais la recette parce que excellentes) qui ont entrainées une allergie carabinée à mon compagnon l'empêchant de répondre par la positive à mes envies de randonnées (par temps gris).
Des repas à la cuisine japonaise du coin (comme à chaque visite), le Tokyo kitchen: du poisson fondant comme jamais, un sushi sacrilège (source d'une alliance entre la France et le Japon) au foi gras et un oolong glacé.

2 commentaires:

Flo Makanai a dit…

Coucou Vanessa!
Chez nous, les vacances du mois dernier ont aussi été des moments d'expérience grâce aux livres édités par Nathan que tu m'as fait découvrir en juin, dans un de tes billets : on a acquis celui sur le corps et celui sur la chimie et ils sont top. Alors merci :-)
Profitez bien de vos vacances!

Vanessa a dit…

Flo Makanai: et dire que je n'ai pas mis de commentaires par manque de disponibilité sûre sous ton billet. Il me parle bien plus que ce que j'en dis là. Merci infiniment pour tes réflexions et puis ravie pour les Nathan... je n'ai pas encore les deux dont tu parles mais j'ai récupéré sur les animaux et j'en profite bien abec le lutin. Et nous profitons au mieux des vacances en fonction du contexte ;))