mardi 14 août 2007

Makko-ho "E", exercice *5/6*

Pour tout vous dire, cela fait des années que je connais ces mouvements mais je les ai dénigrés car venant de ma maman (il faut bien se détacher…) et puis après il faut s’y tenir : tous les jours, on ne peut pas dire qu’ils soient désagréables mais j’ai tendance à être une mikka-bozu , c’est peut-être pour cela que ces exercices ont une valeur personnelle à être sur ce blog : m’encourager à « être comme je suis » aussi physiquement. Voici l’avant-dernier exercice Zen de MASUNAGA.
Pour vous donner une idée des méridiens, je ne peux que vous convier à aller sur ce site avec un résumé de l’étirement des méridiens là en pdf. Le Makko-ho visualisé « E » met en évidence les méridiens du gouverneur du cœur et du triple réchauffeur.

Le méridien du gouverneur du cœur se charge de défendre le cœur contre le stress, les émotions, les infections, la chaleur. Le méridien du triple réchauffeur équilibre l’énergie dans l’ensemble du corps et la conduit dans les autres organes.

Rappels :
- ne pas vouloir à tout prix atteindre la position mais tendre vers elle
- ne pas forcer en extension mais sentir un bon étirement
- respirer lentement et doucement, pendant l’expiration les lignes de tension se détendent et le corps s’étend de lui-même
- quand il s’agit d’un exercice sur les deux côtés du corps, exécuter le mouvement sur le côté le plus souple
- prendre plaisir à faire le mouvement qui nous plait le plus, quitte à augmenter les respirations



L’image est plus là pour visualiser l’exercice et savoir le reprendre chaque jour que pour l’exactitude de la position.
La posture E est inconfortable pour certains, aussi devez-vous trouver le meilleur moyen d’éviter les faux mouvements. La posture assise idéale est la position de lotus du Yoga ou de la méditation Zen. Dans cette position, les jambes sont croisées et chaque pied est placé sur l’autre cuisse. Le « demi-lotus », où seul un pied est posé sur la cuisse opposée convient aussi. Mais on peut aussi effectuer l’exercice les jambes croisées, sans mettre aucun pied sur la cuisse opposée. Le mieux est de placer les genoux le plus près du sol, mais sans forcer. Ensuite, croisez les bras et saisissez les genoux opposés. Le bras situé du côté de la jambe placée au-dessus doit également être au-dessus de l’autre bras. Penchez-vous aussi bas que possible en avant pour amener le front à toucher le sol. Au lieu de garder le dos droit, penchez-vous en avant et laissez tomber la tête. Amenez juste le corps vers l’avant avec la sensation de le pousser vers les pieds.

Respirez comme ceci au minimum trois fois en tenant la position. Les lignes de tension sont les méridiens mis en avant dans cet exercice.


4 commentaires:

BelleSahi a dit…

Eviter le stress, le rêve !

n-talo a dit…

super interressant ! je reviens et j'essaie, merci

Katell Bouali a dit…

je sais que je n'aurais jamais la force de prendre le temps! Résultat, je vais à l'entraînement de piscine ;-)

Vanessa a dit…

Bellesahi: la théorie est très belle...

N-talo: bienvenue entre mes billets. Tu as vu j'ai mis le dernier exercice.

Katell: j'ai de très bons souvenirs de mes matins à la piscine. Maintenant je n'ai pas de temps à moi, je profite de mes petits 1/4 d'heures de liberté que me laisse le loupiot.